Fermer la page
www.info-palestine.net
Le Hezbollah plus fort que jamais ?
jeudi 12 juillet 2007 - Rula Amin - al Jazeera.net
GIF - 28.9 ko
Hassan Nasrallah

Au sud Liban, le bastion traditionnel du Hezbollah, les soldats libanais se tiennent maintenant sur la ligne de front face à Israël.

Ils sont soutenus par 13 000 troupes des Nations Unies après que le déploiement et le mandat de l’Unifil aient été prolongés à la fin de la guerre [de 2006].

Les combattants du Hezbollah - et leurs armes - ne sont nulle part visibles mais chacun sait qu’ils sont là et prêts à reprendre le dessus.

C’est dans Maroun al-Ras, un petit village à moins d’un kilomètre de la frontière israélienne, qu’a eu lieu la première bataille terrestre du conflit. Les combattants du Hezbollah se sont affrontés face à face aux forces israéliennes et leur ont infligé de lourdes pertes.

Mais, en dépit de cette lourde présence militaire [de l’Unifil] sur le terrain, beaucoup de gens se demandent toujours « quelles sont donc les possibilités du Hezbollah aujourd’hui ? »

Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah, avait déclaré en septembre dernier que le mouvement s’était développé pour devenir réellement plus fort.

« Je veux dire à l’ennemi et à tout ceux qui veulent bloquer les mers, le ciel et le désert, que la résistance a aujourd’hui plus de 20 000 missiles. Notez bien, plus de 20 000, » a-t-il déclaré.

Les armes du Hezbollah

Même Walid Jumblatt, le chef Druze et membre du bloc pro-gouvernmental du 14 mars, dit croire les affirmations de Nasrallah.

« Je dois le croire, ce n’est pas une question de chiffres, combien de fusées, plus ou moins, la question c’est qu’il est là, » a-t-il dit à Al Jazeera.

Jumblatt estime que le mouvement devrait abandonner ses armes maintenant qu’Israël s’est retiré du sud du pays mais le commandant régional du Hezbollah s’y refuse.

« Israël est un ennemi avec des ambitions et il tente de compenser sa défaite militaire au Liban, » a déclaré cheik Nabil Qawouk.

« C’est notre devoir de rester en alerte et de nous renforcer pour protéger le Liban. Tous ces changements n’affectent en rien nos possibilités. »

Certains observateurs disent que bien que le Hezbollah se soit développé militairement depuis la guerre, le mouvement aurait souffert sur le plan politique.

Dans les mois qui ont suivi la guerre, les partisans du Hezbollah se sont mobilisés dans les rues de Beyrouth afin de tenter de faire tomber le gouvernement.

Manifestations de rue

Mais, bien que les manifestations aient confirmé la popularité du Hezbollah, elles n’ont jusqu’ici pas permis au mouvement et à ses partisans d’obtenir une plus grande part du pouvoir.

« Il a voulu renverser le gouvernement, il a échoué et il a échoué quand il a assiégé Beyrouth, » dit Jumblatt en parlant de Nasrallah.

Les défenseurs du Hezbollah n’ont pas abandonné. Ils campent toujours dans le capitale, près du bureau du premier ministre, plus de sept mois après que les manifestations aient commencé.

Amal Saad Ghoraib de l’institut de donation de Carnegie pour la paix internationale a indiqué à al Jazeera que le Hezbollah avait atteint un but important pour contrecarrer les plans de Washington pour la région en paralysant le gouvernement libanais.

« Cela fait partie d’une stratégie à plus grande échelle du Hezbollah visant à bloquer les objectifs stratégiques des Etats-Unis dans la région, qui sont de former un nouveau Moyen-Orient, et cela a échoué, » ajoute-t-elle..

« Les Etats-Unis n’ont pas pu imposer leurs objectifs à l’intérieur du Liban. Les Etats-Unis avaient espéré mettre en place un gouvernement pro-américain au Liban qui appliquerait leur agenda. »

D’après elle, le Hezbollah est maintenant concentré sur la préparation à ce qu’il voit comme une attaque imminente sur le Liban, la Syrie, ou même l’Iran. Et il est certain de la victoire.

Reportage video de Rula Amin sur le Hezbollah un an après la guerre contre le Liban

11 juillet 2007 - Al JAzeera.net - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.aljazeera.net/NR/exe...
[Traduction : APR - Info-palestine.net]