8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Palestine > Analyses

Le soulèvement de la jeunesse palestinienne et le rôle des organisations politiques - 8e partie

vendredi 18 décembre 2015 - 10h:22

Alaa Tartir

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Qui va protéger la vague de colère palestinienne qui fait rage actuellement dans les territoires palestiniens occupés ? Qui va construire sur elle, et comment ?

JPEG - 78.5 ko
hébron, 4 octobre - De jeunes manifestants lancent des pierres en direction des forces israéliennes d’occupation - Photo : AFP/Hazem Bader

La réponse à ces questions devrait sérieusement nous préoccuper : Les sacrifices continus du peuple palestinien ne doivent pas être utilisés - une fois de plus - par la traditionnelle élite politique palestinienne comme un atout dans une nouvelle série de funestes négociations. Ils ne doivent pas non plus être utilisés par les autorités comme un simple exutoire à la colère de la jeunesse.

L’incapacité avérée de la direction palestinienne traditionnelle à réaliser les aspirations des Palestiniens a créé une fenêtre d’opportunité pour les leaders non traditionnels, comme les membres de la société civile palestinienne et les adversaires de l’AP. Mais ils peinent à s’imposer. Une transformation structurelle de la direction palestinienne est nécessaire.

Il faudra du temps, des ressources, de la détermination politique ainsi que des mobilisations de masse aux moments clés. Les formes de lutte et les objectifs politiques font partie des questions clés qu’il faudra traiter. Une direction alternative est en train de prendre forme, mais elle est encore jeune, à l’instar de la jeunesse en révolte. Il est important de répondre rapidement à ces questions : Sans le soutien et l’organisation nécessaires pour coordonner les efforts et les initiatives, le mouvement va rapidement s’épuiser.

Les dirigeants palestiniens non traditionnels doivent maintenant unir leurs efforts pour élaborer une stratégie de combat qui fortifie, au lieu de l’assécher, le potentiel et l’énergie de la vague de colère. C’est un défi de taille, mais c’est le seul moyen d’éviter une autre déception qui augmenterait la frustration et la désorientation existantes. Les moments de transformation historique ne sont jamais faciles.

Ce chemin impliquera des cycles de confrontation sur de nombreux fronts différents. En d’autres termes, la confrontation ne doit pas se limiter à des manifestations aux postes de contrôle de l’armée d’occupation, mais s’étendre à la politique, à l’économie, à la sphère médiatique, et à d’autres sphères. En effet, en situation de colonisation, la confrontation est la seule façon de modifier l’équilibre des rapports de force, de contester les faits sur le terrain et de construire un chemin vers l’avenir.

Les mouvements actuellement formés par la jeunesse et les nouveaux leaders issus de la société civile incarnent cette politique de confrontation : Ils utilisent l’action collective pour défier les autorités et contester leur prétention à les représenter.

Cependant, nous devons transformer la vague de colère actuelle en un mouvement qui représente la société palestinienne toute entière, pour en faire une société enracinée dans des mouvements sociaux et des réseaux au fonctionnement horizontale qui se dédient aux questions politiques, économiques et sociales. Cela peut se faire partir des réseaux existants, sociaux et autres, avec l’objectif collectif de se libérer de la colonisation et de défier les autorités et les élites qui répriment le peuple palestinien.

Et ainsi, l’actuelle vague de colère pourrait devenir un état permanent de confrontation avec le colonisateur, en même temps qu’un mouvement social durable qui rapproche vraiment le colonisé de la liberté et de l’autodétermination.

Consultez également :

- 1e Partie
- 2e Partie
- 3e Partie
- 4e Partie
- 5e Partie
- 6e Partie
- 7e Partie

* Alaa Tartir est directeur des programmes d’Al-Shabaka. Il est également chercheur postdoctoral à l’Institut universitaire des hautes études internationales et du développement de Genève.

1e décembre 2015 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.com/Content.asp...
Traduction : Info-Palestine.eu - Dominique Muselet


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.