8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers

La France cède aux pressions racistes et exclut l’un des meilleurs joueurs, parce que musulman, de l’équipe de l’Euro 2016

mardi 7 juin 2016 - 11h:57

Abdel Bari Atwan

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


La Fédération française de football (FFF) fait face à des accusations croissantes de discrimination raciale contre des joueurs d’origine maghrébine dans sa sélection pour l’Euro 2016.

JPEG - 35.5 ko
Ben Arfa est peut-être le meilleur joueur, aujourd’hui, en France, selon Eric Cantona... Mais les préjugés racistes qui prévalent dans la France des Le Pen, Hollande, Sarkozy, et consorts... l’auraient fait exclure de la sélection française à l’Euro 2016 - Photo : Reuters

Didier Deschamps, le directeur de l’équipe nationale, a exclu l’attaquant du Real Madrid, Karim Benzema, et l’avant niçois, Hatem Ben Arfa, de l’équipe nationale, et certains pensent que c’est parce qu’ils sont originaires d’Afrique du Nord.

Le légendaire footballeur français, Eric Cantona, et le comédien franco-marocain, Jamel Debbouze, ont explicitement accusé la FFF de céder à des pressions racistes, en excluant des hommes que Cantona décrit dans le Guardian comme de « grands joueurs » ; Cantona a ajouté que « Ben Arfa est peut-être le meilleur joueur, aujourd’hui, en France ».

Debbouze a laissé entendre que la décision de ne pas sélectionner l’un des « nos représentants » pourrait provoquer des troubles dans les zones pauvres de la périphérie de nombreuses villes françaises où habitent beaucoup d’immigrants.

L’accusation selon laquelle la décision est motivée par le racisme sera difficile à prouver, étant donné que 13 des 23 joueurs sélectionnés sont des ressortissants français non-blancs et que l’équipe comprend Adil Rami qui est d’origine marocaine. Rami a été sélectionné à la dernière minute quand on a diagnostiqué chez Raphael Varane une blessure de deuxième degré à un muscle de la cuisse. Rami n’avait pas mâché ses mots en parlant à RMC de son exclusion de l’équipe : « J’ai l’impression qu’il [Didier Deschamps] insinue que je ne suis pas un bon gars, que je suis un voyou. »

Benzema a été suspendu par la FFF, en décembre, après avoir été impliqué dans une affaire de chantage sexuel contre Mathieu Valbuena, un de ses coéquipiers de l’équipe nationale française. Une ordonnance d’interdiction qui lui interdisait tout contact avec Valbuena l’avait exclu de la sélection pour l’équipe de France, mais elle a été levée en mars par un juge, et il était redevenu légalement sélectionnable. Deschamps a été accusé de « se cacher derrière » l’affaire en cours contre Benzema pour l’exclure.
Le football est très populaire dans la communauté musulmane de France d’origine maghrébine qui fait face à la hausse de l’islamophobie depuis les attaques de l’Etat islamique, à Paris et à Bruxelles, qui ont fait plus de 150 morts et des centaines de blessés.

Les divisions que ces décisions pourraient provoquer dans la société française pourraient également influer sur le moral de l’équipe de France et sur sa performance dans l’Euro 2016.

Plusieurs pays occidentaux, y compris les États-Unis, ont demandé à leurs ressortissants de prendre toutes les mesures nécessaires pour leur sécurité, et de faire très attention à eux pendant leur voyage en Europe du fait de possibles attaques terroristes. Les journaux européens ont également évoqué la vulnérabilité des matchs de cette compétition à des attaques terroristes par notamment des éléments islamiques radicaux, comme à Paris et Bruxelles.

La sélection des joueurs devrait normalement se faire sur la base de leurs compétences et de leurs réalisations en tant que sportifs, mais, en France, il y a des précédents qui conduisent à se demander si c’est bien toujours le cas. Samir Nasri, un autre grand joueur citoyen français d’origine maghrébine qui est un joueur clé de l’équipe de Manchester City qui a remporté la Coupe de la Ligue en février dernier, a été laissé hors de l’équipe nationale, à plusieurs reprises. L’an dernier, il a annoncé qu’il ne jouerait plus à l’international pour protester contre son exclusion par Deschamps, à la fois de la Coupe du monde de 2014 et de la Coupe de l’UEFA de 2015.

Le sport peut être un outil social et politique efficace pour promouvoir la diversité, l’inclusion et la coexistence. Les meilleurs joueurs du Maghreb pourraient hésiter à jouer dans des équipes européennes si le racisme se met en travers de leur carrière.

En 1998, la France a remporté sa première Coupe du monde avec une équipe sélectionnée sur le mérite et sans discrimination raciale, qui comprenait le grand Zinedine Yazid Zidane, maintenant entraîneur du Real Madrid, qui est né à Marseille de parents algériens.

Avec la hausse de l’islamophobie en France et les succès électoraux de partis comme le Front national de Marine Le Pen, maintenant plus que jamais, la sélection de joueurs musulmans aurait été importante pour rétablir la confiance nationale dans la devise censée incarner la société française : « Liberté, Égalité, Fraternité ».

JPEG - 3.2 ko

* Abdel Bari Atwan est le rédacteur en chef du journal numérique Rai Alyoum :. Il est l’auteur de L’histoire secrète d’al-Qaïda, de ses mémoires, A Country of Words, et d’Al-Qaida : la nouvelle génération.Vous pouvez le suivre sur Twitter : @abdelbariatwan

Du même auteur :

- C’est à présent un crime de critiquer Israël ! - 11 mai 2016
- Un an après, l’agression saoudienne contre le Yémen s’avère un complet fiasco - 3 avril 2016
- Daesh s’attaque à l’État sioniste - 7 janvier 2016
- En 2015, l’ordre ancien a été mis sens dessus dessous - 31 décembre 2015
- Les attentats de Paris et le changement de stratégie de l’EI - 25 novembre 2015
- Attentats de Paris : des rappels nécessaires - 15 novembre 2015
- Honte aux pays du Golfe qui refusent de porter assistance aux réfugiés de Syrie - 7 septembre 2015
- L’Iran revient en force sur la scène internationale - 18 juillet 2015
- Les États-Unis préparent une alliance avec Al-Qaïda - 14 juillet 2015
- Wikileaks : la dynastie des Saoud se prépare à affronter le pire - 23 juin 2015
- Face à l’injustice et à la tyrannie, le Président Morsi oppose courage et dignité - 20 novembre 2014
- Pas de paix sans justice pour les Palestiniens - 19 mai 2015

3 juin 2016 - Raï al-Yaoum - vous pouvez consulter cet article à :
http://www.raialyoum.com/?p=451333
Traduction : Info-Palestine.eu - Dominique Muselet


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.