Fermer la page
www.info-palestine.net
Le ministère égyptien de l’intérieur accusé d’avoir organisé l’attentat meurtrier contre l’église d’Alexandrie
vendredi 11 février 2011 - D’après CCO & Tayyar
JPEG - 62.4 ko
Alexandrie, face à l’église copte Al Quidissine le 1° janvier 2011

La raison en est que les services secrets britanniques ont confirmé, en s’appuyant sur des documents officiels égyptiens écrits et oraux, que le ministre égyptien de l’Intérieur Habib Al-article Adli a formé il y a six ans un organe spécial géré par 22 agents et chargé de contrôler l’organisation Aadadh composée de membres de groupes islamiques ayant passé des années dans les prisons du ministère de l’Intérieur, ainsi qu’un certain nombre de trafiquants de drogue et d’équipes de sociétés de sécurité, et des ex-délinquants... le tout étant divisé en groupes selon les régions géographiques et l’appartenance politique.

Tout ce dispositif est capable d’être à l’initiative de sabotages étendus à toute l’Egypte dans le cas où le système serait menacé ...

Comme l’a révélé le renseignement britannique, le major Fathi Abdel Wahed, qui est un proche de l’ancien ministre Habib Al-Adli, a convaincu le 11 décembre dernier le dénommé Ahmed Mohamed Khaled - qui a passé onze ans dans les prisons du ministère de l’Intérieur égyptien pour son appartenance à un groupe radical égyptien - en le payant, pour qu’il frappe l’Église des Saints d’Alexandrie et, à cet effet, Ahmed Mohamed Khaled s’est rapproché d’un groupe radical en Egypte nommé « Soldats de Dieu » et leur a affirmé avoir obtenu le matériel nécessaire en provenance de Gaza.

L’attentat envisagé contre l’église a impressionné Muhammad Abd al-Hadi (chef de file des « soldats de Dieu »), et un élément nommé Abdul Rahman Ahmed Ali a été ensuite recruté. Il a été dit à celui-ci qu’il s’occuperait de la voiture, laquelle exploserait d’elle-même plus tard. Mais le major Fathi Abdul Wahid, se tenait lui-même depuis l’aube à distance et a fait exploser la voiture par un dispositif sans fil avant qu’Abdul Rahman Ahmed Ali n’en soit sorti.

Cet attentat criminel épouvantable a secoué au début de cette nouvelle année l’Egypte et le monde entier.

Ensuite le Major lui-même s’est adressé au dénommé Ahmad Khaled et lui a demandé d’appeler le chef de file « des Soldats de Dieu » Mohammad Abdel-Hadi, pour qu’il le rejoigne dans un appartement à Alexandrie afin de discuter des suites (de l’attentat).

Dès qu’ils sont arrivés au rendez-vous du lundi, dans un appartement dans la rue du martyr Abdel-Moun’em Riad, à Alexandrie, le Major Fathi les a fait arrêter tous les deux et les a fait transporter immédiatement au Caire par une ambulance ultra moderne. Cette ambulance a pu arriver (au Caire) en deux heures et demie et pénétrer dans un bâtiment privé dans le quartier de Guizeh, au Caire, qui appartient au Ministère de l’Intérieur égyptien, où les deux ont été maintenus jusqu’à l’avènement de l’insurrection populaire, vendredi dernier.

Après s’être enfuis, les deux hommes se sont réfugiés à l’Ambassade britannique au Caire pour se placer en sécurité. Le diplomate britannique a déclaré que la décision de faire exploser l’église émanait du régime égyptien, cela pour plusieurs raisons, parmi lesquelles :

- sous pression de l’extérieur et particulièrement du monde arabo-islamique, l’Egypte éprouve des difficultés à maintenir son blocage de Gaza. Dans ce but l’implication (de l’Armée de l’Islam) issue de Gaza dans la conduite de l’attentat permettrait aux Egyptiens d’accuser les « militants » de Gaza de sabotage à l’intérieur de l’Egypte et ainsi convaincre l’Occident de protéger les Chrétiens

- fournir à Tel Aviv un prétexte pour poursuivre le siège de Gaza, et pour préparer une opération militaire d’envergure

- disposer d’un nouveau prétexte pour relancer la répression contre les organisation islamistes, avec la bénédiction de l’Occident.

4 février 2011 - Centrul Cultural Orienta - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.ccoro.org/british-intell...
Traduction : Info-Palestine.net
Source en arabe :
http://www.tayyar.org/Tayyar/News/P...