8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

« Tel Aviv beach » à Paris : le crime récompensé

mardi 11 août 2015 - 07h:55

Ali Abunimah

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les militants français du mouvement de solidarité avec la Palestine expriment leur indignation alors qu’une « plage de Tel Aviv » est en cours de création à Paris pour faire la promotion d’Israël.

JPEG - 86.3 ko
Mercredi 16 juillet 2014, 4 enfants palestiniens ont été délibérément visés et tués dans un bombardement israélien sur la plage de Gaza. A sa manière, la municipalité de Paris célèbre l’évènement en organisant une opération de promotion de l’Etat sioniste et criminel

Pendant quelques heures, le 13 août prochain, une section de la berge du fleuve qui traverse la capitale française, à proximité du Pont d’Arcole, sera transformée en « Tel Aviv sur Seine » avec des stands de falafels et [des représentations de] « la vie nocturne israélienne ».

Selon Coolisraël, un site chargé de vendre Israël à un public de langue française, l’événement de propagande est un projet conjoint des conseils municipaux de Paris et de Tel Aviv.

« Tel-Aviv sur Seine » se tiendra à « Paris Plage », une reproduction de plage que la ville met en place en été.

Lionel Choukroun, directeur de l’Agence Culturelle, la société qui produit l’événement, explique que l’idée est de « donner aux Parisiens et aux touristes l’expérience de Tel Aviv sans avoir à s’y rendre. »

L’ambassade d’Israël à Paris assure une large promotion de l’initiative sur sa page Facebook et son compte Twitter.

Le massacre de la plage

En juillet l’année dernière, Israël était en plein dans son attaque de 51 jours sur Gaza, laissant tomber l’équivalent d’une bombe atomique sur le territoire assiégé, tuant plus de 2200 personnes, dont 551 enfants, et causant une dévastation totale.

Alors que les Israéliens s’amusaient et se donnaient du bon temps sur les plages de Tel-Aviv, les enfants palestiniens étaient tués par des obus israéliens à quelques kilomètres de là sur la plage de Gaza.

Enfants tués à Gaza - le bombardement filmé par TF1

Un an plus tard, les bombes israéliennes provoquent toujours l’horreur à Gaza. Mercredi dernier, des munitions israéliennes ont explosé, détruisant une maison près de Rafah. Quatre membres de la famille Abu Nukira ont été tués par l’explosion, et des dizaines d’autres Palestiniens ont été blessés.

« Evènement festif »

La municipalité de Paris envoie une réponse type aux citoyens qui interpellent la mairesse Anne Hidalgo pour exprimer leur indignation face à cette initiative de « Tel Aviv sur Seine ».

La réponse de la ville, dont une copie a été obtenue par The Electronic Intifada, déclare : « Cette journée festive, ouverte à tous, souligne les solides liens culturels et high-tech entre Paris et [de Tel Aviv]. »

La ville affirme que le projet a été imaginé à la suite de la visite de Hidalgo en mai dernier dans ce qui est aujourd’hui appelé Israël, et en Cisjordanie occupée.

Le courrier ajoute - dans une tentative de faux équilibre rejeté par la Campagne palestinienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël - que Paris envisage de poursuivre « des partenariats avec Bethléem, » en Cisjordanie occupée, « dans le domaine de la gestion de l’eau. »

« Provocation »

BDS France, une coalition nationale qui soutient la campagne palestinienne pour le boycott, le désinvestissement et les sanctions contre Israël, a dénoncé cette initiative de la Mairie de Paris.

« Un an après l’opération ’bordure de protection’ sur Gaza où Israël a assassiné plus de 2200 personnes dont 500 enfants selon les Nations Unies, moins d’un mois après le vote par le parlement israélien autorisant l’alimentation forcée des prisonniers, une semaine après les dernières violences coloniales qui viennent de brûler vifs tous les membres de la famille Dawabshah à Douma en Cisjordanie tuant le petit Ali Dawabshah de 18 mois, l’incursion de Tel Aviv dans Paris plage constitue une véritable provocation » a déclaré BDS France dans un communiqué.

« Tel Aviv n’est pas une ville comme les autres, » a ajouté BDS France. « Elle est construite sur les ruines de sept villages palestiniens. »

BDS France a appelé à envoyer des courriers électroniques (*) à la Mairie de Paris et à laisser des commentaires sur la page Facebook (*) de la mairesse Hidalgo.

C’est peut-être une ironie involontaire dans le désir des organisateurs de l’événement de donner un avant-goût de Tel Aviv aux Parisiens sans que ceux-ci aient réellement à s’y rendre.

Cela pourrait être le seul moyen à leur disposition pour se faire une idée d’Israël étant donné que les touristes l’ont déserté en masse depuis l’attaque de l’été dernier sur la bande de Gaza.


(*) Pour écrire aux élus parisiens :

- Anne Hidalgo, Maire de Paris :
anne.hidalgo@paris.fr et https://www.facebook.com/HidalgoAnne
- Bruno Julliard, 1er adjoint au maire, chargé de la culture :
bruno.julliard@paris.fr et https://www.facebook.com/Bruno-Julliard

Une pétition est en ligne : https://secure.avaaz.org/fr/petitio...


JPEG - 5.1 ko

* Ali Abunimah est l’auteur de The Battle for Justice in Palestine. Il a contribué à The Goldstone Report : The Legacy of the Landmark Investigation of the Gaza Conflict. Il est le cofondateur de la publication en ligne The Electronic Intifada et consultant politique auprès de Al-Shabaka, The Palestinian Policy Network.

Du même auteur :

- Le gouvernement grec approfondit la collaboration militaire et criminelle avec l’Etat sioniste - 10 août 2015
- La résistance palestinienne avait le chef d’état-major israélien dans sa ligne de mire ! (Vidéo) - 24 juillet 2015
- Les syndicats palestiniens appellent au boycott international de l’Histadrut - 19 juillet 2015
- Une Église américaine vote à une très forte majorité le désinvestissement vis-à-vis de l’occupation israélienne - 3 juillet 2015
- L’investissement étranger en Israël a chuté de moitié depuis le massacre de Gaza - 1e juillet 2015
- Les mensonges de la firme Orange pour justifier sa complicité dans les crimes de guerre d’Israël - 17 juin 2015
- Comment Orange a collaboré au massacre dans Gaza - 11 avril 2015
- Khalida Jarrar, députée palestinienne, kidnappée et incarcérée par l’armée d’occupation - 7 avril 2015
- Un « Patriot Act » à la française ? - 16 janvier 2015
- Les dirigeants sionistes font leur beurre de l’instabilité, de la violence et du racisme - 6 janvier 2015
- Panique au Cinemed 2014 pour cause de collaboration avec l’apartheid - 31 octobre 2014
- La reconnaissance de la Palestine par la Suède ? Un pétard mouillé... - 11 octobre 2014
- Chronique d’une défaite annoncée - 23 juillet 2014

7 août 2015 - The Electronic Intifada - Vous pouvez consulter cet article à :
https://electronicintifada.net/blog...
Traduction : Info-Palestine.eu - Lotfallah


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.