8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Guerre contre l’EI : les bombardements de la coalition US auraient déjà tué des centaines de civils

mercredi 5 août 2015 - 21h:17

Michael Segalov

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Un groupe de surveillance indépendant affirme que des bombardements menés par la coalition conduite par les Etats-Unis contre des cibles de l’Etat islamique, sont susceptibles d’avoir tué des centaines de civils.

JPEG - 19.5 ko
Bombardement de la coalition US sur une région de la Syrie - Photo : @Independent

Le rapport de Airwars, un projet visant à suivre les frappes aériennes internationales contre le groupe de l’Etat islamique (EI), a déclaré qu’il comptait au moins 459 morts civils qui auraient été tués dans les frappes aériennes que la coalition a menées en Irak et en Syrie au cours de la dernière année.

Il affirme aussi que les mêmes frappes ont également causé au moins 48 décès lors de possibles « tirs amis ».

Airwars fait savoir que pour 57 de ces incidents, il y a suffisamment de preuves à disposition du public pour « indiquer la responsabilité de la Coalition dans la mort de civils et de forces alliées. » D’après le groupe, ces événements représentent « 459 à 591 morts présumés parmi les civils, et les décès seraient de 48 à 80 parmi les forces alliées. »

La coalition n’a fait aucun commentaire sur le rapport publié lundi.

Le ministère de la Défense a prétendu qu’il n’y a pas eu d’accusations de bombardements britanniques ayant tué des civils.

« Nous ne sommes pas au courant de tous les incidents de victimes civiles à la suite de frappes aériennes du Royaume-Uni sur l’Irak. Notre préoccupation dominante dans la conduite de ces frappes est de protéger les innocents contre les terroristes que nous ciblons, et nous prenons toutes les mesures possibles pour éviter les victimes civiles. »

Le rapport d’Airwars indique que les efforts pour limiter les risques pour les civils sont entravés par l’absence de transparence et de comptes-rendus de presque tous les membres de la coalition.

Chris Woods, le responsable de Airwars, a déclaré à The Independent « qu’il est clair que la coalition est en train de tuer des civils », mais qu’il y a peu de transparence ou de volonté des pays impliqués dans les bombardements pour rendre des comptes.

« A l’exception des États-Unis, tous les officiels à qui nous nous sommes adressés et représentant les forces agissant dans le cadre de la coalition, ont dit qu’ils n’ont pas connaissance des civils tués par leurs propres avions. Chaque pays se cache derrière le parapluie de la coalition, » affirme Woods.

Woods a également déclaré à The Independent que Airwars avait connaissance de trois fois plus d’événements que la Coalition, dans lesquels des civils auraient été tués, « ce qui prouve tout simplement que ces incidents ne sont pas tous comptabilisés. »

« La moitié des frappes aériennes faites par les Britanniques en Irak sont menées par des drones Reaper, et pourtant le ministère de la Défense refuse d’être transparent sur l’endroit où ces frappes ont lieu, en utilisant des références vagues tels que ’quelque part en Irak’ ». Woods soutient que cela empêche d’examiner leurs actions, mais pose aussi des problèmes pour les civils survivants sur le terrain.

« Les forces des différents Etats sont tenus d’indemniser ceux qui ont été touchés par leurs frappes, qu’ils aient été blessés ou aient perdu des êtres chers. Mais comment faire si les forces armées ne sont pas disposées à dire où elles bombardent ?

« À notre avis, il est clair que la coalition est en train de tuer des civils, et pourtant il y a une absence évidente de transparence. Les États-nations sont directement responsables pour les gens qu’ils tuent. »

Le rapport d’Airwars recommande au Royaume-Uni de signaler les lieux de ses frappes de drones Reaper, et de mettre fin à « sa pratique de modifier ou supprimer les rapports précédemment rendus publics sur les frappes aériennes. »

Jusqu’à présent, les États-Unis font exception en ayant reconnu avoir tué deux civils dans leurs bombardements.

3 août 2015 - The Independent - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.independent.co.uk/news/w...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.