7 avril 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

La Haute cour de justice israélienne refuse de libérer le gréviste de la faim Muhammad al-Qiq

jeudi 28 janvier 2016 - 19h:23

Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


La Cour suprême israélienne a refusé ce mercredi de libérer un journaliste palestinien emprisonné en Israël et dont la grève de la faim longue de 64 jours l’a amené au seuil de la mort.

JPEG - 67.9 ko
Photo : MaanImages

Le responsable du service juridique du Comité pour les Affaires des Prisonniers auprès de l’Autorité Palestinienne , Iyad Misk, a rapporté que la cour a voté la poursuite de la détention administrative de Muhammad al-Qiq jusqu’à ce que sa condition médicale ait été examinée.

Al-Qiq, un journaliste âgé de 33 ans et originaire de la ville de Dura au sud de la Cisjordanie sous occupation, a commencé sa grève de la faim en novembre dernier pour protester contre sa détention administrative – un internement à durée indéfinie, sans accusation ni procès.

Le Comité pour les Affaires des Prisonniers a déclaré que des avocats d’Al-Qiq’s avaient appelé la Cour à lever sa détention administrative et à le libérer en raison de son état de santé critique.

Le responsable du comité, Issa Qaraqe, a déclaré que la décision de la Cour était une démonstration « d’indifférence » à l’égard de la vie d’Al-Qiq, ajoutant qu’en refusant de libérer le journaliste, la Cour assurait une couverture juridique à ce qui était de fait une condamnation à mort, et Qaraqe a fortement appelé la communauté internationale à exercer une pression sur Israël pour sauver la vie de Muhammad al-Qiq.

Les représentations de l’Union Européenne (UE) à Jérusalem et à Ramallah ont indiqué dans une déclaration ce mercredi qu’elles étaient « très soucieuses de la forte détérioration de l’état de santé du journaliste palestinien Muhammad al-Qiq. »

« L’UE réclame le plein respect des obligations internationales concernant les droits de tous les prisonniers, » dit la déclaration. « Les détenus ont le droit d’être informés des accusations à la base de n’importe quelle détention. Ils doivent disposer d’une assistance juridique et être soumis à un procès équitable. »

La grève de la faim d’Al-Qiq’s a soulevé une large attention à travers les territoire palestiniens sous occupation (TPO) et est considérée comme une nouvelle occasion de remettre en cause l’utilisation par Israël de la détention administrative, régime sous lequel les Palestiniens peuvent être incarcérés sans procès ni même accusation pendant des périodes de six mois, renouvelables indéfiniment.

Les autorités israéliennes d’occupation ont prétendu qu’al-Qiq était emprisonné pour cause « d’incitation [à la résistance], » qu’il travaillait avec des médias affiliés au mouvement Hamas [résistance islamique] et représentait une « menace pour la sécurité [de l’occupant], » bien qu’Amnesty International ait indiqué la semaine dernière qu’il était illégal de conserver secrètes des accusations à l’égard d’al-Qiq.

Une enquête menée par le groupe de défense des droits de l’homme a révélé qu’Al-Qiq avait été maltraité et torturé pendant sa détention administrative.

Le Comité pour les Affaires des Prisonniers a également averti ce mardi que la mort d’al-Qiq pourrait avoir pour Israël des conséquences d’une grande portée au niveau politique, et provoquer une grande colère parmi les Palestiniens incarcérés dans les prisons israéliennes.

Lire également :

- Il faut sauver Muhammad al-Qiq, en grève de la faim depuis 2 mois - 26 janvier 2016
- Le gréviste de la faim Muhammad al-Qiq, en danger de mort imminente ! - 22 janvier 2016
- Le gréviste de la faim, Mohammed Al-Qiq, soumis à l’alimentation forcée - 20 janvier 2016
- Soutenez la grève de la faim des prisonniers palestiniens pour la justice et la liberté ! - 16 janvier 2016
- L’ex-gréviste de la faim Muhammad Allan est libre - 4 novembre 2015
- Des grévistes de la faim suspendent leur mouvement après qu’Israël ait cédé à une partie de leurs demandes - 1e octobre 2015
- Massive grève de la faim contre la « détention administrative » - 28 septembre 2015
- Muhammad Allan a mis Israël en échec et il devrait être libéré en novembre - 19 août 2015
- Le gréviste de la faim Muhammad Allan met à l’épreuve la loi israélienne autorisant le gavage - 17 août 2015
- Israël inaugure une nouvelle forme de torture : le gavage des grévistes de la faim - 17 août 2015

27 janvier 2015 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.com/Content.asp...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.