1er juillet 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Funérailles collectives pour 14 Palestiniens à Hébron

mercredi 6 janvier 2016 - 06h:51

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


La politique consistant à retenir les corps a outragé des communautés palestiniennes qui y voient une punition collective et une violation de leur droit à suivre leur tradition religieuse. Certaines familles craignent aussi que cette stratégie ne permette d’éviter l’autopsie des corps de leurs proches.

Hébron – Des milliers de personnes en deuil ont envahi les rues de la ville cisjordnienne occupée de Hébron afin de participer aux funérailles communes de 14 Palestiniens, dont les corps avaient été restitués par Israël le soir précédent.

Parmi 23 corps rendus par les autorités israéliennes vendredi dernier, 17 venaient de la zone de Hébron, conformément à la décision d’Israël de garder les corps de Palestiniens tués lors d’attaques contre l’occupant.

Les dépouilles ont été transportées sur les épaules de membres de leurs familles jusqu’à la mosquée al-Hussein Ibn Ali au centre ville, où ont eu lieu les prières funéraires. Des milliers de personnes ont récité collectivement la prière dans le stade de football al-Hussein adjacent et le long des rues de la ville. Le cortège funéraire a ensuite longé la rue Ein Sarah pour arriver au cimetière Shuhada (des Martyrs), où les 14 dépouilles ont été inhumées.

Des personnes âgées qui étaient présentes ont dit à l’agence Ma’an que jamais auparavant ils n’avaient assisté à une cérémonie funéraire pour un aussi grand nombre de Palestiniens abattus.

Les milliers de participants à l’inhumation ont scandé des slogans tout au long du parcours, condamnant Israël pour la restitution sous conditions des corps des Palestiniens.

C’est en octobre que les autorités israéliennes ont commencé à retenir les corps de Palestiniens qui avaient attaqué des soldats ou des civils israéliens.

Ce genre de pratique n’avait plus été utilisée depuis la deuxième intifada, précise le groupe de défense des droits Hamoked, lorsque les corps de plus de 80 Palestiniens avaient été retenus pendant des périodes variables après la décision prise en octobre.

Le Ministre de la Défense d’Israël, Moshe Yaalon a déclaré le 5 novembre que les corps seraient restitués sous conditions, les autorités israéliennes exigeant que les corps soient inhumés immédiatement après leur restitution et que les funérailles aient une audience restreinte.

Alors que la décision de ne pas rendre les corps avait initialement été prise pour éviter des funérailles de masse qui « incitent » à la violence contre Israël, Yalon a admis le 5 novembre que cette politique n’était pas efficace pour dissuader de futurs attaquants.

La politique consistant à retenir les corps a outragé des communautés palestiniennes qui y voient une punition collective et une violation de leur droit à suivre leur tradition religieuse. Certaines familles craignent aussi que cette stratégie ne permette d’éviter l’autopsie des corps de leurs proches.

Les dirigeants palestiniens ont encouragé la pratique de l’autopsie sur tous les Palestiniens tués par les forces israéliennes dans l’éventualité où les rapports d’autopsie pourraient servir lors des actions intentées contre les autorités israéliennes devant la Cour Pénale Internationale.

Les corps des Palestiniens de la zone de Hébron rendus vendredi ont subi une autopsie après leur restitution, a déclaré le Procureur du District de Hébron.

Environ 140 Palestiniens ont été tués depuis le 1er octobre par les forces israéliennes et les colons. La majorité d’entre eux l’ont été lors d’attaques dont les circonstances précises sont encore litigieuses.

Vingt et un Israéliens ont été tués lors d’attaques palestiniennes isolées au cours de la même période.

Liste des 17 Palestiniens du district de Hébron dont les corps ont été restitués vendredi dernier :

1. Basil Bassam Ragheb Sidr, 20 ans, abattu le 14 octobre après une prétendue attaque au couteau à la Porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem, sans blessés israéliens.

2. Fadil Abdullah Qawasmi, 18 ans, abattu par un colon israélien le 17 octobre après une prétendue tentative d’attaque au couteau rue Shuhada dans la Vieille Ville de Hébron.

3. Hamzeh Moussa al-Imla, 25 ans, abattu le 20 octobre après une attaque à la voiture-bélier qui a blessé deux soldats israéliens à la jonction de la colonie Gush Etzion.

4. Saad Muhammad Youssef al-Atrash, 19 ans, abattu le 26 octobre après avoir tenté de poignarder un soldat à la mosquée Ibrahimi dans la Vieille Ville de Hébron.

5. Shadi Nabil al-Qudsi, 22 ans, abattu le 27 octobre après avoir prétendument poignardé et blessé un soldat israélien à la jonction Gush Etzion.

6. Izz al-Din Nadi Abu Shkheidem, 19 ans, abattu le 27 octobre après avoir prétendument poignardé et blessé un soldat israélien à la jonction Gush Etzion.

7. Humaam Adnan al-Saeed, 23 ans, abattu le 27 octobre dans le quartier de Tel Rumeida dans la Vieille Ville de Hébron après une prétendue attaque au couteau d’un soldat israélien .

8. Islam Rafiq Hammad Ibeido, 23 ans, abattu le 28 octobre après une prétendue attaque au couteau contre un soldat israélien près de la colonie illégale de Kiryat Arba à Hébron.

9. Mahdi Muhammad al-Muhtaseb, 23 ans, abattu le 29 octobre après avoir poignardé et blessé un soldat israélien près de la mosquée Ibrahimi dans la Vieille Ville de Hébron.

10. Farouq Abd al-Qadir Sider, 19 ans, abattu le 19 octobre après avoir prétendument tenté de poignarder un soldat israélien rue Shuhada dans la Vieille Ville de Hébron.

11. Fadi Hassan al-Froukh, abattu le 1er novembre après une prétendue attaque au couteau à Beit Einun près de Hébron.

12. Malik Talal al-Shareef, 25 ans, abattu le 5 novembre après une prétendue attaque au couteau contre un soldat israélien à la jonction Gush Etzion.

13. Mustafa Fadhil Fanoon, 15 ans, abattu le 27 octobre après avoir prétendument poignardé et légèrement blessé un soldat israélien dans le quartier de Tel Rumeida dans la Vieille Ville de Hébron. :

14. Ibah Fathi Miswadeh, 21 ans, 19 ans, abattu le 7 décembre après avoir poignardé un colon israélien près de la mosquée Ibrahimi dans la Vieille Ville de Hébron.

15. Omar Arafat Issa al-Zaaqiq, 19 ans, 25 ans, abattu le 27 novembre après une attaque à la voiture-bélier qui a blessé deux soldats israéliens à Beit Ummar au nord de Hébron.

16. Taher Faysal Fannoun, 19 ans, abattu le 4 décembre après avoir prétendument poignardé et légèrement blessé un soldat israélien : dans le quartier de Tel Rumeida dans la Vieille Ville de Hébron.

17. Abd al-Rahman Miswadeh : abattu le 7 décembre après avoir poignardé et blessé deux Israéliens dans la Vieille Ville de Hébron.

Lire également :
- Israël restitue “au cas par cas” les corps de Palestiniens, en s’efforçant d’éviter toute autopsie

3 janvier 2016 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.com/Content.asp...
Traduction : Info-Palestine.eu - AMM


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.