8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Riham Dawabsha, la maman du petit Ali brûlé vif à Douma, est morte des suites de ses blessures

lundi 7 septembre 2015 - 09h:48

Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Riham Dawabsha, la mère du petit Ali Dawabsha âgé de 18 mois qui a été brûlé vif dans un incendie criminel provoqué par des criminels israéliens le 31 juillet, est morte de ses blessures dimanche soir, après avoir lutté pour sa vie depuis plus d’un mois, ont annoncé des parents et des responsables hospitaliers .

JPEG - 58.1 ko
L’attaque perpétrée par les colons juifs (toujours en liberté) à Douma a décimé la famille Dawabsha. Après la mort du petit Ali, 18 mois, de son père Saad et maintenant de sa mère Riham, il ne reste de vivant que Ahmed âgé de 5 ans - Photo : MaanImages

La famille a fait part de la nouvelle que Riham, âgée de 27 ans, et qui avait subi des brûlures au troisième degré sur 90% de son corps dans l’attaque, avait succombé à ses blessures.

Anwar Dawabsha, un membre de la famille, a dit avoir été informé de la mort de Riham, et que les funérailles auraient lieu ce lundi à Douma.

« Riham Dawabsha est décédée dans la nuit », a déclaré une porte-parole de l’hôpital Tel Hashomer de Tel-Aviv à l’AFP, où le 27-year-old enseignant a été admis.

Les Israéliens devraient retourner la dépouille de Riham aux autorités palestiniennes à un barrage militaire à l’entrée de la Cisjordanie occupée, d’où elle sera ensuite emmenée jusqu’au village de Douma.

Des colons juifs israéliens avaient brisé les vitres de deux maisons dans le village de Douma, avant de jeter des liquides inflammables et des cocktails Molotov à l’intérieur, tuant le bébé Ali, qui était resté emprisonné à l’intérieur de la maison, et blessant grièvement les autres membres de la famille.

Le ministère palestinien des Affaires étrangères à Ramallah a déclaré qu’il avait présenté une demande à la Cour pénale internationale pour demander une enquête sur l’attaque incendiaire et le « terrorisme des colons ».

Le 8 août, Saad Dawabsha, le père du bébé Ali, est décédé des blessures subies dans l’attaque.

Après l’incident, les autorités israéliennes ont interpellé un certain nombre de colons extrémistes, mais ont ensuite relâché tous les suspects.

Les auteurs de l’attaque n’ont toujours pas été arrêtés par les autorités israéliennes d’occupation.

Les colons juifs israéliens ont effectué au moins 142 attaques contre les Palestiniens à Jérusalem-Est occupée et en Cisjordanie depuis le début de cette année, selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires.

Seulement 1,9% des plaintes déposées par des Palestiniens contre les attaques de colons israéliens entraînent une condamnation, a rapporté Yesh Din, un groupe israélien de défense des droits de l’homme.

Lire également :

- A la rencontre de la famille Dawabsheh - 27 août 2015
- Saad Dawabsha a succombé à ses blessures - 9 août 2015
- La violence des colons est partie intégrante de la société et de la politique israéliennes - 7 août 2015
- L’assassinat par Israël du bébé Ali Dawabshah : un communiqué du mouvement Hamas - 4 août 2015
- Le petit Ali Dawabsheh est mort bien trop tôt - 3 août 2015
- Meurtre d’un bébé palestinien : complicité et justice - 2 août 2015

7 septembre 2015 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.com/Content.asp...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.