7 avril 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Dima al-Wawi, âgée de 12 ans, emprisonnée en Israël

lundi 25 avril 2016 - 11h:04

Maan News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les autorités israéliennes ont libéré et rendue à sa famille ce dimanche Dima al-Wawi, âgée de 12 ans, après l’avoir incarcérée deux mois et demi dans une prison israélienne pour une supposée tentative d’homicide dans une colonie israélienne.

JPEG - 39.6 ko
La toute jeune Dima, avec ses parents juste après sa libération - Photo : ActiveStills.org

Dima était considérée comme la plus jeune palestinienne à être emprisonnée par Israël. Ses parents al-Wawi avaient multiplié les recours pour sa libération et Israël avait fini par accepter de libérer l’enfant deux mois plus tôt, mais en exigeant un paiement (une rançon) de 8000 shekel (2100 dollars).

Dima a été libérée au barrage militaire israélien de Jubara dans le quartier nord de Tulkarem en Cisjordanie, et accueillie par le gouverneur du district Issam Abu Bakr et Issa Qaraqe, le responsable du Comité des questions des prisonniers de l’Autorité palestinienne, parmi d’autres personnes.

« La détention d’enfants est un crime contre l’humanité », a dit le gouverneur, ajoutant que « l’occupation israélienne viole la dignité des enfants et leur droit de vivre. »

Issa Qaraqe s’est également adressé aux présents venus accueillir Dima al-Wawi, disant qu’Israël « usait des moyens les plus repoussants de répression et de torture contre les enfants palestiniens. »

Le responsable de la Société des prisonniers palestiniens à Hébron, Amjad al-Najjar, a fait savoir qu’une conférence de presse aura lieu dans la maison d’al-Wawi dans le village de Halhoul à Hébron, une fois que la fillette sera arrivée chez elle.

Dima Al-Wawi a été kidnappée le 9 février et condamnée par un tribunal militaire israélien le 18 février pour une soit-disant tentative d’homicide et possession illégale d’un couteau, après qu’elle se serait rendue à la colonie juive de Karmei Tzur avec l’intention d’attaquer des colons.

Son kidnapping a été filmé et diffusé par la télévision israélienne, où la jeune fille disait en disant son intention de mener à bien une attaque.

Plus tôt ce mois-ci, suite aux demandes déposées par ses parents, le Service pénitentiaire d’Israël (IPS) a accepté la libération anticipée de Dima al-Wawi, d’abord condamnée à quatre mois et demi de prison.

Les parents de la fillette de 12 ans, soutenus par une campagne publique, ont cherché à mettre fin à la détention de leur fille. Cette détention viole autant le droit israélien que le droit international en ce qui concerne la détention des enfants.

Bien que la loi israélienne ne permet pas des peines d’emprisonnement pour les enfants de moins de 14 ans, la loi militaire israélienne - qui est appliquée aux Palestiniens vivant sous occupation militaire en Cisjordanie - permet que des enfants aussi jeunes que l’âge de 12 ans se retrouve sous le coup d’accusation pour des infractions à caractère « nationalistes ».

Al-Wawi a été incarcérée avec des prisonniers adultes et s’est vue refuser la possibilité de rencontrer un travailleur social pendant sa détention.

Les violations du droit à l’égard des enfants palestiniens dans le système judiciaire militaire israélien sont largement documentées.

Le nombre de mineurs palestiniens emprisonnés pour des infractions liées à la sécurité est passé de 170 à 438, de septembre dernier à février, à la suite d’un soulèvement qui se s’est propagé à travers le territoire palestinien occupé depuis octobre.

Dima al-Wawi faisait partie des cinq enfants palestiniens et était la seule fille de moins de 14 ans, dans les prisons israéliennes au cours de cette période, alors qu’aucun Palestinien de moins de 14 ans n’était détenu avant septembre, ajoute le rapport.

Une seule fillette palestinienne avait été maintenue en détention israélienne avant septembre, tandis que 12 ont été emprisonnées depuis, dont Dima al-Wawi.

24 avril 2016 – Ma’an news – Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.com/Content.asp...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.