Fermer la page
www.info-palestine.net
Rapport sur les violations israéliennes des droits humains
vendredi 18 juin 2010 - PCHR du 10 au 16 juin 2010

Durant la dernière semaine du 10 au 16 juin :

  • les FOI ont tué un civil palestinien et blessé un mineur à Jérusalem ;
  • les FOI ont continué d’utiliser la violence contre les manifestations pacifiques en Cisjordanie et dans la bande de Gaza ;
    • des dizaines de manifestants souffrent de l’inhalation des gaz en Cisjordanie et un autre souffre d’une fracture dans la bande de Gaza ;
    • elles ont arrêté 7 civils, dont 3 journalistes et 2 militants pour les droits humains ;
  • les FOI ont poursuivi leurs tirs sur les agriculteurs et les travailleurs en zone frontalière à l’intérieur de la bande de Gaza ;
  • les FOI ont mené 24 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie et une, limitée, dans la bande de Gaza ;
    • elles ont arrêté 29 civils palestiniens dont 8 mineurs ;
    • elles ont investi des domiciles de militants qui protestent contre le mur d’annexion et les activités de colonisation ;
    • elles ont convoqué un enfant de 7 ans, pour interrogatoire ;
  • les FOI maintiennent leur siège total des TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur ;
    • sur les check-points de Cisjordanie, elles ont arrêté 2 civils palestiniens ;
    • elles ont poursuivi leurs harcèlements contre les civils sur les check-points ;
  • Israël continue de prendre des mesures pour tenter de créer une majorité démographique juive à Jérusalem ;
    • la municipalité israélienne de Jérusalem a approuvé la construction de 1 600 logements ;
    • les FOI ont démoli un certain nombre de magasins et dépôts dans Jérusalem.
JPEG - 28.6 ko
Un Palestinien arrêté, est emmené les yeux bandés par les soldats israéliens au check-point d’Hawara, au sud de Naplouse.




Violations israéliennes recensées durant la semaine du 10 au 16 juin 2010

1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

Jeudi 10 juin

- Dans la région d’Hébron : vers minuit, les FOI entrent dans Beit Ummar, au nord d’Hébron ; elles fouillent un certain nombre de maisons et arrêtent 2 mineurs palestiniens :

1. ’Eissa Kamel Bahar, 16 ans, et
2. Sameer ’Aamer Abu Maria, 15 ans.

Vers 2 h du matin, les FOI pénètrent dans la maison d’Ahmed Khalil Abu Hashem, 43 ans, secrétaire du Comité public contre la colonisation et le Mur, dans Beit Ummar et la fouillent.
Selon Abu Ashem, il était aux environs de 2 h, quand l’armée pénètre dans le secteur de Khillat al-Barahish au sud du village de Beit Ummar. Vers 2 h 15, elle se met à lancer des pierres sur les fenêtres et les portes de sa maison, fait exploser des grenades sonores tout auprès et appelle Abu Hashem par haut-parleurs pour qu’il monte sur sa terrasse avec son épouse. Quand ils y sont, les soldats obligent Abu Hashem à se dénuder jusqu’à la ceinture et lui disent de rentrer chez lui et de réveiller les 11 autres personnes qui vivent dans la maison. Les FOI obligent les habitants à sortir et les interrogent jusqu’à 4 h 45. Selon Abu Hashem, ce raid contre une maison est le dixième du genre depuis deux mois. Avant sa maison, les FOI ont attaqué 4 maisons, dont deux à ses frères. Lors de ces opérations dans les domiciles, les FOI ont roué de coups le neveu d’Abu Hashem, Sakher, 16 ans.

-  Région de Jénine : vers 1 h du matin, l’armée entre dans ?Aanin, village à l’ouest de Jénine. Fouilles de maison, arrestation de Ahmed Fat’hi Mansour, 19 ans.

- Région d’Hébron : vers 1 h 30, incursion dans Dura, au sud-ouest d’Hébron ; fouilles de maisons, 4 arrestations (noms non indiqués).

-  Région de Ramallah : vers 6 h 30, l’armée entre dans al-Mazra’a, au nord-ouest de Ramallah, où elle patrouille dans les rues ; arrestation de Mohammed Shraiteh, 15 ans, qui est relâché dans l’après-midi.

Vendredi 11 juin

-  Jérusalem-Est : a midi, les FOI assassinent un civil palestinien dans le quartier de Wad al-Jouz à Jérusalem-Est et blessent un enfant palestinien. Elles prétendent que la victime n’a pas tenu compte des ordres de s’arrêter au check-point à Wad al-Jouz et qu’elle a tenté de percuter deux soldats avec sa voiture ; les soldats auraient été blessés. L’enquête conduite par le PCHR dément cette version et confirme que les deux civils ont été tué et blessé délibérément.

Selon l’enquête, il est environ 13 h, après la prière du vendredi, Ziad Mohammed Badawi al-Joulani, 41 ans, se rend en voiture visiter des parents dans le secteur de Housh al-Hadami, dans le quartier de Wad al-Jouz. Alors qu’il arrive dans le quartier, il voit des soldats israéliens postés à un barrage volant. Des enfants palestiniens sont en train de leur lancer des pierres. Quand al-Joulani s’engage dans une petite rue, les soldats le prennent en chasse. Il arrête sa voiture et descend, aussitôt ils lui tirent dessus. Il est blessé de 3 balles, dans le bras gauche, dans le ventre et dans la cuisse droite, et il s’écroule. Un soldat israélien s’approche de lui et, à bout portant, lui tire deux balles supplémentaires, une dans la cuisse droite et une dans la tête. L’hôpital où il est dirigé constate son décès. Al-Joulani était marié, et père de trois enfants. Autre conséquence des tirs de l’occupant, un enfant de 5 ans, Ilham Sa’id al-Silwadi est également blessé par un éclat à la tête et au cou. Les troupes israéliennes ont également tabassé Mahmoud ?Othman al-Joulani, 34 ans, alors que celui-ci essayait de porter secours à la victime.

Samedi 12 juin

-  Beit Lahia, bande de Gaza : 7 h 45, du haut de leurs miradors positionnés au nord-ouest de Beit Lahiya, les FOI tirent sur des ouvriers en train de récupérer des matériaux de construction sur les emplacements des anciennes colonies de Dogit et de Elli Sianï . Rajab Mohammed Ma’rouf, 19 ans, prend une balle dans le pied droit.

Dimanche 13 juin

- Jabaliya, bande de Gaza : 10 h 30 - même scénario, sur l’ancienne zone industrielle de Erez : Mohammed ’Aziz Halawa, 24 ans, originaire de Jabaliya prend une balle dans le pied droit.

Lundi 14 juin

- Hébron : vers 1 h 30, les FOI entrent dans Beit Ummar à nouveau, fouille des maisons et arrêtent 3 mineurs palestiniens :

1. ’Anan Mohammed Bahar, 16 ans,
2. Mo’ayad Jawad Bahar, 17 ans, et,
3. Mohammed ’Ali Abu Maria, 17 ans.

-  Khan Yunis, bande de Gaza : dans la matinée, le comité de Khan Younis contre la zone de sécurité imposée par les FOI organise une manifestation pacifique pour protester contre l’établissement d’une zone tampon de 300 mètres de large le long de la frontière à la hauteur de Khuza’a village. Les manifestants ont arboré des drapeaux palestiniens.

Vers 8 h, les FOI pénètrent à 450 mètres dans Al Qarara et dans ?Abassan à l’est de Khan Younis. Les bulldozers nivèlent les terres agricoles préalablement défoncées. Pas de victimes.

- Beit Lahia : 9 h, les vedettes garde-côtes somment les bateaux partis en pêche au large de Beit Lahiya, de faire demi tour. Pas de victimes.

- Jabalya : 9 h 4, comme samedi et dimanche, les FOI tirent sur des ouvriers en train de ramasser des matériaux de construction sur la zone industrielle de Erez. ’Awadh Jom’a Abu Warda, 18 ans, originaire de Jabaliya prend une balle dans la jambe gauche.

Mardi 15 juin

-  Salfit : vers 1 h du matin, incursion dans Qarawat Bani Hassan, au nord-ouest de Salfit. Arrestation de Hamza Mahmoud Rayan, 26 ans.

- Bethléhem : vers 1 h, incursion dans la ville, l’armée fouille la maison d’Isma’il Khader Masalma, 17 ans, et l’arrête.

Au même moment, elle entre dans le camp de réfugiés de Deishé, fouille de la maison de Fa’eq Mahmoud Hajajla, 52 ans, qui est convoqué pour interrogatoire.

-  Tubas : vers 1 h 30, incursion de l’armée dans Tammoun, au sud-est, où l’armée fouille plusieurs maisons.
Au même moment, elle entre dans le camp d’al-Far’a, au sud, fouille un certain nombre de maison.

-  Tulkarem : vers 1 h 30, incursion dans ?Anabta, fouilles de maison et 2 arrestations :

1. Safwan Nazeeh Melhem, 22 ans, et,
2. Ahmed Fat’hallah Jadallah, 22 ans.

Vers 2 h, dans la banlieue nord, à Shwaika, fouille de maisons et arrestation d’ ?Aadel Mohammed Qaddouha, 20 ans.

- Jénine : vers 1 h 45, incursion dans la ville et le camp de réfugiés de Jénine. Pas d’arrestations.

A la même heure, dans le village de Bourqin, à l’ouest de Jénine et dans Kufor Qoud. Idem.

Vers 2 h 30, incursion dans Jalqamous, au nord-est de Jénine. Pas d’arrestation.

- Khan Yunis, bande de Gaza : vers 10 h, les bulldozers pénètrent à 400 m dans Khuze’a et nivèlent les terres agricoles précédemment défondées.

- Beit Lahia : vers 11 h 40, les FOI font feu sur une manifestation de civils palestiniens et d’internationaux qui s’opposent à la poursuite de l’établissement de la zone tampon le long de la frontière. Zakaria Ibrahim Abu Watfa, 62 ans, secrétaire du “Front arabe palestinien” est touché et se fracture le pied droit.

Mercredi 16 juin

-  Hébron : vers 1 h 30, à nouveau Beit Ummar où l’armée fouille des maisons et arrête ?Alaa’ Mahmoud Slaibi, 20 ans, et Mohammed Sameer Abu Maria, 22 ans. Elle convoque également un enfant de 7 ans, Mohsen Yousef ?Awadh, pour l’interroger. Selon des sources locales, au moins 90 civils palestiniens ont été arrêtés par les FOI dans le village depuis le début de cette année. Dans le district d’Hébron, les FOI ont arrêté 470 Palestiniens, dont 90 mineurs et 4 femmes, depuis début 2010.

Vers 2 h, incursion dans le quartier de Wad al-Hariya, dans Hébron, fouilles et arrestation de Fahed Majed Abu Sbaih, 23 ans.

- Passage d’Erez, nord de la bande de Gaza : vers 10 h, pour la 4è journée de la semaine, les FOI ciblent les ouvriers en train de récupérer des matériaux de construction dans l’ancienne zone industrielle de Erez. Ibrahim Wa’el al-Kafarna, 17 ans, originaire de Beit Hanoun, prend une balle dans la jambe gauche.


2 - Usage d’une force démesurée contre les manifestations non violentes contre la colonisation et la construction du mur d’annexion

- Bil’in, à l’ouest de Ramallah : comme chaque vendredi, le 11 juin, après la prière, la manifestation non violente de Palestiniens, internationaux et Israéliens est organisée contre le mur qui traverse le village. Certains manifestants portent des maillots de foot. La manif se dirige vers un terrain de jeu, qui est sur la zone annexée par le mur, pour faire un match, en ce premier jour de la Coupe du monde de Football. Les soldats israéliens les en empêchent, alors le match va se jouer à proximité du mur. Aussitôt, les troupes israéliennes tirent sur les manifestants, à balles d’acier enrobées de caoutchouc, lancent des lacrymogènes et des bombes sonores. Elles interpellent 5 manifestants, dont 3 journalistes, pendant la manifestation : Nasser Hussein al-Shyoukhi, 43 ans, caméraman de AP, Fadi Mousa al- ?Aarouri, 27 ans, caméraman de l’Agence d’infos chinoise ; ?Aatef Nayef al-Safadi, caméraman de l’Agence d’infos européenne, ?Alaa’ Ghousha, 20 ans, étudiant universitaire, et un militant des droits de l’homme non identifié.

- Ni’lin, à l’ouest de Ramallah : ce même vendredi, même manifestation hebdomadaire non violente des Palestiniens avec des internationaux et des Israéliens contre le mur d’annexion. Les troupes qui sont postées près du mur tirent sur les manifestants, lancent leurs grenades lacrymogènes et sonores. De nombreux manifestants respirent les gaz et son indisposés. D’autres sont couverts d’ecchymoses par les coups des soldats.

- Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah : la manifestation non violente hebdomadaire proteste contre la confiscation de terres palestiniennes dans la zone de Wad al-Raya, entre les villages de Nabi Saleh et Deir Nizam. Quand les manifestations tentent d’aller sur les terres volées par les colons de Halmish, l’armée tire et lance les grenades lacrymogènes au-dessus des manifestants.

- Al-Ma’sara, au sud de Bethléhem : manifestation du 11 juin, comme chaque semaine, de Palestiniens, internationaux et Israéliens, l’armée est postée à l’entrée du village et tire. En outre, Hassan Ahmed Braijiya, 40 ans, coordinateur du comité national contre la colonisation et le mur est arrêté.

-  Bande de Gaza : le 14 juin le lundi matin, le Comité public contre la zone sécurité israélienne dans le sud de la ville de Khan Yunis organise une manifestation non violente contre la création d’une zone tampon de 300 m tout le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël. La manifestation vient du village de Khuza’a, à l’est de Khan Yunis, et se dirige vers la frontière. Les manifestants brandissent des drapeaux palestiniens.


3 - Maintien du siège israélien sur les TPO

Le siège est maintenu sur l’ensemble des Territoires, bande de Gaza et Cisjordanie y compris Jérusalem-Est, ainsi que les restrictions aux déplacements des Palestiniens.


Bande de Gaza

Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière

Rafah International

Date  : Détails
7 juin  : 366 Palestiniens sortent - 271 rentrent.
8 juin  : 254 Palestiniens sortent - 318 rentrent.
9 juin  : 503 Palestiniens sortent - 380 rentrent.
10 juin  : 551 Palestiniens sortent - 365 rentrent.
11 juin  : 224 Palestiniens sortent - 221 rentrent.
12 juin  : 386 Palestiniens sortent - 243 rentrent.
13 juin  : 409 Palestiniens sortent - 263 rentrent.

Selon les sources de la Commission palestinienne chargée des mouvements à la frontière, 5 910 Palestiniens ont pu sortir et 3 536 rentrer dans la bande de Gaza entre le 02 et le 15 juin. 1 759 Palestiniens se sont vus refuser le passage.

Karm Abu Salem (Kerem Shalom)

Date  : Importations Qté  : Exportations Qté
9 juin  : denrées alimentaires 370 tonnes  :
 : matériel agricole 164 tonnes  :
 : denrées diverses 1 362 tonnes  :
 : gaz domestique 211 tonnes  :
 : fioul industriel 251 000 litres  :
 : aide humanitaire 205 tonnes  :
 :  :
10 juin  : denrées alimentaires 242 tonnes  :
 : matériel agricole 257 tonnes  :
 : denrées diverses 358 tonnes  :
 : gaz domestique 178,390 tonnes  :
 : fioul industriel 215 027 litres  :
 : aide humanitaire 450 tonnes  :
 :  :
13 juin  : denrées alimentaires 869 tonnes  :
 : matériel agricole 134 tonnes  :
 : denrées diverses 356 tonnes  :
 : gaz domestique 158 tonnes  :
 : fioul industriel 251 000 litres  :
 : aide humanitaire 71 tonnes  :
 :  :
14 juin  : denrées alimentaires 415 tonnes  :
 : matériel agricole 198 tonnes  :
 : denrées diverses 219 tonnes  :
 : gaz domestique 201,599 tonnes  :
 : fioul industriel 122 599 litres  :
 : aide humanitaire 430 tonnes  :
 :  :
15 juin  : denrées alimentaires 340 tonnes  :
 : matériel agricole 141 tonnes  :
 : denrées diverses 392 tonnes  :
 : gaz domestique 202,790 tonnes  :
 : fioul industriel 131 000 litres  :
 : aide humanitaire 83 tonnes  :

Note : au cours de dette période les FOI ont autorisé l’entrée de 124.000 litres de diesel pour le secteur privé et le 9 juin 35 tonnes de matériaux de construction pour l’UNRWA

Al-Mentar (Karni)

Ouvert le mardi 15 pour l’entrée de 1 482 tonnes de céréales, 2 262 tonnes d’aliments pour le bétail et 600 tonnes de matériaux de construction.

Beit Hanoun (Erez)

Date  :
 :
Patients  :
 :
Accompagn.  :
 :
Arabes
d’Israël
 :
 :
Diplomates  :
 :
Presse  :
 :
Internat.  :
 :
Gazaouis  :
 :
Commerç.
9 juin  : 16  : 15  : 19  : 0  : 7  : 9  : 0  : 11
10 juin  : 30  : 29  : 1  : 2  : 16  : 49  : 7  : 1
11 juin  : 0  : 0  : 5  : 4  : 7  : 15  : 0  : 0
12 juin  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0
13 juin  : 38  : 39  : 23  : 0  : 7  : 6  : 2  : 8
14 juin  : 32  : 36  : 4  : 0  : 6  : 28  : 1  : 10
15 juin  : 45  : 47  : 6  : 9  : 1  : 32  : 0  : 1

Cisjordanie

- Jérusalem : la ville est toujours interdite à des milliers de Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza. De nombreux barrages permanents sont posés dans et autour de la cité. Le vendredi, les limitations aux déplacements sont renforcées du fait que c’est jour de prière pour les Palestiniens, et ils sont plus nombreux à ne pouvoir aller prier à la mosquée al-Aqsa, dans la vieille ville palestinienne de Jérusalem.

- Ramallah : sur les check-points de Jaba’ et Qalandya, au sud-est de Ramallah, l’armée impose toujours des restrictions plus serrées au passage des Palestiniens. Des barrages volants ont été posés en outre sur différentes routes du secteur.

- Naplouse : le lundi 14 juin, vers 16 h, les soldats qui tiennent le check-point d’Hawara, au sud de Naplouse, direction Jérusalem, le ferment carrément et obligent les véhicules palestiniens à passer par le barrage commercial d’ ?Awarta. Les FOI prétendaient avoir arrêté un Palestinien qui portait 5 bombes.

- Tulkarem : le dimanche 13 juin, à midi, les troupes postées au check-point Ennab, à l’est de la ville, imposent des restrictions supplémentaires, conduisant des contrôles plus minutieux, obligeant les Palestiniens à attendre de plus longues heures au barrage. Le vendredi 11, l’armée bloque l’accès aux véhicules de pompiers palestiniens qui se rendent sur des terres palestiniennes isolées par le mur d’annexion, entre Qiffin et Nazlat ?Eissa, au nord de la ville, pour y éteindre un incendie sur toute la zone. La même chose se produit le mardi 15 juin.

- Qalqilya : le dimanche matin, 13 juin, l’armée pose un barrage sur la route entre les villages de Hijja et al-Fundoq, à l’est de Qalqilya, pour y arrêter et fouiller tous les véhicules palestiniens.

- Hébron : lundi matin, 14 juin, après une attaque contre un véhicule de police israélien, près de la colonie Beit Hajai, au sud-ouest d’Hébron, les FOI lancent une campagne d’envergure contre les villages à proximité d’Hébron, spécialement celui de Dura. Elles montent des barrages et bloquent les Palestiniens pour contrôle. Elles arrêtent Hassan Abu ?Arqoub, 24 ans, dans le secteur de Kharsa, au sud de Dura.

Arrestations sur les check-points

Le jeudi 10 juin, les troupes postées au check-point près du carrefour d’ ?Arraba sur la route Jénine/Naplouse arrêtent Ahmed ?Omar Abu Libda, 26 ans, de Jénine.

Harcèlements sur les check-points

-  Le jeudi 10 juin vers 9 h 30, les soldats rouent de coups Mohammed Mustafa Hijjawi, 38 ans, du village de Far’oun au sud de Tulkarem, alors qu’il intervient pour essayer de libérer ses 2 enfants, interpellés alors qu’ils rentraient à Far’oun, situé derrière le mur d’annexion. Ils le couvrent d’ecchymoses sur tout le corps ; finalement Hijjawi s’évanouit. Les troupes disent que les deux enfants avaient passé le mur vers leur village.

-  Le samedi 12 juin, vers 18 h, les soldats israéliens qui patrouillent dans la vieille ville d’Hébron arrêtent un enfant de 10 ans, Ghandi Nidal al- ?Owaiwi, et le tabassent, alors qu’il rentrait chez lui. Il souffre de contusions vives au ventre et à la tête, d’une coupure à la main gauche et de graves troubles psychologiques.

-  Le lundi soir, 14 juin, les soldats de l’occupation frappent Saleh Daoud Rajabi, 19 ans, d’Hébron, en l’interpellant alors qu’il était sur le chemin de son domicile. Rajanbi est blessé et brûlé à la main droite. Selon la victime, les troupes israéliennes lui ont appuyé une cigarette allumée sur la main et l’ont tabassé. Ils se sont servis aussi d’une lame pour le couper au visage et aux mains. Ils l’ont également obligé à avaler un comprimé avant de l’emmener et de l’abandonner dans un secteur éloigné de son domicile.


4 - Mesures visant à créer une majorité démographique juive à Jérusalem

Le PCHR consacre cette section de son rapport hebdomadaire aux violations flagrantes israéliennes des droits de l’homme des Palestiniens de Jérusalem-Est, qui visent à les obliger de partir de leur ville pour y imposer une majorité juive.

- Le mercredi 16 juin, vers 8 h 30, les FOI accompagnées de bulldozers, entrent dans le quartier d’al- ?Abasiya, dans Silwan. Elles démolissent deux dépôts de 18 m² appartenant à Maheer Na’im Siam, prétendant qu’ils n’ont pas été construits avec le permis israélien. Elles confisquent également un conteneur de 18 m² et démolissent un chapiteau de 100 m² appartenant à la famille.

- Au même moment, les troupes entrent dans le quartier d’al-Thawri à Jérusalem. Sans prévenir ; elles démolissent un garage de 30 m² appartenant à Kamal Ibrahim al-Shoubaki.

- Lundi 14 juin, la Commission de l’urbanisme et de la construction de la municipalité israélienne de Jérusalem, approuve la construction de 1 600 logements dans la colonie de Ramat Shlomo à Jérusalem. Les Israéliens avaient reporté cette approbation de la construction à cette semaine pour éviter toute crise avec les Etats-Unis.


Document public

Pour plus d’informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR : http://www. pchrgaza.org, ou de nous contacter à notre bureau à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org, ou par téléphone : (+972 (0)8 2824776 - 2825893).

Rapport hebdomadaire pour la période du 10 au 16 juin 2010 : PCHR
traduction pour ce qui concerne Gaza : Jacques Salles, et la Cisjordanie, JPP.