7 avril 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Palestine > Analyses

Mystère à Gaza... Quel est ce groupe qui revendique les attaques de roquettes ?

dimanche 16 août 2015 - 07h:30

Mohamed Omer

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les Gazaouis craignent que les soi-disant « Petits-fils des Compagnons du Prophète » soient influencés par l’Etat islamique (EI) et qu’ils utilisent les doléances des habitants pour promouvoir leur propre cause.

JPEG - 196.2 ko
De nombreux groupes assurent un minimum de présence à Gaza, créant une nébuleuse difficile à contrôler - Photo : MEE/Mohammed Asad

Beaucoup de Gazaouis restent perplexes et inquiets des derniers lancements de roquettes contre Israël par un groupe militant inconnu jusqu’ici qui, selon les analystes, profite des doléances à propos du blocus de l’enclave palestinienne et de la violence des colons pour améliorer son image.

Le groupe, qui s’est auto-baptisé « Petits-fils des Compagnons du Prophète » a tiré trois roquettes contre Israël la semaine dernière avant d’aller annoncer sur Twitter sa présence à Gaza.

Il a affirmé avoir lancé l’attaque pour répondre à la mort d’un bébé au cours d’une attaque incendiaire par des colons israéliens en Cisjordanie.

Mercredi, utilisant un compte Twitter, le groupe a revendiqué le tir de deux autres roquettes mardi soir contre le kibboutz Zikin dans le sud d’Israël. Le groupe a aussi tweeté qu’Israël avait nié que leurs roquettes étaient tombées en territoire israélien, mais insisté qu’elles étaient tombées en terre d’Israël.

La plupart des groupes à Gaza qui restent présents sur le terrain distribuent des prospectus décrivant leurs activités, ce qui fait que les déclarations de ce nouveau groupe ont créé confusion et méfiance dans le public.

Plusieurs analystes ont déclaré qu’ils estimaient que Gaza était utilisé comme une base de lancement pratique par certains, dont les principales motivations n’étaient pas dans l’intérêt des Palestiniens.

Ibrahim Al Madhoun, un analyste gazaoui et un chercheur spécialisé dans les groupes islamistes, a déclaré que certains nouveaux groupes étaient inspirés par la mentalité du groupe Etat islamique (EI).

Les « Petits-fils des Compagnons du Prophète » ressemblent plus à une nébuleuse qu’à un groupe réel. Je crois que ce sont des individus mus par la pensée de l’Etat islamique, mais qui ne peuvent se matérialiser en tant que puissance sur le terrain, » a déclaré Madhoun à Middle East Eye.

A Gaza, les autorités existantes ont assuré le public que de tels groupes ne présentent pas de risques sur le terrain et Madhoun pense qu’ils n’existent que sur Internet.

“S’ils ne se montrent pas ouvertement avec des chefs réels et connus, alors ce n’est qu’une tentative de violation de l’arène de Gaza en faveur de l’Etat islamique » a-t-il déclaré.

Umm Bara, une femme gazaouie qui a affirmé être en sympathie avec l’idéologie islamiste, a déclaré à MEE qu’elle s’inquiétait de l’émergence de factions influencées par l’EI à Gaza.

« Ils ont causé chez les gens tant de souffrances en Syrie et ailleurs et nous en subissons assez sous l’occupation. Nous n’avons pas besoin de plus de souffrances sous un type d’Islam radical, » a-t-elle déclaré.

Madhoun allègue que l’utilisation du terme « Petits-fils des Compagnons du Prophète » paraît être une tentative d’attiser les divisions sectaires entre Sunnis et Chiites, comme l’a fait l’EI au Yémen, en Irak et en Syrie.

Ils savent que le peuple de Gaza aime les compagnons du prophète Mohamed et les révère comme des saints, dans la doctrine sunnite.

« Des gens réels et crédibles »

De sérieux doutes subsistent quant au soutien que les Gazaouis, toujours absorbés par leurs efforts de reconstruction après l’attaque israélienne de l’enclave l’an dernier, seraient prêts à accorder à des groupes dont les attaques de roquettes causent souvent des représailles israéliennes.

« Ils ont besoin de présenter sur le terrain de réelles et crédibles personnes que nous connaissons– autrement un tel groupe n’existe pas en réalité et cela cause d’autres problèmes, » a déclaré Umm Bara.

Israël a réagi aux attaques de roquettes de la semaine passée avec des frappes aériennes qui ont blessé cinq personnes et Madhoun a estimé que cela avait soulevé des questions quant à l’engagement du groupe pour la reconstruction et la réanimation de l’enclave bouleversée par la guerre.

« De telles attaques de roquettes semblent être des tentatives pour montrer la faiblesse du contrôle de Gaza par le Hamas, ou des représailles contre les attaques du Hamas contre les groupes extrémistes » a déclaré Madhoun.

Il a affirmé que des petits groupes à Gaza essayaient de profiter de la pauvreté et de la frustration pour réunir des soutiens et se développer.

« Des groupes comme celui-ci se servent du siège de Gaza et du fait que les employés gazaouis ne touchent pas leurs salaires, comme prétexte pour lancer des roquettes sur Israël, » a ajouté Madhoun.

En attendant, la conjecture fait rage quant à l’identité des « Petits-fils des Compagnons du Prophète », alors que certains connectent le groupe à une organisation militante basée dans le Sinaï, Ansar Bait al-Maqdis, qui a prêté allégeance à l’EI en novembre dernier. Mais ce groupe n’a jamais prétendu être actif à Gaza.

Certains à Gaza se rappellent aussi d’un groupe avec le même nom, venu d’Oman à Gaza après la guerre l’an dernier, pour fournir aide humanitaire et nourriture aux familles sans abri.

Mais il ne semble pas avoir de lien au-delà d’un nom partagé entre les deux groupes. L’un est venu à visage découvert, distribuant des aliments à des familles pauvres, tandis que l’autre vient avec des visages inconnus, en tirant des roquettes contre Israël.

JPEG - 2.7 ko

* Mohamed Omer est un journaliste palestino-néerlandais renommé, basé à Gaza.

Du même auteur :

- Un an après, les bombes israéliennes continuent de tuer - 13 août 2015
- Le mois du Ramadan dans un champ de ruines - 7 juillet 2015
- Une perversion sans limite : des drones de la taille d’insectes pour espionner les Palestiniens de Gaza - 9 mai 2015
- Le Hamas marque son 27e anniversaire par un rassemblement de masse - 15 décembre 2014
- Des pluies diluviennes dévastent Gaza - 28 novembre 2014
- Une journée d’un dur travail dans les ruines de Gaza - 22 novembre 2014
- Le mouvement Hamas se prépare aux élections - 20 octobre 2014
- Gaza : courir après l’aide humanitaire ou mourir de faim... - 3 octobre 2014
- Gaza : des victimes racontent comment elles ont été utilisées comme bouclier humain - 22 septembre 2014
- Les Palestiniens veulent reconstruire, mais les matériaux nécessaires restent interdits - 9 septembre 2014
- Dans Gaza, « même un bébé dans le ventre de sa mère n’est pas à l’abri » - 23 août 2014
- Les Gazaouis sont préparés au pire - 21 août 2014
- Trois martyrs de la Résistance, tombés au champ d’honneur - 21 août 2014

12 août 2015 - Middle East Eye - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.middleeasteye.net/news/m...
Traduction : Info-Palestine.eu - Jean Cartier


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.