Fermer la page
www.info-palestine.net
Rapport sur les violations israéliennes des droits humains
jeudi 30 mai 2013 - PCHR du 23 au 29 mai 2013

Durant cette semaine du 23 au 29 mai 2013 :

  • les forces israéliennes ont continué d’user d’une force démesurée contre les manifestants pacifiques en Cisjordanie :
    • 3 civils, dont un caméraman de la TV Palestine, ont été blessés durant les manifestations non violentes de Bil’in, à l’ouest de Ramallah, et de Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya ;
  • les forces israéliennes ont mené 73 incursions dans les communautés palestiniennes de Cisjordanie et 5 limitées dans la bande de Gaza :
    • 41 civils palestiniens, dont 5 enfants et une femme, ont été arrêtées en Cisjordanie ;
  • Israël a poursuivi ses efforts pour créer une majorité juive dans Jérusalem-Est occupée :
    • une maison et 5 locaux ont été démolis à Jérusalem et dans sa périphérie ;
    • les colons se sont emparés de 2 commerces dans la vieille ville et ont crevé les pneus de plusieurs voitures dans al-Sheikh Jarrah ;
  • Israël a maintenu un bouclage total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :
    • les forces israéliennes ont monté des dizaines de checkpoints en Cisjordanie ;
    • 5 civils palestiniens, dont 2 enfants, ont été arrêtés aux checkpoints en Cisjordanie ;
  • les forces navales israéliennes ont continué de tirer sur les pêcheurs palestiniens dans les eaux territoriales de la bande de Gaza :
    • les forces israéliennes ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche palestiniens à 3 reprises, sans faire de victimes ;
  • les forces israéliennes ont continué leur soutien aux activités de colonisations en Cisjordanie et les colons leurs agressions contre les civils et les propriétés palestiniens :
    • un local, un parc à bestiaux et un hangar ont été démolis à al-Walaja, à l’ouest de Bethléhem ;
    • une maison et deux bergeries ont été démolies à al-Jiftlek, au nord de Jéricho ;
    • 24 dunums (2,4 ha) de terres ont été rasés à Hébron pour construire une nouvelle route pour les colons ;
    • des colons ont mis le feu à 3 véhicules et un car, et essayé de brûler un tracteur à Zbeidat, au nord de Jéricho.
JPEG - 48.2 ko
Jérusalem : les forces israéliennes ont démoli 2 maisons appartenant à la famille al-Salayma, à Beit Hanina.




Tirs

Durant la semaine, les Israéliens ont blessé 3 Palestiniens lors des manifestations non violentes en Cisjordanie. Dans la bande de Gaza, ils ont rasé des terres et ouvert le feu sur des bateaux de pêche palestiniens en mer.

Les Israéliens ont continué d’user d’une force démesurée contre les manifestations non violentes organisées par les Palestiniens, avec des militants israéliens et internationaux contre la construction du mur d’annexion et les activités de colonisation en Cisjordanie.

Résultat : 3 civils ont été blessés ; 2 à la manifestation de Bil’in, et le troisième à celle de Kufor Qaddoum.

Le jeudi 23 mai, à environ 21h15, des canonnières israéliennes stationnées au large d’A l-Waha station, au nord-ouest de Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza. Elles ont ouvert le feu sur les bateaux de pêche qui naviguaient dans la limite des 6 miles nautiques. Les pêcheurs sont rentrés à terre craignant d’être blessés ou arrêtés. Ni victimes ni dégâts matériels n’ont été signalés.

Il convient de noter que le mardi 21 mai 2013, les autorités israéliennes ont autorisé les pêcheurs palestiniens de naviguer dans les 6 miles nautiques après que cette zone ait été réduite à 3 miles nautiques, le 21 Mars 2013.

Le samedi 25 mai, à environ 19h20, des canonnières israéliennes stationnées au large d’Al-Waha, ont ouvert le feu sur les bateaux de pêche qui naviguaient à 6 miles nautiques au large de la côte. Les pêcheurs sont rentrés à terre craignant d’être arrêtés ou blessés. Toutefois, n’ont été signalés ni dégâts matériels ni victimes.

Le lundi 27 mai, à environ 18h30, des canonnières israéliennes stationnées au large d’Al-Waha station, ont tiré sur des bateaux de pêche qui naviguaient 6 miles nautiques au large de la côte. Les pêcheurs sont rentrés à terre craignant d’être arrêtés ou blessés. Toutefois, n’ont été signalés ni dégâts matériels ni victimes.



Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils et les propriétés palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

Jeudi 23 mai

Minuit, les Israéliens entrent dans Beit Leed, à l’est de Tulkarem, patrouillent dans les rues pendant quelques temps, puis se retirent.

1 h 30, même opération dans Ramin, au nord-est de Tulkarem.

2 h 30, ils entrent dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine, patrouillent dans les rues et pénètrent dans plusieurs maisons où ils arrêtent 3 civils et en convoquent un quatrième devant les Renseignements israéliens au centre de détention de Salem. Les Palestiniens arrêtés sont :

  • Sameeh Jamal Mohammed ‘Amarnah, 28 ans ;
  • Abdul Majeed Sa’eed ‘Amarnah, 23 ans, et
  • Bara’ Mahmoud ‘Amarnah, 24 ans.

La personne convoquée est : Mefleh Ahmed Abu Baker, 21 ans.

A peu près dans les mêmes moments, les Israéliens entrent dans al-Daheriya, au sud d’Hébron, font des raids sur plusieurs maisons et arrêtent 3 civils :

  • Mohammed Isma’il Wreidat, 27 ans ;
  • Baha’ Kayed al-Hawareen, 23 ans, et
  • Baha’ Sa’id al-Hawareen, 26 ans.

3 h, incursion dans Kharsa, au sud de Doura, au sud-ouest d’Hébron, avec un raid sur le domicile d’Ali al-Talahma, 42 ans, dont les deux fils sont arrêtés : Nihad, 19 ans, et Ahmed, 18 ans. Pendant ce temps, des Israéliens forcent le domicile de Hassan al-Talahma et arrêtent son fils Sameeh, 20 ans.

Dans les mêmes moments, les Israéliens entrent dans Zabouba, au nord-ouest de Jénine. Ils se postent à l’entrée du village et devant la maison d’Abdul Fattah Mohammed Zyoud, 56 ans. Ils l’investissent et arrêtent les deux fils de Mohammed Zyoud : Mohammed, 30 ans, et Ahmed, 29 ans.

10 h, incursion dans Kufol Hares, au nord de Salfit.

10 h 15, dans Marda, même secteur.

14 h 30, dans Fasayel, au nord-ouest de Jéricho.

15 h, dans le secteur de Mothallath al-Aqaba, au sud de Doura. L’occupant patrouille dans les rues du village mais des garçons se rassemblent et lancent des pierres sur les forces israéliennes qui répondent à coups de grenades assourdissantes et de lacrymogènes pour les disperser. Des dizaines d’enfants suffoquent sous les gaz. Vers 16 h, des fantassins israéliens se déploient entre les maisons et font la chasse à des jeunes. Ils arrêtent Ahmed Jamal ‘Arqoub, 17 ans, puis se retirent du village.

19 h 35, les Israéliens entrent dans Yasouf, à l’est de Salfit, patrouillent et interpellent des civils pour les interroger sur la situation, puis se retirent.

23 h 55, incursion dans Azzoun, à l’est de Qalqilya.

Vendredi 24 mai

Minuit, incursion dans al-Ouja, au nord-est de Jéricho.

1 h, dans al-‘Arqa, à l’ouest de Jénine.

1 h 30, dans Faqou’a, au nord-est de Jénine.

2 h 30, dans Taqou’, au sud-est de Bethléhem, avec un raid sur la maison de Walid Ali Hajahjah, 19 ans, qui est arrêté.

A 05 h 30, les forces israéliennes ont pénétré à 250 mètres dans l’est du village de al-Qarara, au nord-est de Khan Younis.. Ils ont nivelé des terres dans la région et se sont retirés plus tard.

10 h, incursion dans Rantis, au nord-ouest de Ramallah.

11 h, dans Kharbatha al-Musbah, à l’ouest de Ramallah.

16 h, dans le secteur d’‘Asida, dans le centre de Beit Ummar, au nord d’Hébron. L’occupant patrouille, se poste à l’entrée principale et se déploie entre les maisons. Des garçons lui lancent des pierres, l’occupant réplique en tirant des balles d’acier enrobées de caoutchouc sur les enfants, lançant des bombes sonores et des lacrymogènes. Des dizaines de civils suffoquent sous les gaz. Puis l’occupant quitte le village.

19 h 30, incursion dans Beit ‘Our al-Tahta, au sud-ouest de Ramallah.

21 h, dans le camp de réfugiés d’al-‘Aroub, au nord d’Hébron. Les soldats patrouillent puis se postent dans le centre du village. Puis ils se déploient entre les maisons, interpellent certains civils et contrôlent leur carte d’identité. Des jeunes lancent des pierres et des bouteilles vides sur les soldats qui répliquent en tirant. Des dizaines de jeunes suffoquent sous les lacrymogènes. Les Israéliens ensuite se retirent.

23 h 30, dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine.

Samedi, 25 mai

Minuit, incursion dans al-‘Ouja, au nord-est de Jéricho.

Minuit trente, dans Kofur al-Deek, à l’ouest de Salfit.

1 h, incursion à proximité de la mosquée Ibrahimi dans le centre de la vieille ville d’Hébron, suivie d’un raid sur le domicile de Fo’ad ‘Asem al-Batsh, 16 ans, qui est arrêté.

Dans les mêmes moments, dans ‘Anin, au nord-ouest de Jénine.

3 h, dans Yatta, au sud d’Hébron, avec un raid sur la maison d’Anas Ibrahim Abu Awwad, 18 ans, qui est arrêté.

16 h 30, dans Fahma, au sud-ouest de Jénine.

19 h, dans ‘Allar, au nord-est de Tulkarem.

23 h 30, incursion dans Deir Jareer, au nord-est de Ramallah.

Dimanche 26 mai

2 h, les Israéliens entrent dans Budrus, à l’ouest de Ramallah. Ils opèrent sur le domicile d’Abdul Rahim Ahmed ‘Awad, 20 ans, qu’ils agressent à coups de matraques et de crosses de fusil. Ses deux sœurs sont blessées : Lina, 29 ans, la main droite fracturée, et Najla, 29 ans, blessée au front. Elles sont emmenées au centre médical Palestine de Ramallah pour y recevoir les soins nécessaires. Des garçons se rassemblent et lancent des pierres sur les soldats, qui répliquent. Les Israéliens arrêtent Abdul Rahim Ahmed ‘Awad et le conduisent au centre de détention d’al-Masqoubiya, dans Jérusalem occupée.

A peu près au même moment, incursion dans Beit Luqia, au sud-ouest de Ramallah, avec un raid sur la maison de Mohammed Ibrahim Dar QEddis, 33 ans, à qui les soldats remettent une convocation devant les Renseignements israéliens au centre de détention d’Ofer ;

dans Kofur al-Deek, à l’ouest de Salfit ;

dans Tarama, au sud-est de Doura, avec un raid sur la maison de Khaldoun Na’im Awlad Mohammed, 22 ans, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

2 h 30, dans Yasouf, à l’est de Salfit.

À environ 06 h 00, les forces israéliennes ont pénétré à 200 mètres dans l’est du village de al-Qarara,. Ils ont nivelé des terres, ont ouvert le feu pour se protéger et se sont retirés plus tard. Aucune victime n’a été signalée.

9 h, incursion dans al-Yamoun, au nord-west de Jénine.

9 h 25, dans al-Hashemiya, au sud-ouest de Jénine.

10 h, dans al-Zababda, au sud de Jénine.

13 h, dans Beit Ummar, au nord d’Hébron, avec un raid sur la maison d’Ahmed Yunis Abu Ayyash, puis les soldats se postent sur la terrasse de la maison.

14 h, dans le secteur de Wardan, le long de la route de Jérusalem à Hébron, à l’est de la ville, où les Israéliens montent une tente sur un terrain palestinien. Puis des renforts arrivent et commencent à ratisser le secteur.

A environ 17:30, les forces israéliennes ont pénétré à 200 mètres dans l’est du village de al-Qarara. Ils ont nivelé des terres, ont ouvert le feu et se sont retirés plus tard. Aucune victime n’a été signalée.

19 h, incursion dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine, avec un raid sur la maison de Mohammed Ahmed Mitani, 16 ans, qui est arrêté.

23 h 30, dans al-Jiftlek, au nord de Jéricho ;

et dans Jéricho.

Lundi 27 mai

2 h 10, incursion dans Koful Hares, au nord de Salfit, où l’occupant force plusieurs maisons et arrête 4 civils, dont 2 frères :

  • SAif Sulaiman Abu Ya’qoub, 19 ans ;
  • As’ad Abdul Fattah As’ad, 19 ans ;
  • Mahmoud Abdul ‘Aziz As’ad, 22 ans, et
  • son frère Mohammed, 18 ans.

Les soldats remettent aussi une convocation à Ma’moun Kayed Boziya, 50 ans, pour qu’il se présente devant les Renseignements israéliens.

3 h, incursion dans Jénine. Les Israéliens se postent dans la vieille ville et forcent la maison d’Ali Ahmed al-Darbi, 60 ans. Ils arrêtent son fils Shadi, 32 ans. Ils forcent aussi une autre maison, celle de Hassan Ali Mer’i, 19 ans, qui est arrêté. Puis ils se dirigent vers le quartier de Wadi Ezz el-Din, dans l’ouest de la ville, et opèrent sur les maisons de Sulaiman Hatem As’ad, 33 ans, Wasim Adel ‘Awartani, 38 ans, et Ibrahim Mohammed ‘Atari, 20 ans. Les trois sont arrêtés et conduits vers une destination inconnue.

Dans les mêmes moments, incursion dans le secteur de Hanina, dans le sud de Doura, avec patrouilles dans les rues et raid sur la maison de Tamer Ra’ed Shanan, 20 ans, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue ;

dans Tulkarem, où l’occupant se poste dans le quartier ouest, investit la maison d’Ali Essam Qonbor, 19 ans, et l’arrête ; puis la maison de Derar Issa Haroun, dont la sœur Dunya, 35 ans, est arrêtée.

3 h 30, dans Abu Dees, au sud-est de Jérusalem, avec un raid sur la maison de Nasser Dandan dont le fils Jameel, 15 ans, est arrêté ;

dans Jayyous, au nord-est de Qalqilya, avec patrouilles dans les rues et raids sur deux maisons, celle d’Ali Fawwaz Salim, 17 ans, et d’Ameer Abdul Rahman Khaled, 17 ans, tous les deux arrêtés.

4 h, dans al-Tabaqa, au sud de Dooura, avec un raid sur la maison d’Oday Nimer Hreibat, 25 ans, qui est arrêté ; il milite dans l’association B’Tselem.

11 h, incursion dans Ezbet Shoufa, au sud-est de Tulkarem.

14 h 50, dans Azzoun, à l’est de Qalqilya.

16 h, dans Ethna, à l’ouest d’Hébron, où l’occupant se déploie dans les rues entre les boutiques et maisons, et interdit toute liberté de mouvement aux Palestiniens. Des civils se rassemblent dans le quartier, les Israéliens lancent des bombes sonores et des lacrymogènes. Des dizaines de civils suffoquent sous les gaz. Vers 17 h 30, l’occupant se retire du village.

16 h 30, dans Sanour, au sud de Jénine, avec un raid sur la maison d’Anas Najeh Gharbiya, 22 ans, à qui les soldats remettent une convocation devant les Renseignements israéliens dans le centre de détention de Salem.

Dans les mêmes moments, incursion dans Taneen.

22 h, incursion dans Beituniya, à l’ouest de Ramallah, où les soldats patrouillent et encerclent un bâtiment en construction ; ils en arrêtent le garde, Sharhabeel Salman Hasouna, 20 ans, qu’ils emmènent au centre d’Ofer.

22 h 35, dans Housan, à l’ouest de Bethléhem.

23 h 30, dans Abween, au nord-ouest de Ramallah.

Mardi 28 mai

1 h, incursion dans le camp de réfugiés d’al-Aroub, au nord d’Hébron, avec un raid sur la maison d’Issa Abu Khairan. Puis l’occupant grimpe sur sa terrasse.

10 h 30, dans ‘Allar et dans Saida, au nord-est de Tulkarem.

2 h, dans Kofur Qadoum, même secteur ;

dans al-Samou’, au sud d’Hébron, avec un raid sur deux maisons, celle de Mohanned Mohammed al-Hurani et celle d’Isma’il Hawamda ;

dans Arraba, au sud-ouest de Jénine, avec un raid sur la maison de Baker Mohammed Abu Ebeid, 25 ans, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

2 h 20, dans ‘Azzoun, à l’est de Qalqilya.

2 h 30, dans Beitunya, à l’ouest de Ramallah.

11 h, dans Qabatya, et dans Zababda, au sud de Jénine.

12 h 25, dans l’est de Baqa, au nord de Tulkarem.

20 h 20, dans Tulkarem.

22 h, dans Jelgamous, su sud-est de Jénine.

23 h, dans al-Tabaqa, au sud de Doura.

Mercredi 29 mai

1 h, incursion dans al-Daheriya, au sud d’Hébron, où l’occupant se poste dans le secteur de Shweika, et opère sur la maison de Hammad Faisal Hawareen, 24 ans, qui est arrêté.

1 h 30, dans Tubas.

2 h, dans Naplouse et le camp de réfugiés voisin de Balata avec des raids sur plusieurs maisons et arrestations de 4 civils :

  • Yasser Ibrahim al-Badrasawi, 47 ans ;
  • Ziad Nabih Mraish, 50 ans ;
  • son fils Nabih, 27 ans, et
  • Mousa al-Tanbour, 47 ans.

Dans les mêmes moments, incursion dans le camp de réfugiés d’al-Jalazoun, au nord de Ramallah, avec un raid sur la maison de Sa’id Mahmoud Nakhla, 50 ans, qui est arrêté.

À environ 05 h 00, les forces israéliennes ont pénétré dans le sud-est de la vallée de Gaza (Johr al-Deek). Ils ont nivelé des terres et se sont retirés à environ 09h30 le même jour.

A environ 08:00, les forces israéliennes ont pénétré dans l’est du village d’al-Qarara,. Ils ont nivelé des terres avant de se retirer. Aucune victime n’a été signalée.



Restrictions aux déplacements des civils palestiniens

Bande de Gaza

Le blocus illégal imposé par les Israéliens de la bande de Gaza, blocus fortement hermétique depuis juin 2007, a un impact désastreux sur la situation humanitaire et économique dans la bande de Gaza. Le blocus illégal ne fait pas que causer une crise humanitaire, mais aussi une crise des droits humains et de la dignité humaine pour la population gazouie. Les mesures récemment annoncées pour desserrer le blocus restent vagues, purement cosmétiques et ne règlent en rien les causes profondes des crises ; celles-ci ne peuvent être solutionnées que par une levée immédiate et totale du blocus, notamment par l’annulation de l’interdiction d’entrer et sortir de la bande de Gaza et l’interdiction d’exporter. Les Palestiniens dans Gaza ne peuvent supporter plus longtemps ces pénuries de nourritures, et aussi longtemps que le blocus se poursuivra, ils resteront économiquement dépendants, incapables de prendre soin d’eux-mêmes, et isolés sur le plan social, culturel et universitaire du reste du monde.

Cisjordanie

Israël maintient un bouclage serré sur la Cisjordanie. Durant la semaine, les Israéliens ont imposé des restrictions renforcées sur les mouvements des civils palestiniens.

(Les checkpoints indiqués ci-dessous sont des checkpoints provisoires.)

Ramallah  :

  • jeudi 23 mai : 5 h 30, les Israéliens montent un check-point sur la route entre Beit Loqaya et Beit Sirah, au sud-ouest de Ramallah, et vers 18 h 30, un autre à l’entrée de Beit ‘Aor al-Tahta, au sud-ouest.
  • vendredi 24 mai : 9 h, nouveau checkpoint à l’entrée est de Tibah, au nord-est ; à 9 h 30, un autre à l’entrée d’al-Nabi Saleh, au nord-ouest ; vers 19 h 30, un autre à l’entrée de Beit Loqaya, au sud-ouest.
  • dimanche 26 mai : 10 h 30, nouveau checkpoint à l’entrée de Senjel, au nord de Ramallah ; 16 h, un autre à l’entrée nord de Beit Loqaaya, au sud-ouest ; 21 h, un à l’entrée de Budrus.
  • lundi 27 mai : 18 h 30, nouveau checkpoint sous le pont de Kherbtha al-Mesbah, au sud-ouest ; 21 h 30, les soldats reviennent sur le checkpoint d’ ‘Atara à l’entrée nord de Birzeit, au nord de Ramallah, et empêchent les gens d’entrer et sortir par le checkpoint.

Hébron  :

  • jeudi 23 mai : 7 h 30, les Israéliens montent un checkpoint à l’entrée est de Yatta, au sud d’Hébron ; 15 h, un autre sur la route entre Yatta et al-Samou’a, au sud.
  • samedi 25 mai : 14 h 30, pose d’un checkpoin- sur la route de Fqeiqes, entre Dura et ses villages au sud.
  • lundi 27 mai : 14 h 30, nouveau checkpoint à l’entrée est de Doura, au sud-ouest d’Hébron ; après une heure, les Israéliens en posent un autre à l’entrée de Bani-Naem, au sud, où ils stoppent les véhicules et contrôlent les identités des passagers.
  • mardi 28 mai : nouveau checkpoint à l’entrée nord de Halhul, une entrée qui est raccordée avec la route de contournement n° 60, sur la route d’al-Nabi Youniss ; 16 h, autre checkpoint à l’entrée d’al-Tabaqeh, au sud de Doura ; 19 h, un à l’entrée du camp de réfugiés d’al-Fawar, au nord, où les soldats arrêtent les véhiculent et les inspectent.

Qalqilya  :

  • jeudi 23 mai : 9 h, nouveau checkpoint à l’entrée de Qalqilya ; et un autre au carrefour d’al-Nabi Elyas, à l’est de la ville.

Tulkarem  :

  • vendredi 24 mai, nouveau checkpoint sur la route principale entre Tulkarem et ses villages voisins au nord, dans la zone appelée al-Sha’araweyah, près du carrefour d’‘Ateel, au nord.
  • mardi 28 mai : 11 h, pose d’un checkpoint au carrefour d’Alar, au nord-est de Tulkarem.

Jénine  :

  • vendredi 24 mai : 9 h 30, les Israéliens posent un checkpoint à l’entrée de Sanour, au sud de la ville.
  • samedi 25 mai : 14 h 30, un autre à l’entrée d’‘Arrabah, au sud.
  • dimanche 26 mai : 9 h 30, un autre à l’entrée d’al-‘Arqa, à l’ouest ; 10 h, un sur la route entre les villages d’al-Silah al-Haritheyah et al-Yamoun, au nord-ouest de Jénine.
  • lundi 27 mai : 21 h, nouveau checkpoint sur la route entre Jalqaous et Um al-Tout, au sud-est.

Jéricho  :

  • jeudi 23 mai : 11 h, nouveau checkpoint sur la route d’al-Mo’arajat entre Jéricho et Ramallah.
  • vendredi 24 mai : 9 h, autre checkpoint à l’entrée d’al-Zbeidat, au nord ; 17 h, un près de l’entrée sud de la ville ; 19 h 30, un à l’entrée de Marj Na’ajah, au nord.
  • dimanche 26 mai : 9 h 30, checkpoint à l’entrée de Fasayel, au nord de Jéricho ; 20 h 30, un autre à l’entrée sud de la ville.

Arrestations sur les checkpoints militaires

Le jeudi 23 mai, vers 12 h 30, les forces israéliennes stationnées au passage d’al-Jalmah, au nord-est de Jénine, ferment le passage aux Palestiniens. Au même moment, les Israéliens postés à proximité arrêtent 2 enfants palestiniens qui se trouvent aux alentours du passage. Des Palestiniens du secteur et des sources de la Sécurité ont déclaré au PCHR que les Israéliens avaient arrêté Ahmed Mofeed Shafiq Khalaf, 13 ans, et Osamah Yasere Mohammed Suboh, 15 ans, tous les deux de Borqeen, village à l’ouest de Jénine, et les avaient transférés vers une destination inconnue.

Le dimanche 26 mai, vers 14 h, les Israéliens postés à l’entrée du camp de réfugiés d’al-‘Arroub, au nord d’Hébron, arrêtent Shamekh Jaber ‘Ali al-Titi, 22 ans, alors qu’il rentrait chez lui. Il a été conduit vers une destination inconnue.

Le lundi 27 mai, vers 21 h 15, des forces israéliennes accompagnées de policiers et d’un détachement de gardes-frontières montent un checkpoint à l’entrée ouest de Beit Fajjar, au sud-est de Bethléhem. Là, ils arrêtent Ahmed ‘Ali Ahmed Taqatqa, 18 ans, et le conduisent vers une destination inconnue.

Le mardi 28 mai, dans l’après-midi, les Israéliens postés au checkpoint de Za’atrah, au sud de Naplouse, arrêtent ‘Abdullah Samimr Hourani, 30 ans, de Qalqilya, et le conduisent vers une destination inconnue.



Efforts pour créer une majorité juive à Jérusalem-Est occupée

Le jeudi 27 mai, des colons israéliens s’emparent de deux boutiques sous la protection de la police israélienne dans le quartier d’al-Hakari, à ‘Akabat al-Khaldia, dans la vieille ville de Jérusalem.

Le même jour, des colons crèvent les pneus de 15 voitures à al-Shaikh Jarrah, un quartier dans le centre de Jérusalem-Est occupée.

Le mercredi 29 mai, des forces israéliennes rasent au bulldozer un garage de mécanique à Hazma, au nord-est de Jérusalem, sous le prétexte qu’il n’avait pas eu de permis de donner. Elles rasent aussi une maison à Beit Hanina, sous le même prétexte. A Beit Hanina, ils rasent encore 4 locaux qui servaient de garages, même prétexte, et mettent des scellés pour fermer 4 entrepôts.

Toujours le 29 mai, des colons attaquent une propriété de Palestiniens également à al-Shaikh Jarrah, et crèvent les pneus de nombreux véhicules appartenant à des Palestiniens.



Activités de colonisation

Israël poursuit ses activités de colonisation dans les TPO, en violation flagrante du droit humanitaire international et les colons continuent leurs agressions contre les civils palestiniens et leurs propriétés.

Violations perpétrées par les forces israéliennes

Le samedi 25 mai, les forces israéliennes entrent dans al-Walja, dans l’ouest de Bethléhem et démolissent une bergerie (une cabane).

Le lundi 27 mai, les forces israéliennes rasent au bulldozer une maison (faite de tôle, de bois et de briques) et deux cabanes servant de bergeries dans le secteur d’Abu-‘Ajaj, dans al-Jaftalak, au nord de Jéricho.

Également lundi, les forces israéliennes rasent des terres aux bulldozers sur une grande surface ; ce sont des terres civiles palestiniennes dans la vallée d’al-Hussain, dans l’est d’Hébron. Un tel nivelage s’intègre dans un programme de construction d’une nouvelle route réservée aux colons qui reliera la colonie de Kiryat Arba, dans l’est d’Hébron, à la mosquée Ibrahimi, dans le centre de la vieille ville.

Agressions perpétrées par des colons

Le mercredi 29 mai, un groupe de colons met le feu à trois voitures et à un bus, et essaie de brûler un tracteur à Zbidat, dans le nord de Jéricho.



Recommandations du PCHR à la communauté internationale



Document public

Pour plus d’informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR, ou de le contacter à son bureau à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org, ou par téléphone : (+972 (0)8 2824776 - 2825893).

Rapport hebdomadaire pour la période du 23 au 29 mai 2013 : PCHR
sur Info-Palestine.net - traduction : JPP pour la Cisjordanie et Jacques Salles pour la bande de Gaza.