8 août 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Craintes pour la vie de Khader Adnan, en grève de la faim illimitée

jeudi 4 juin 2015 - 07h:05

Maureen Clare Murphy

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


La santé du prisonnier politique palestinien Khader Adnan se détériore tandis qu’il poursuit sa grève de la faim, qui est maintenant dans son 25ème jour consécutif.

JPEG - 89.7 ko
23 mai 2015, village de Arraba - Une des filles de Khader Adnan participe à un rassemblement de soutien - Photo : Ahmad Al-Bazz/ActiveStills

« Adnan ne peut plus se relever ou se tenir debout, et il refuse tout contrôle médical, » a rapporté l’Agence Ma’an, qui cite Rafat Hamduna, le directeur du Centre d’Études pour les Prisonniers Palestiniens.

Adnan a été transféré à la clinique de la prison de Ramle vendredi dernier, a indiqué l’Agence al-Quds cette semaine.

Dans une lettre pressante envoyée à son avocat mercredi, Adnan a déclaré que les autorités pénitentiaires israéliennes continuaient de le provoquer et de le garder dans une pièce très petite et dépourvue de ventilation.

Adnan a confirmé son intention de poursuivre sa grève de la faim et de refuser les compléments alimentaires et les examens médicaux jusqu’à ce que ses droits soient respectés.

Emprisonné sans charge ni procès depuis son arrestation par les forces israéliennes en Cisjordanie occupée en juillet 2014, Adnan est devenu l’icône d’un mouvement des prisonniers à nouveau actif, après qu’il ait poursuivi une grève de la faim de 66 jours en 2012, obtenant sa libération en avril.

Adnan a récemment déclaré que sa grève actuelle est une manifestation de protestation « contre la loi injuste appelée la détention administrative qui a déjà été appliquée arbitrairement et injustement et sans la moindre justification juridique, à des milliers de prisonniers. »

Dossier secret

Dans le même temps, le groupe de défense des prisonniers Addameer, a annoncé hier qu’un tribunal militaire israélien avait annulé une décision de justice prise la semaine dernière qui devait permettre la libération sous caution de la députée palestinienne Khalida Jarrar.

JPEG - 101.1 ko
28 mai 2015 - Des manifestants tiennent des posters de la députée emprisonnée Khalida Jarrar, lors d’un rassemblement à l’extérieur de la prison militaire d’Ofer près de la ville de Ramallah en Cisjordanie - Photo : Shadi Hatem/APA images

Le juge Ronen Atsmon du tribunal militaire a accepté le recours de l’armée pour garder Jarrar derrière les barreaux jusqu’à la fin de son procès, selon Addameer.

L’appel était basé sur une information gardée secrète et non transmise à Jarrar ou à ses avocats. Mahmoud Hassan, le responsable juridique d’Addameer, a déclaré que le même dossier secret avait été étudié par un autre juge d’un tribunal militaire qui avait déterminé qu’il n’était pas assez substantiel pour justifier le maintien en prison de la députée.

Addameer a ajouté que « la décision du juge dépend uniquement d’une information tenue secrète et n’est en rien basé sur des accusations, faisant de cet emprisonnement un cas de détention administrative non reconnu comme tel. »

« La décision du juge Atsmon confirme aujourd’hui que la détention de la députée palestinienne Khalida Jarrar est vindicative, arbitraire et obéit à des motifs politiques, dans le but de la punir pour ses opinions et son militantisme pour les droits des Palestiniens, particulièrement son soutien aux prisonniers et détenus palestiniens, » a ajouté Addameer.

« De plus, sa détention est au motif de la punir pour le rôle qu’elle a joué en tant que membre élu du Parlement palestinien, responsable du comité pour les députés emprisonnés, membre désigné dans le comité national de suivi de la Cour Pénale Internationale, et pour ses opinions énoncées publiquement sur l’occupation israélienne illégale, » a déclaré le groupe.

La prochaine audition du tribunal militaire devant lequel doit passer Jarrar, se tiendra le 22 juin.

Il y a plus d’une dizaine de députés du Conseil Législatif Palestinien dans les prisons israéliennes, et plusieurs d’entre eux sont incarcérés sans charges ou procès, une pratique connue sous le nom de détention administrative.

Lundi, Aziz Dweik, porte-parole du Conseil Législatif palestinien, a été condamné par une cour israélienne à une année en prison et à 6000 shekels (1.550 dollars) d’amende.

Au premier mars, ce sont 5820 prisonniers politiques palestiniens qui ont été répertoriés dans les prisons israéliennes, selon Addameer.

Lire également :

- Khader Adnan, à nouveau en grève de la faim dans une prison israélienne - 24 mai 2015
- Victoire partielle du gréviste de la faim Khader Adnan - 25 février 2012
- Un appel de Khader Adnan : faire du 17 avril une journée d’action internationale en faveur des prisonniers - 22 février 2012
- Khader Adnan devrait être libéré le 17 avril, mais il n’y a pas confirmation qu’il ait cessé sa grève de la faim - 21 février 2012
- Sauver la vie de Khader Adnan, c’est sauver nos âmes - 21 février 2012
- Khader Adnan : le Bobby Sand de Cisjordanie - 20 février 2012
- Mourir de faim pour être libre - 18 février 2012
- La santé de Khader Adnan s’est gravement détériorée - 17 février 2012
- Khader Adnan : ultime appel devant la Cour suprême israélienne - 16 février 2012
- Il faut sauver le prisonnier Sheikh Khader Adnan, en grève de la faim depuis le 17 décembre - 15 février 2012
- Israël condamne Khader Adnan à mort - 13 février 2012
- Sauvons Khader Adnan, en grève de la faim depuis le 17 décembre - 10 février 2012

JPEG - 2.5 ko

* Maureen Clare Murphy est rédactrice à The Electronic Intifada (Arts, Musique et Culture). Elle vit à Chicago.

De la même auteure :

- Khader Adnan, à nouveau en grève de la faim dans une prison israélienne - 24 mai 2015
- Camp de Yarmouk : la vie de ses milliers d’habitants est en danger - 12 avril 2015
- « Catastrophe » dans le camp de Yarmouk, investi par l’État Islamique - 6 avril 2015
- Par manque de fonds, les Nations Unies interrompent leur aide aux sans-abris de Gaza - 31 janvier 2015
- Huit enfants assassinés par les avions de guerre israéliens qui bombardent Gaza sans répit - 10 juillet 2014
- Avec la disparition des 3 colons, Israël a sauté sur une occasion politico-militaire - 23 juin 2014
- Les enfants Palestiniens ne sont pas que des statistiques - 31 mai 2014
- Israël prend des mesures punitives contre les prisonniers palestiniens en grève de la faim - 9 mai 2014
- Les Etats-Unis impliqués dans l’attaque de la Flottille pour Gaza - 27 mai 2011

29 mai 2015 - Thye Electronic Intifada - Vous pouvez consulter cet article à :
http://electronicintifada.net/blogs...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.