8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Israël a condamné à mort Muhammad al-Qiq

jeudi 11 février 2016 - 07h:19

Ma’an news

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


La Société des Prisonniers Palestiniens a déclaré mercredi qu’Israël "ne montre aucune attention ou volonté" de résoudre le cas du journaliste palestinien Muhammad al-Qiq alors que celui-ci entrait dans son 77e jour en grève de la faim.

JPEG - 79.5 ko
Fayha Shalash, l’épouse du journaliste palestinien Muhammed al-Qiq en grève de la faim, est assise avec son fils à son domicile dans le village cisjordanien de Dura, le 20 janvier - Photo : APA/Wisam Hashlamoun

La Société des Prisonniers a rappelé que le prisonnier palestinien est dans un état terriblement critique. Elle a accusé Israël de ne pas avoir pris des mesures sérieuses dans le cas d’al-Qiq et elle tient les autorités israéliennes d’occupation « entièrement responsable » de sa vie.

Al-Qiq, âgé de 33 ans et le père de deux enfants, a lancé sa grève de la faim après avoir été enlevé à son domicile en novembre et détenus dans une prison israélienne en détention administrative, sans inculpation ni jugement.

Plus de 100 Palestiniens ont défilé en signe de solidarité avec al-Qiq ce mercredi devant l’hôpital israélien d’HaEmek où le journaliste est toujours détenu.

Les participants ont brandi des drapeaux palestiniens et scandé des slogans appelant à la libération d’al-Qiq.

Le prisonnier a rejeté le 4 février une décision d’un tribunal israélien de suspendre temporairement sa détention, qui devait ensuite reprendre une fois sa santé améliorée.

Al-Qiq avait alors déclaré qu’il ne voulait pas mettre fin à sa grève, sauf si Israël acceptait sa libération.

Un médecin indépendant qui a visité al-Qiq à l’hôpital le même jour que la décision du tribunal, a dit qu’il semblait proche de la mort, selon l’organisation Physicians for Human Rights Israel qui a organisé la visite.

Amnesty International a rapporté mardi que le médecin du PHRI et le personnel hospitalier ont déclaré qu’il était « très inhabituel pour un gréviste de la faim d’être toujours conscient et vivant à un tel stade. »

Même si al-Qiq était maintenant soigné, a ajouté l’organisation du PHRI, il serait impossible de le sauver.

Après quatre jours de traitement forcé d’al-Qiq par les médecins israéliens en janvier, la Société des Prisonniers a dit craindre que cette pratique soit utilisée à nouveau alors qu’al-Qiq est sur le point de mourir.

En dépit de deux recommandations de la commission d’éthique de l’Hôpital HaEmek disant que al-Qiq devait être à nouveau traité de force, Amnesty International a indiqué que l’équipe médicale avait jusqu’ici décidé de respecter la volonté du gréviste ne pas être à nouveau soumis à un traitement forcé.

Amnesty a critiqué la décision du tribunal israélien le 4 février sur le cas de al-Qiq, en disant que la « suspension » a semblé être « un simple geste, pour donner l’illusion de la liberté et inciter al-Qiq à mettre fin à sa grève de la faim. »

Israël a négocié dans plusieurs cas de grèves de la faim lancées par les prisonniers palestiniens dans le passé, de peur que la mort de prisonniers ne déclenche des troubles dans le territoire palestinien sous occupation, mais depuis des mois les territoires palestiniens sont déjà en état de révolte.

Fares Qadura, responsable de la Société des prisonniers palestiniens, a déclaré plus tôt ce mois-ci que l’appareil répressif israélien estime à présent qu’il n’a « rien à perdre » en laissant al-Qiq mourir en captivité.

Lire sur le même thème :

- Le gréviste de la faim Muhammad al-Qiq est à l’agonie - 6 février 2016
- Il faut sauver la vie de Muhammad Qid, sur le point de mourir après plus de 70 jours de grève de la faim ! - 4 février 2016
- Israël va-t-il faire mourir le prisonnier gréviste de la faim Muhammad al-Qiq ? - 31 janvier 2016
- La Haute cour de justice israélienne refuse de libérer le gréviste de la faim Muhammad al-Qiq - 28 janvier 2016
- Il faut sauver Muhammad al-Qiq, en grève de la faim depuis 2 mois - 26 janvier 2016
- Le gréviste de la faim, Mohammed Al-Qiq, soumis à l’alimentation forcée - 20 janvier 2016
- Soutenez la grève de la faim des prisonniers palestiniens pour la justice et la liberté ! - 16 janvier 2016
- L’ex-gréviste de la faim Muhammad Allan est libre - 4 novembre 2015
- Des grévistes de la faim suspendent leur mouvement après qu’Israël ait cédé à une partie de leurs demandes - 1e octobre 2015
- Massive grève de la faim contre la « détention administrative » - 28 septembre 2015
- Muhammad Allan a mis Israël en échec et il devrait être libéré en novembre - 19 août 2015
- Le gréviste de la faim Muhammad Allan met à l’épreuve la loi israélienne autorisant le gavage - 17 août 2015
- Israël inaugure une nouvelle forme de torture : le gavage des grévistes de la faim - 17 août 2015

10 février 2016 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.com/Content.asp...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.