8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Vidéo : une famille palestinienne empêche de force le kidnapping de son garçon de 12 ans

mercredi 2 septembre 2015 - 07h:37

Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


NABI SALEH - Un soldat empoigne violemment un jeune garçon puis est pris à partie par toute la famille. La scène aurait pu passer inaperçue si des images n’avaient été saisies pour faire de cette scène une autre arme dans la lutte contre l’occupation.

Les images de deux femmes palestiniennes et d’une jeune fille se battant avec un soldat israélien qui avait violemment saisi un garçon palestinien avec un bras cassé, ont fait le tour du monde vendredi soir en étant très largement diffusées sur les réseaux de médias sociaux et les médias grand public.

L’incident a eu lieu dans le village de Nabi Saleh, au centre de la Cisjordanie sous occupation près de Ramallah, où des militants locaux, internationaux et israéliens se réunissent chaque vendredi pour une manifestation hebdomadaires en signe de protestation contre le Mur israélien d’apartheid, contre l’expansion des colonies et les autres politiques israéliennes considérées comme illégales en vertu du droit international.

Les rassemblements à Nabi Saleh ont été organisés la première fois en 2009 et ont depuis eu lieu chaque semaine.

JPEG - 64.1 ko
Une de la série de photos prises à Nabi Saleh vendredi 28 août, et qui a par la suite fait le tour du monde - Photo : AFP/Abbas Momani

Les photos et images vidéo montrent un soldat israélien empoignant violemment un jeune garçon, plus tard identifié comme Muhammad Basim Tamimi, âgé de 12 ans, tandis que la mère de l’enfant, Nariman Tamimi, sa sœur, Ahed Tamimi, et sa tante, Nawal Tamimi, tentent de le libérer.

Les photos ont été prises par les agences AFP et Reuters, tandis que des images vidéo ont également été capturées par des militants.

Dans l’une des images, la jeune soeur mord la main du soldat israélien pour l’obliger à libérer son frère.

Deux jours avant l’incident, le jeune garçon avait eu le bras cassé lors d’un raid israélien sur le village et il peut être vu sur les photos portant un plâtre.

Le soldat crie à l’aide, et un officier supérieur arrive et lui ordonne de laisser partir le garçon.

JPEG - 79 ko
Photo : AFP/Abbas Momani

Au cours de la lutte, un masque a été arraché du visage du soldat israélien. La famille a finalement réussi à libérer le garçon et le ramener chez lui.

Tout en s’éloignant, visiblement frustré, le soldat jette une grenade incapacitante.

Mahmoud al-Tamimi et Marcus Got, un militant italien, ont été arrêtés lors des affrontements de vendredi.

1e septembre 2015 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.com/Content.asp...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.