DERNIERE MISE A JOUR : vendredi 30 septembre 2016 - 20h:01

Un fabricant d’armes israélien, prend le contrôle de la totalité de l’Internet du Nigéria

vendredi 6 décembre 2013 - 16h:00

Jimmy Johnson

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Une firme israélienne d’armements s’installe au Nigeria pour installer lun système de surveillance d’Internet.

JPEG - 32.3 ko
Fliquer l’Internet à l’échelle d’un pays est tout à faire dans la nature répressive de l’État sioniste

Une équipe du fabricant d’armes israélien Elbit est arrivée au Nigeria pour commencer à installer un système de surveillance de masse d’Internet, ce qui a soulevé l’indignation au niveau national depuis que l’affaire a été révélée en avril, par le journal Premium Times basé à Abuja.

Oglala Emanuel, qui a révélé l’histoire en avril, écrit : « Alors que le monde se bat contre le projet Prism invasive du gouvernement américain qui a espionné les Américains et des responsables d’États à l’échelle mondiale, les employés de la firme israélienne de défense électronique Elbit Systems, ont discrètement débarqué à Abuja pour installer un centre d’espionnage complet qui aidera le gouvernement nigérian à fliquer toutes les activités en ligne de ses citoyens ».

Dans le cadre de ce business, une « équipe d’une vingtaine d’officiers de renseignement nigérians sont actuellement en formation » au siège de Elbit à Haïfa pour faire fonctionner le système (WIT ) Wise Intelligent Technology.

Le Nigeria, comme la plupart des États, dispose déjà d’une importante capacité de collecte de données de masse. En plus d’améliorer la collecte de données, le système WIT permet aux autorités d’Abuja d’analyser ces données.

Le site Web israélien Homeland Security note que « au cours des dernières années, les bases de données structurées traditionnelles du passé sont complétées par de beaucoup plus grands dépôts de données non structurées, avec des informations qui n’ont jamais été exploitées auparavant - surveillance vidéo, images satellite, e-mails, réseaux sociaux, pages Internet, news open source, interception de la voix et des données, etc... La gestion de ces nouveaux référentiels nécessite de nouveaux système, le stockage d’énormes volumes d’informations et la capacité de récupérer des données spécifiques d’une manière efficace et en temps opportun ».

En plus des équipements de surveillance, Elbit fabrique des drones que l’armée israélienne a utilisé lors de l’attaque contre des civils à Gaza.

Contrôle

La capacité d’un État à contrôler sa population dépend de sa capacité à analyser et interpréter toutes les données qu’il enregistre. C’est là que le système de WIT entre en jeu .

Le Nigeria a beaucoup plus d’internautes que n’importe quel autre pays africain. Un large panel de mouvements sociaux, de blogueurs et de journalistes fait un large usage des technologies de l’Internet. Peu de temps après la mort en 1998 du dirigeant militaire du pays, Sani Abacha, les journalistes faisant des recherches sur le Web ont dévoilé comment le président nigérian de la Chambre des députés, Salisu Buhari, avait fabriqué de toutes pièces ses diplômes. La révélation a conduit à la démission de Salisu Buhari en 1999.

Pourtant, seulement dix jours avant que Premium Times ait révélé l’affaire Elbit en avril, l’administration du président Jonathan Goodluck a nommé Buhari à une position fédérale régissant les universités nigérianes.

Il est frappant de constater que le premier grand homme politique nigérian dont la réputation est démolie par une enquête en ligne, est ramené au gouvernement fédéral tandis que l’administration Jonathan embauche une firme israélienne pour prendre le contrôle de l’Internet du Nigeria.

5 décembre 2013 - The Electronic Intifada - Vous pouvez consulter cet article à :
http://electronicintifada.net/blogs...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.