8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Israël restreint de plus en plus l’accès aux lieux saints pour les Palestiniens chrétiens

dimanche 23 août 2015 - 15h:17

Middle East Monitor

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Au lieu de passer la semaine de Pâques à prier, nous devons lutter avec des soldats israéliens, affirme une ancienne ministre palestinienne.

JPEG - 65.6 ko
Palestiniens chrétiens - Photo : archives/MEM

Une délégation de Palestiniens chrétiens en visite en Afrique du Sud, s’est plainte de la discrimination israélienne qui les empêche d’accéder aux lieux saints de Jérusalem à l’occasion des fêtes chrétiennes.

« Depuis 2005, Israël nous refuse l’accès à la ville sainte de Jérusalem pour pratiquer nos traditions qui sont vieilles de 2000 ans », a déclaré l’ancienne ministre palestinienne Hind Khoury, lors d’un rassemblement à Johannesburg ce jeudi soir.

Elle a déclaré qu’Israël mettait en place des barrages militaires tous les quelques mètres lors de la semaine de Pâques.

« Au lieu de passer la semaine de Pâques en prières, nous nous retrouvons à lutter avec des soldats israéliens, » dit-elle.

Khoury a déclaré qu’Israël a pour politique de ne pas permettre aux Palestiniens de retourner dans leurs villes d’origine, une fois qu’ils ont vécu à l’étranger pendant une longue période.

« J’étais ambassadrice en France, et après quatre ans [à ce poste] on m’a dit que je ne vivais plus ici, même si mon mari est là, ainsi que mes enfants, et que j’y ai une maison, » dit-elle.

Yusef Daher, secrétaire exécutif du Centre inter-Religieux de Jérusalem, confirme les paroles de Khoury.

« Mon frère, ses trois filles et son épouse sont allés aux États-Unis avec un permis de travail pour trois ans. Mais maintenant, il ne peuvent pas revenir vivre à Jérusalem, où ses filles et sa femme sont pourtant nées, » a-t-il dit.

Daher raconte que conformément à la loi israélienne, sa famille ne peut être autorisée à séjourner ici qu’en tant que citoyens américains, avec un visa de visiteur ne dépassant pas trois mois.

Il raconte aussi que bien son frère et sa famille ne sont pas autorisés à retourner sur leur lieu de naissance, Israël fait venir des milliers de juifs de différentes parties du monde et leur accorde la citoyenneté.

Et alors qu’il y a des dizaines de milliers de Palestiniens chrétiens à l’intérieur de la Palestine, Israël leur accorde rarement un permis pour ’accéder aux lieux saints lors des fêtes de Pâques.

« Pendant les vacances juives, Israël boucle l’ensemble de la Cisjordanie et ouvre Jérusalem aux juifs israéliens qui viennent dans Jérusalem-Est sans rencontrer une seule barrière, » explique-t-il.

Un pasteur chrétien américain vivant et travaillant à l’Eglise évangélique luthérienne de Jérusalem, a dit de la même réunion que le conflit israélo-palestinien n’est pas une question de religion mais porte la terre et les ressources.

« Il y a un conflit sur la terre. C’est un conflit politique sur les ressources. C’est un conflit politique sur les principes de l’autodétermination et de la décolonisation », a déclaré le révérend Robert O. Smith, qui sert actuellement de co-animateur du Forum œcuménique Palestine-Israël du Conseil œcuménique des Eglises.

22 août 2015 - Middle East Monitor - Vous pouvez consulter cet article à :
https://www.middleeastmonitor.com/n...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.