16 septembre 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Vous êtes ici : Accueil > PCHR > Rapports PCHR

Rapport N° 43 sur les violations israéliennes des droits humains

vendredi 10 novembre 2006 - 18h:54

PCHR - du 2 au 8 novembre 2006

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


86 Palestineins, dont 52 civils et parmi eux, 16 enfants et 10 femmes ont été tués. - 70 ont été tués à Beit Hanoun. - 17 pour la plupart des enfants et des femmes sont de la même famille et ont été dans leur maison. - 12 sont des assassinats extra-judiciaires. - 254 Palestiniens dont 71 enfants et 58 femmes ont été blessés. - 123 civils dont 4 enfants et 3 femmes ont été arrêtés ainsi que le ministre du Logement en Cisjordanie.
Sans parler des destructions de bâtiments civils, des incursions, des cultures rasées, du blocus et de la Cisjordanie.

PCHR
Palestinian Centre for Human Rights
http://www.pchrgaza.org

JPEG - 41 ko
4 photos du massacre commis par les FOI à Beit Hanoun le mercredi 8 novembre 2006.

INFOS GAZA - 316 - N°. 43/2006 -
02 - 08 November 2006

JPEG - 2.3 ko

Poursuite de l’offensive des FOI sur Beit Hanoun

Les FOI ont poursuivi leur ?uvre de tueries et de destructions dans la ville de Beit Hanoun qui compte 30 000 habitants. Elles se sont également déployées sur les 2 villes voisines, Beit Lahiya et Jabaliya ; ceci dans le contexte d’une campagne militaire d’envergure sur le nord de la bande de Gaza. L’opération a été nommée « Nuages d’automne »

L’assaut a été donné le mercredi 1er novembre (voir Infos Gaza - 315-). A ce jour, du 1er au 8 novembre, 78 Palestiniens y ont trouvé la mort dont 51 étaient des civils sans armes. Parmi ces 51 on dénombre 18 enfants, 11 femmes, 2 personnes âgées et 2 paramédicaux. Ce chiffre inclut 17 personnes d’une même famille.

De plus on compte au moins 262 blessés pour la plupart des civils dont 75 enfants et 60 femmes.

Par ailleurs plus de 25 hectares de terres en pleine production ont été défoncés, 136 maisons et une mosquée détruites. 3 autres mosquées, plusieurs groupes scolaires et l’hôpital ont été sévèrement endommagées. Les FOI ont empêché les équipes médicales d’urgence et les ambulances d’intervenir dans ces massacres.

La journée du 1er novembre avait déjà fait 8 tués. (infos Gaza n° 315)

Jeudi 2 novembre au petit jour

Les FOI abattent 2 résistants et 2 civils et interdisent aux ambulances d’approcher dans l’heure qui suit. Les 12 blessés déjà dans un état sérieux ont vu leur situation se dégrader rapidement. Certains sont dans un état critique.
Diab Ahmed al-Basiouni, 75 ans, s’est écroulé d’une balle dans la tête alors qu’il était sur son balcon. Yousef Rawhi ?Aqel, 22 ans, ?Essam Mohammed Abu ?Ouda, 29 ans et, Bassem Mohammed Mohammed al-Jammal, 21 ans, tués sur le coup de plusieurs balles dans la poitrine et à travers le corps.

- 12h00 : la mosquée Al Nasser au centre de Beit Hanoun est assiégée. Plusieurs résistants étaient à l’intérieur. 150 femmes du quartier se dirigent sur les FOI pour qu’elles lèvent le siège. Les FOI répliquent par des tirs à balles réelles. Une femme est touchée à la tête. Les équipes médicales interdites de porter secours. Restée à terre, cette femme a perdu une grande quantité de sang avant d’être transportée à l’hôpital où son état a été jugé critique.

- 21h25 : un drone cible un missile sur des résistants regroupés au centre de Beit Hanoun. Hasan Saleh Ahmad Salah, 22 ans est déchiqueté. Une demie heure plus tard un autre missile est ciblé au même endroit sur les civils rassemblés pour porter secours. Sami ?Abdullah Abu Sal’a, 28 ans et Mohammad Samir Mahmoud, 17 ans sont tués.

- 23h30 : l’hôpital Shifa de Gaza annonce le décès de Baraa’ Riyad Mohammed Fayyad, 4 ans. Criblé d’éclats d’obus la veille dans sa maison.

Vendredi 3 novembre

- 07h00 : marche sur Beit Hanoun d’environ 300 femmes venues des localités du nord de la bande de Gaza. Elles arrivent aux abords de la ville où elles sont accueillies par les FOI. A leur approche l’occupant ouvre le feu. Rawda Ibrahim Jaber, 48 ans et Ibtissam Yousef Mas’oud, 44 ans, toutes deux habitant le camp de réfugiés de Jabaliya sont tuées sur le coup. 40 autres femmes sont blessées. Les ambulances n’ont été autorisées à ramasser les 2 corps et les 40 blessées qu’à 20h00

- 11h00 : les tirs continuels et aveugles sur Beit Hanoun, Beit Lahiya et Jabaliya rendent dangereuse toute sortie. Les abords de la mosquée du quartier Izbit dans Beit Hanoun sont particulièrement visés : Ahmad Sahweel, 15 ans,Hamza Mohammed Karsou’, 18 ans, Hamdi Ramadan ?Abdul Dayem, 16 ans et Mohammed Ahmad Sabbah, 20 ans sont tués tous les 4, chacun de plusieurs balles dans la poitrine. Le décompte des blessés, tous civils, n’a pas encore été établi.

- 20h30 : l’aviation israélienne cible un missile sur des résistants regroupés à proximité des locaux des renseignements militaires palestiniens situé à Tal al-Za’tar à l’Est de Jabaliya. Basel Mohammad Ashour, 24 ans, est tué sur le coup.

- 20h45 : un avion tire un missile sur un autre groupe de résistants aux abords de la station essence Hammouda ; Eyad Sabri Abu al-Jedyan, 26 ans, est tué.

- 21h30 : un avion tire un missile sur un 3ème groupe de résistants accompagné de civils près de l’école ?Obaida Ibn al-Jarrah à l’Ouest de Beit Lahiya. Mal ciblé le missile fait cependant plusieurs blessés. Les équipes médicales arrivent sur les lieux. Un second missile explose au même endroit. Mustafa Habib, 23 ans et Ahmed Shehda al-Madhoun, 43 ans, tous deux bénévoles paramédicaux au Croissant Rouge sont tués sur le coup. Ahmad Fathi Naji, 23 ans, Suleiman ?Abdullah ?Elwan, 40 ans, Ra’ed ?Ali Yassin, 17 ans et Ayman ?Ali Yassin, 19 ans sont également tués. Il faut y ajouter 4 blessés dont l’état est sérieux.

Samedi 4 novembre

- 02h30 : un bombardier lâche sa bombe sur la maison de la famille Abu Arbid. Il n’y avait personne à l’intérieur. La maison a été entièrement détruite et un voisin, Marwan Mohammad Abu Harbid, 46 ans, a été tué. + 3 blessés.

- 06h00 : Mohammad Ibrahim Ba’lousha, 17ans, tombe touché par une balle “perdue” à la tête. Ra’ed Helmi Siam, 32 ans, résistant qui était avec lui est tué également.

- 11h00 : une unité spéciale franchit la frontière au N.O. de Beit Lahiya pour une inspection du secteur. Fayez Hussein Moufa, 24 ans, garde du corps de Nabil Sha’ath, député au Conseil législatif est touché par balle. Des renforts arrivent sur les lieux et se regroupent autour du « collège américain » et du centre équestre. Les FOI ouvrent le feu à volonté et à l’aveugle.

- 16h20 : les FOI sont en position de tir sur les terrasses des maisons réquisitionnées autour de la mosquée ?Abdullah ?Azzam à ?Izbat Beit Hanoun. Elles tirent sur des civils sur la Salah al-Din Street à 200 mètres de là. 8 d’entre eux sont touchés par les tirs. Malgré les efforts déployés par le corps médical ?Ammar Rezeq ?Omar, 21 décède quelques heures plus tard. L’état des autres blessés est réservé.

- 20h00 : la famille Talal Nasser s’apprête à quitter sa maison alors qu’un bulldozer s’approche pour la détruire. Israa’ Talal Nasser, 13 ans est dans la maison le dos tourné vers la fenêtre. Elle est tuée d’une balle dans la tête sous les yeux de ses parents.

Dimanche 5 novembre

- Au cours de la matinée les FOI poursuivent leur incursion sur tout le secteur Est de Jabaliya tirant sans discontinuer sur tout ce qui bouge.

- 09h20 : les tirs se poursuivent autour de la mosquée. Mahdi Mohammed Khaled al-Hamadin, 23 ans, membre des Forces du ministère de l’intérieur prend une balle dans la tête. Il décède à l’hôpital malgré les efforts déployés pour le sauver.

- 14h30 : les tirs autour de la mosquée s’intensifient. Un groupe de résistants est pris pour cible. ?Aatef ?Abdul Rahman al-Kahlout, 32 ans, prend une balle dans la poitrine. Il décède à son arrivée à l’hôpital.

Lundi 6 novembre

- 06h45 : depuis la frontière les FOI tirent un missile sol/sol sur le club des jeunes de Jabaliya. L’engin explose à 15 mètres d’un jardin d’enfants mitoyen du club des jeunes. Najwa ?Awad Ekhlaif, 20 ans, un des responsables, est touché par balle. Son état est critique. Ramzi Mowaffaq al-Shrafi, 16 ans, qui se rendait au club est tué par les éclats de l’engin. 16 autres jeunes sont blessés. L’un d’eux est dans un état critique.

- 13h20 : poches du “collège américain” où elles sont cantonnées, les FOI tirent sur ?Alaa’ Tawfiq Mustafa Siam, 24 ans, résistant. Il est tué d’une balle dans la tête et de nombreux éclats à travers le corps.

- 13h30 : un drone tire sur un regroupement de résistants à l’Est de Jabaliya. Mahmoud ?Awni Taha, 25 ans, est tué sur le coup.

- 18h00 : les FOI sont toujours en faction sur les terrasses des maisons proches de la mosquée. Mohammed Ahmed ?Aashour, 18 ans, tente de rentrer dans Beit Hanoun par son entrée Ouest. Il prend une balle dans le cou. Il meurt le lendemain matin.

- 22h50 : un drone lâche un missile sur le square Al Qerem à l’est de Jabaliya. Ra’ed Saleh ?Abdul ?Aal, 37 ans, membre de la résistance est tué.

Mardi 7 novembre

- Les tanks des FOI prennent possession de l’artère principale Salah al-Din à l’Est du camp de réfugiés de Jabaliya. Certains se groupent sur la colline qui domine le secteur à moins de 200 mètres de la route. Ils ouvrent le feu à l’aveugle pour empêcher tout déplacement. La zone industrielle est également sous contrôle.

- 08h30 : depuis les abords du collège américain les FOI tirent sur des résistants. Hamdi Ibrahim al-Batash, 23 ans et Ra’ed Mohammed al-Qerem, 24 ans, sont tués.

- 09h15 : un obus explose sur la maison de la famille Al Shanti à l’Est de Jabaliya. Nahala Mohammed al-Shanti, 45 ans, et un voisin ?Abdul Majid al-Gharbawi, 25 ans, sont tués par les éclats de la bombe

- 09h20 : station d’essence de Hammouda au nord de Jabaliya. Plusieurs tirs d’artillerie sont dirigés sur des résistants regroupés à cet endroit. Mahmoud Mohammed Abu Jabal, 26 ans est tué. Un autres est dans un état critique.

- 12h40 : toujours depuis les abords du collège américain les FOI tirent sur un groupe de civils ; Nader Fathi Abu al’Amrain, 20 ans, est tué d’une balle dans la tête.

- 12h45 : même lieu. Ussama Mohammed al-Habeel, 30 ans, résistant, est tué. Les tirs touchent 7 autres personnes dont un enfant. Bader Faisal, 24 ans, résistant succombe à ses blessures dans la soirée.

Mercredi 8 novembre

- 05h15 : depuis la frontière les FOI tirent plusieurs salves d’artillerie sur le nord et à l’Est de Beit hanoun. Au moins 10 frappes sur le quartier d’habitations situé au N.E. de la ville. Elles sont dirigées sur des immeubles locatifs. 16 membres de la famille ?Abdullah al- ?Athamna. Sont tués et des douzaines d’autres locataires sont blessés. Plusieurs voi-sins, pour la plupart des amis de la famille, accourent pour leur porter de l’aide. Aussitôt les FOI redoublent d’intensité en bombardant le quartier. Un membre de la famille al- ?Athamna et un autre locataire sont tués. Au moins 10 civils sont plus ou moins grièvement blessés.

Voici les noms des victimes : Fatema Ahmed al- ?Athamna, 70 ans ; Sanaa’ Ahmed al- ?Athamna, 30 ; Ne’ma Ahmed al- ?Athamna, 55 ; Mas’oud ?Abdullah al- ?Athamna, 55 ; Sabah Mohammed al- ?Athamna, 45 ; Sameer Mas’oud al- ?Athamna, 23 ; Fatema Mas’oud al- ?Athamna, 16 ; ?Arafat Sa’ad al- ?Athamna, 17 ; Mahdi Sa’ad al- ?Athamna, 13 ; Mohammed Sa’ad al- ?Athamna, 14 ; Sa’ad Majdi al- ?Athamna, 8 ; Mahmoud Amjad al- ?Athamna, 12 ; Maram Ramez al- ?Athamna, 2 ; Maisaa’ Ramzi al- ?Athamna, 6 months ; Nihad Mohammed al- ?Athamna, 33 ; Mohammed Ramadan al- ?Athamna, 28 ; Manal Mohammed al- ?Athamna, 35 et Saqer Mohammed ?Edwan, 45.

- 09h30 : Nemer Mohammed Abu Nadi, 17 ans, se déplace dans le camp de réfugiés de Jabaliya. Il prend une balle dans la poitrine. Tous les soins médicaux prodigués n’ont pu empêcher son décès quelques heures plus tard à l’hôpital.
13h20 - redéployées à l’Est du camp de réfugiés de Jabaliya les FOI tirent sur des résistants. Eyad Nazir Swailem, 25 ans, est tué d’une balle dans la poitrine. L’équipe médicale qui lui porte secours est également prise sous le feu des FOI. 6 blessés dont l’état est inquiétant.

- 21h00 : Les FOI se retirent du nord de la bande de Gaza pour rejoindre leurs cantonnements à la frontière.

Traduction et diffusion par Palestine 33 - Jacques Salles
Palestine 33 - tel : 05 56 62 05 78
Courriel : jacques.salles@wanadoo.fr
Site : http://palestine33.free.fr

Vous pouvez consulter l’intégralité du rapport à :
http://www.pchrgaza.ps/files/W_repo...


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.