7 avril 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Après 33 jours de grève de la faim, l’état de santé de Bilal Kayid est devenu critique !

mardi 19 juillet 2016 - 10h:17

Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


L’administration pénitentiaire israélienne (IPS), a de façon précipitée ce dimanche après-midi, transféré le prisonnier palestinien en grève de la faim Bilal Kayid au centre médical Barzilai de la prison d’Ashkelon.

JPEG - 14.5 ko
Bilal Kayid

La santé de Bilal s’est soudainement détériorée alors qu’il entrait dans son 33e jour sans nourriture, selon un communiqué publié par le Comité palestinien des Affaires des Prisonniers.

Dans le même temps, quelque 37 prisonniers palestiniens ont commencé des grèves de la faim sans limite de durée en solidarité avec Kayid, tandis que des centaines d’autres ont entrepris des grèves de la faim à court terme.

Les prisonniers de toutes les factions palestiniennes ont annoncé leur intention de participer à l’escalade des initiatives de protestation dans la semaine à venir.

Samidoun, le réseau de solidarité avec les prisonnier palestiniens a rapporté dimanche que Farah Bayadsi - un avocat du groupe de défense des droits des prisonniers Addameer - avait confirmé le transfert en disant que Kayid éprouvait des nausées, une incapacité à marcher, des étourdissements, une forte fatigue et des insomnies, tout en ayant perdu une quantité importante de poids.

Selon Bayadsi, Kayid devrait rester à l’hôpital pendant au moins un jour, et Addameer sollicitait la possibilité d’une visite à l’hôpital pour attester de l’état de santé du gréviste de la faim.

Après avoir été condamné à six mois de détention administrative le jour où il devait être libéré après avoir purgé 14 ans et demi de prison, Kayid a commencé sa grève de la faim immédiatement, refusant toute nourriture ou substituts alimentaires et examens médicaux, ne consommant que de l’eau.

Selon Samidoun, Kayid a commencé à refuser de communiquer avec les autorités pénitentiaires israéliennes à partir du 14 juillet.

Depuis qu’il a commencé sa grève de la faim, des centaines de prisonniers palestiniens ont entrepris des grèves de la faim à court terme pour protester contre sa détention administrative.

Pendant ce temps, des dizaines de prisonniers affiliés au Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) - le groupe marxiste dont Kayid fait partie - ont lancé des grèves de la faim sans limite de temps.

Selon Samidoun, 10 prisonniers du FPLP dans la prison d’Ofer ont entamé des grèves, en plus de 10 à Ramon, deux dans la prison d’Eshel, et 15 dans les prisons de Megiddo et Gilboa.

Les nouvelles de la détérioration de la santé de Bilal Kayid ont été diffusées quelques heures après que les forces israéliennes aient attaqué une section de la prison de Ramon, où sont exclusivement incarcérés des prisonniers affiliés au FPLP.

Le Secrétaire général du FPLP, Ahmad Saadat, serait détenu dans cette section, tandis que le leader du mouvement exigeant la libération de Kayid, Kamil Abou Hanish, était transféré de force à la prison de Gilboa, selon Samidoun.

Lire également :

- La famille du gréviste de la faim Bilal Kayed lance un appel au monde - 17 juillet 2016
- Appel à la solidarité internationale avec le gréviste de la faim Bilal Kayed - 25 juin 2016
- 65 prisonniers palestiniens sont en grève de la faim - 21 juin 2016

17 juillet 2016 - Ma’an News- Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.