DERNIERE MISE A JOUR : vendredi 26 août 2016 - 14h:24

Arafat Jaradat, mort sous la torture...

dimanche 24 février 2013 - 07h:57

D’après Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les responsables de l’Autorité palestinienne [de Ramallah], avec les membres de la famille, ont exigé ce samedi une enquête internationale sur la mort d’un détenu décédé quelques heures plus tôt dans une prison israélienn , disant qu’il était en bonne santé avant son arrestation.

JPEG - 13.3 ko
Arafat Jaradat, père de deux jeunes enfants...

Une porte-parole de l’Autorité de la prison d’Israël a prétendu que le détenu, Arafat Jaradat, âgé 30 serait décédé d’un arrêt cardiaque.

« Notre information est que Jaradat a été interrogé puis qu’il est mort. C’est pourquoi nous appelons à une enquête internationale sur sa mort, qui est très probablement due à la torture, » a déclaré Issa Qaraqe, le ministre de l’Autorité palestinienne pour les détenus.

Les membres de la famille ont déclaré à Ma’an que Arafat Jaradat était en bonne santé avant son arrestation et qu’il ne souffrait pas de maladies ou de quelconques problèmes de santé.

« Arafat a été emmené directement dans une prison, loin de son quartier d’habitation. Il a été emmené à la prison d’al-Jalama, au nord, au lieu d’être emmené comme d’habitude dans les centres pour interrogatoires proches de son lieu de résidence. Il a été détenu là-bas pendant quatre jours avant d’être transféré à la prison Megido », a dit son oncle Moussa Jaradat.

Arafat était le père de deux enfants : Yara, de 4 ans, et Mohammed, de 2 ans.

« Toute la ville est triste », dit son oncle.

L’épouse d’Arafat, Dalal, a déclaré à Ma’an que l’officier du renseignement israélien avait ramené son mari un moment à son domicile, juste après son arrestation, et qu’il lui avait dit de dire adieu à ses enfants.

« Pour cette raison, j’étais très inquiète. Mon mari a été arrêté plusieurs fois auparavant, mais cette fois, l’agent israélien du renseignement a parlé d’une façon étrange », dit-elle.

Ziad Abu Ein, un des responsables du ministère palestinien des détenus, doit se réunir avec la famille samedi, pour les informer sur les modalités de la restitution du corps pour l’enterrement.

Ein Abu a déclaré que le Ministère des détenus demande qu’un médecin palestinien, représentant le ministère, puisse examiner le corps et procéder à une autopsie.

Il a appelé l’Organisation mondiale de la Santé et le Comité international de la Croix-Rouge à prendre part à l’examen.

Jaradat a été arrêté cette semaine, sur l’accusation d’avoir lancé des pierres qui aurait blessé un colon israélien en Cisjordanie occupée,a déclaré le Shin Bet.

Selon Addameer, il y a aujourd’hui 4743 prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes et les centres de détention, dont 178 sont détenus sous le régime de la détention administrative [pratique héritée des Britanniques et consistant à retenir quelqu’un en prison indéfiniment sans accusation ni procès], avec 10 femmes et 193 enfants.

23 février 2013 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://maannews.net/eng/ViewDetails...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.