7 avril 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Le Croissant-Rouge palestinien déclare l’état d’urgence

dimanche 27 décembre 2015 - 08h:22

Elsa Grigaut

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Depuis le 2 octobre 2015, le Croissant-Rouge Palestinien à déclaré l’état d’urgence en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Chaque jour, l’équipe du Croissant-Rouge comptabilise le nombre de morts et de blessés Palestiniens. « J’appelle chacun d’entre vous à faire pression afin que l’occupant israélien cesse les violations du Droit international et permette l’accès aux soins sans prendre le Croissant Rouge pour cible ! » dit Erab Fouqaha (à gauche sur la photo), porte-parole du Croissant-Rouge au siège de Ramallah - Photo : Hamza Arbassi

Au 23 décembre, 129 martyrs

Le 23 décembre 2015, l’organisation médicale avait recensé 129 martyrs assassinés par l’occupation israélienne.

Le lendemain, ce chiffre n’était déjà plus d’actualité puisqu’en l’espace de 24 heures, cinq autres Palestiniens ont trouvé la mort.

Plus de 15 000 blessés

Toujours à la date du 23 décembre, le Croissant Rouge comptait près de 15 000 blessés :

- 1428 par tirs à balles réelles
- 3056 par balles de métal recouverte de caoutchouc
- 10 055 par inhalation de gaz lacrymogène
- 464 blessés après avoir été frappés par l’armée et/ou les colons.
- 7 personnes renversées volontairement par l’armée et/ou les colons.

Six personnes tuées dans des bombardements.

On dénombre notamment 41 martyrs à Hébron, 24 à Ramallah et 23 à Jérusalem.

Depuis le 2 octobre dernier, le Croissant Rouge a été victime d’agressions de la part de l’occupant à 327 reprises :

- 91 attaques étaient dirigées contre les ambulances avec tirs à balles réelles et balles recouvertes de caoutchouc.
- Plusieurs ambulances ont été mises hors-service plusieurs jours, ce qui entrave la bonne prise en charge des blessés.
- 91 fois, les secouristes ont été empêchés par l’armée d’occupation de venir en aide aux blessés.
- 145 secouristes ont été blessés par balles de toutes sortes, asphyxiés, frappés.

Depuis 2000, 25 secouristes ont été assassinés par l’occupant.

* Elsa Grigaut, journaliste indépendante, a écrit plusieurs livres concernant la Palestine. « Femmes de Naplouse emprisonnées en Israël » (2011), « Vivre sous l’occupation » (2012), « Palestiniennes ! » (2013) et « Réfugiés » (2014).
Email : lille-naplouse@laposte.net

De la même auteure :

- Punition collective et résistance populaire - 16 décembre 2015
- Rencontre avec Mohammad Mouna, journaliste et ex-prisonnier - 7 décembre 2015
- Rencontre avec Fouad al-Khuffash, ancien prisonnier, président du centre Ahrar - 27 novembre 2015
- Rencontres avec des familles de prisonniers - 8 novembre 2015
- Rencontre avec la mère de Maher Abdel-Latif Younes, emprisonné en Israël depuis 33 ans - 1e novembre 2015
- Rencontre avec la famille de Karim Younès, le plus ancien détenu des Palestiniens des territoires de 1948 - 29 septembre 2015
- L’institut Youssef Al Sedeeq pour la protection des prisonniers - 23 septembre 2015

23 décembre 2015 - Transmis par l’auteure


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.