8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Saad Dawabsha a succombé à ses blessures

dimanche 9 août 2015 - 21h:16

Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Des milliers de Palestiniens ont assisté samedi aux funérailles de Saad Dawabsha, décédé tôt samedi matin des suites de blessures subies lors de l’attaque criminelle par des colons juifs dans le village de Douma, près de Naplouse, le mois dernier.

JPEG - 89.8 ko
Photo retirée de la maison incendiée, de la famille Dawabsha. Le petit Ali, 18 mois, a été brûlé vif, tandis que son Papa devait mourir de ses blessures 10 jours plus tard. Sa Maman et son frère Amhad, de 4 ans, sont toujours entre la vie et la mort

Les colons israéliens sont soupçonnés d’être responsables de l’attaque avec incendie criminel du 31 juillet, qui a également tué son fils Ali Dawabsha, âgé de 18 mois, et grièvement blessé son épouse, Riham, et leur fils de quatre ans, Ahmad.

La marche funéraire a commencé à partir du village de Douma et s’est rendue à plus de trois kilomètres, au cimetière de Douma où Saad Dawabsha a été inhumé.

Au cours des funérailles, les participants en deuil ont scandé des appels à la vengeance pour la mort de Dawabsha et de son fils de 18 mois.

Beaucoup de responsables palestiniens, membres du Comité central du Fatah et des représentants d’autres partis palestiniens ont participé à l’enterrement, portant des drapeaux palestiniens et les drapeaux des différents partis politiques palestiniens.

En réponse à l’attaque criminelle, l’Autorité de Ramallah a déposé le 3 août un rapport sur la violence des colons auprès de la Cour pénale internationale.

Des sources de l’Autorité sources ont affirmé que l’autopsie du corps de Saad Dawabsha avait été faite et que toutes les procédures juridiques et médicales nécessaires pour la soumission à la CPI du dossier de l’affaire d’incendie criminel avaient été prises.

La femme et le fils de Dawabsha sont dans un état critique à l’hôpital Tel Hashomer en Israël (Palestine de 48).

Plus tôt ce samedi, des colons israéliens ont attaqué une autre maison dans le village de Douma, jetant des pierres et des cocktails Molotov, mais cette fois-ci sans réussir à tuer ni blesser.

Les colons israéliens ont organisé au moins 120 attaques contre les Palestiniens de Jérusalem-Est occupée et en Cisjordanie depuis le début de 2015, selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires.

Les attaques des colons juifs sont souvent effectuées sous la protection armée des forces israéliennes, qui ne font rien pour protéger les Palestiniens contre de telles attaques.

Plus de 500 000 Israéliens vivent dans des colonies exclusivement juives dans Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupés, en violation complète du droit international.

De récentes annonces de projets d’expansion des colonies ont entraîné la condamnation de la communauté internationale.

Lire également :

- Les enfants palestiniens sous l’occupation israélienne : une infinie souffrance ... - 9 août 2015
- La violence des colons est partie intégrante de la société et de la politique israéliennes - 7 août 2015
- L’assassinat par Israël du bébé Ali Dawabshah : un communiqué du mouvement Hamas - 4 août 2015
- Le petit Ali Dawabsheh est mort bien trop tôt - 3 août 2015
- Tuer est dans la nature du sionisme - 2 août 2015
- Meurtre d’un bébé palestinien : complicité et justice - 2 août 2015
- Ali Saad Dawabsha, 18 mois, brûlé vif dans sa maison incendiée par des colons juifs - 31 juillet 2015

9 août 2015 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.com/Content.asp...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.