1er juillet 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Les Palestiniens subissent une discrimination de plus en plus sévère dans l’accès à l’eau

vendredi 19 février 2016 - 06h:38

AIC

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


L’accès à l’eau des Palestiniens est encore pire en 2015 qu’en 1995, par la faute de la gestion israélienne discriminatoire en matière de fourniture d’eau.

JPEG - 49 ko
Soif de justice aussi ... Photo : Alternative News

L’organisation Thirsting for Justice estime que l’accès à l’eau des Palestiniens est pire en 2015 qu’en 1995 par la faute de la gestion israélienne discriminatoire en matière de fourniture d’eau.

Thirsting for Justice a publié une lettre d’information sur le statut du droit à l’eau des Palestiniens en 2015. Le rapport explique que depuis que les Accords d’Oslo ont introduit en Cisjordanie un régime de fourniture d’eau discriminatoire, l’accès à l’eau des Palestiniens n’a cessé de se réduire.

Selon l’organisation, les Palestiniens ont actuellement un accès à l’eau par habitant moindre qu’en 1995. En 2015, le taux de consommation domestique moyen parmi les Palestiniens de Cisjordanie a été d’environ 40 litres par jour, soit en-dessous du seuil minimum de 100 litres par habitant/jour tel que recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). A Gaza, la consommation moyenne est de 7 litres/habitant/jour, mais la grosse majorité de ces eaux est contaminée par des nitrates et des chlorures et donc non potable.

EN 2015, Israël a démoli ou confisqué 39 structures de fourniture et de traitement de l’eau, propriétés palestiniennes en Cisjordanie. Les Israéliens ont même détruit des structures pour l’eau fournies par l’Union Européenne.

Pire, à la suite de l’attaque israélienne de 2014 contre Gaza, 100.000 Gazaouis restent déconnectés du réseau d’eau et 23 % d’entre eux sont coupés du réseau de traitement des eaux usées. Israël perpétue le manque d’accès à l’eau des Gazaouis en renforçant le blocus. Il interdit que les matériaux essentiels aux projets de fourniture et de traitement de l’eau ne franchissent la frontière.

La submersion par eau de mer de la frontière de Gaza par L’Egypte n’a fait qu’aggraver le problème de l’accès à l’eau en 2015. Cette eau de mer a contaminé l’Aquifère Côtier de Gaza, qui est l’unique source d’eau douce à Gaza.

- Lire également :

- Un « miracle » de l’eau basé sur le pillage et le mensonge - 21 avril 2014
- La gestion de l’eau entre Israël et les Territoires palestiniens - 5 août 2009

14 février 2016 - AIC - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.alternativenews.org/engl...
Traduction : Info-Palestine.eu - AMM


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.