17 mars 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Massacre de la famille Dawabshe : les colons ont carte blanche pour tuer !

samedi 5 décembre 2015 - 16h:36

Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


La famille Dawabshe a tenu le gouvernement israélien pour responsable de l’incendie criminel commis par des colons et qui a tué trois membres de la famille en juillet dernier, alors que les forces de sécurité israéliennes révélaient que plusieurs extrémistes juifs soupçonnés des assassinats avaient été arrêtés.

JPEG - 75.5 ko
Des membres de la famille portent le corps du petit enfant palestinien Ali Saad Dawabshe, à travers les rues du village de Doumaen Cisjordanie occupée, lors de ses funérailles le 31 Juillet 2015 - Photo : AFP/Thomas Coex

« Le gouvernement israélien est celui qui a donné aux colons un permis de tuer, en leur donnant la liberté d’entrer dans les villages palestiniens, » a déclaré à Ma’an Hussein Dawabsha, le père de Riham qui a été tué dans l’attaque, à la suite des arrestations.

« L’affaire n’est toujours pas éclaircie car je n’ai pas pas eu la moindre information officielle de la part du gouvernement israélien, et j’ai appris les arrestations par des journalistes. »

Le manque de volonté d’arrêter les suspects après l’attaque meurtrière en juillet a provoqué la colère des Palestiniens et a été critiquée par le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov.

Hussein Dawabsha a dit à Ma’an que la famille est encore en train de tenter de se remettre de la perte dévastatrice du bébé Ali, âgé de 18 mois, et de sa mère et son père, Riham et Saad, qui sont décédés plus tard de leurs brûlures.

« Mon message au gouvernement israélien est clair, qui est non seulement d’arrêter les colons mais aussi d’empêcher des colons d’entrer dans les villes et villages des Palestiniens et de les agresser, » a-t-il dit.

« Ce ne sera pas suffisant, même s’ils étaient condamnés à mort. Aucune sentence ne me satisfera car rien ne va ramener la famille que j’ai perdue. »

Plus tôt, une porte-parole de la police israélienne pour les médias arabes, Luba al-Samri, a confirmé que la police « a récemment arrêté les jeunes hommes soupçonnés d’appartenance à une organisation terroriste juive, et d’avoir effectué différentes attaques terroristes. »

« Des soupçons précis sont en cours d’examen à propos de l’implication dans l’attentat terroriste abominable de l’incendie de la maison de la famille Dawabsha dans la ville palestinienne de Douma, » a-t-elle ajouté.

Le 31 juillet, des colons israéliens ont brisé les vitres de la maison familiale des Dawabshe avant de jeter des liquides inflammables et des cocktails Molotov à l’intérieur, mettant le feu à la maison.

L’attaque a soulevé les critiques de la communauté internationale pour l’échec d’Israël à tenir pour responsables les colons israéliens et juifs extrémistes des attaques contre des Palestiniens, et d’être ainsi de fait complice de ces attaques.

Quelques dirigeants dirigeants israéliens avaient condamné l’attaque contre la famille Dawabshe comme « terroriste », et avait promis de traduire les coupables en justice.

L’organisation israélienne B’Tselem avait condamné la réaction des officiels israéliens comme de la « rhétorique vide de sens. »

« Les condamnations officielles de cette attaque resteront de la rhétorique sans contenu tant que les politiciens poursuivront leur politique qui est d’éviter l’application de la loi pour les Israéliens qui agressent les Palestiniens, et tant qu’ils participeront au climat général d’incitation à la haine [raciste] qui sert de toile de fond à ces actes, » avait dit le groupe à l’époque.

Lire également :

- Brûlés vifs par les Israéliens - 13 septembre 2015
- Israël protège les meurtriers de la famille Dawabsha - 12 septembre 2015
- Massacre de la famille Dawabsheh : les Palestiniens appellent à un « Jour de Colère » - 8 septembre 2015
- Riham Dawabsha, la maman du petit Ali brûlé vif à Douma, est morte des suites de ses blessures - 7 septembre 2015
- A la rencontre de la famille Dawabsheh - 27 août 2015
- Saad Dawabsha a succombé à ses blessures - 9 août 2015
- La violence des colons est partie intégrante de la société et de la politique israéliennes - 7 août 2015
- L’assassinat par Israël du bébé Ali Dawabshah : un communiqué du mouvement Hamas - 4 août 2015
- Le petit Ali Dawabsheh est mort bien trop tôt - 3 août 2015
- Meurtre d’un bébé palestinien : complicité et justice - 2 août 2015

3 décembre 2015 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.com/Content.asp...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.