3 décembre 2016 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Palestine > Analyses

Gaza : La Résistance reste en alerte

jeudi 7 août 2014 - 16h:44

Bayan Abdel Wahad

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les combattants de la Résistance palestinienne ont-ils déposé les armes et profitent-ils du cessez-le-feu qui vient de prendre effet pour se reposer et/ou aller voir comment va leur famille ? Il semble que non. Les combattants ne sont pas rentrés chez eux depuis un mois et on ne connaîtra le sort de beaucoup d’entre eux que lorsque tous les décombres auront été déblayés.

JPEG - 42.7 ko
Des partisans du Hamas crient des slogans anti-israéliens lors d’une manifestation dans la ville de Naplouse en Cisjordanie, en soutien au Hamas et contre l’offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza, le 4 août 2014 - Photo : AFP/Jaafer Ashtiyeh

Gaza – Pour se rendre compte de ce que font les combattants, il suffisait de se promener dans Gaza le premier jour (hier) du cessez-le-feu. Il y avait peu de monde dans les rues de Gaza, sauf sur les marchés. Les Gazaouis transportaient des sacs d’aide humanitaire et un peu de pain. On ne voyait pas la moindre arme, ni un seul barbu dans les rues parce que la confrontation armée est toujours possible, selon des sources sécuritaires.

Il est clair que le Hamas a pris des mesures de sécurité draconiennes pour protéger la vie de ses combattants. Les branches militaires palestiniennes n’ont apparemment aucune confiance dans les perfides forces d’occupation qui ont déjà violé deux fois le cessez-le-feu en ciblant des civils.

Al-Akhbar a rencontré fortuitement Abu al-Momen, un commandant de l’unité des snipers des Brigades al-Qassam, la branche militaire du Hamas au nord de la bande de Gaza. Abu al-Momen se trouvait sur la plage, il venait de sortir d’une cache voisine d’où, selon ses dires, il surveillait le rivage au cas où des hommes grenouilles de la marine israélienne tenteraient de s’infiltrer. Cela s’était déjà produit deux semaines auparavant mais un tir de barrage des combattants les avait empêchés d’entrer.

Nous avons pu bavarder avec Abu al-Momen quelques minutes. La main sur la gâchette de son fusil, il nous a confié que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas quitté son poste et que lui et se camarades n’étaient pas rentrés voir leurs familles car ils avaient reçu l’ordre strict de rester prêts au combat dans leurs postes respectifs tant que le commandant de terrain ne leur avait pas transmis d’autres instructions du haut commandement.

Al-Akhbar tient de source sûre qu’un officier d’une unité d’élite des Brigades al-Qassam, dont le nom-de-guerre* était Samed, a été ciblé au moment où il quittait sa cache pour faire un appel au walkie-talkie dans le secteur de al-Khaznadar dans le nord-ouest de Gaza.

Selon cette source, les combattants ont des instructions très strictes. Ils doivent être prêts au combat à tout instant. Ils ne doivent jamais quitter leurs postes – particulièrement ceux qui sont sur les lignes de front – et les unités de surveillance doivent opérer 24 heures sur 24.

Le commandant de terrain a enquêté, et il s’est avéré que l’endroit où étaient cachés les combattants avait été pilonné par l’aviation israélienne et que les combattants avaient été obligés de sortir pour ne pas tous mourir. Mais un drone les a repérés tout de suite et a tué Samed pendant qu’il téléphonait, ainsi qu’un autre combattant.

Tout en maintenant ces strictes mesures de sécurité, les factions palestiniennes discutent avec les services secrets du Caire d’un accord qui mettrait fin à la guerre et au siège. Parallèlement, les troupes israéliennes se retirent de la plupart des territoires où elles étaient entrées pendant l’Opération Bordure Protectrice lancée le 7 juillet. Les branches militaires de la Résistance palestinienne se comportent donc comme si la guerre n’était pas finie. Elles se sont engagées à riposter à la moindre incursion de l’ennemi pendant le cessez-le-feu et c’est pourquoi elles ne baissent pas la garde.

Selon des statistiques semi-officielles, 80 % des plus de 1800 martyrs de Gaza sont des civils, surtout des femmes et des enfants. Il y a eu moins de combattants tués dans cette guerre que dans les précédentes grâce à des mesures de sécurité plus strictes. Les Israéliens se sont révélés incapables de localiser les combattants et cela explique sans doute en partie pourquoi ils ont ciblé et assassiné tant de civils.

La branche armée du Jihad islamique, les Brigades al-Quds, a annoncé la mort de 60 de ses combattants. Les Brigades al-Qassam et d’autres factions ont fait de même. Mais aucune n’a encore pu présenter de chiffres définitifs. Selon les Brigades Al-Quds, beaucoup de leurs combattants ont été tués avec les civils, soit parce qu’ils ont été pris par surprise soit parce qu’ils n’étaient pas au combat à ce moment-là.

Les Brigades Al-Qassam ont redit hier que leurs décisions et actions futures auraient pour but de "réaliser les aspirations de notre peuple que nous ne pouvons pas faire semblant d’ignorer."

Le mouvement a souligné que la phase actuelle était temporaire et a ajouté : "Le comportement de l’ennemi déterminera le cours de la lutte et son issue."

Notes :

* En Français dans le texte

Lire également :

- La résistance palestinienne revendique la mort de 161 soldats et officiers israéliens - 6 août 2014
- La résistance palestinienne fournit des détails sur une action d’éclat - 3 août 2014
- Mohamed Al-Daif, le cauchemar de l’armée d’occupation - 2 août 2014
- La Résistance frappe lourdement les troupes d’occupation et capture un officier israélien - 1er août 2014
- La Résistance cible les soldats, tandis qu’Israël massacre les civils... Qui sont les terroristes ? (Vidéo) - 30 juillet 2014
- Gaza : la Résistance porte des coups très durs à l’occupant - 29 juillet 2014
- Les Brigades al-Qassam revendiquent la mort de 91 soldats et officiers israéliens - 28 juillet 2014
- Dix soldats israéliens tués par la résistance a Beit Hanoun - un second soldat aurait été capturé - 26 juillet 2014
- La résistance palestinienne revendique la mort de 12 soldats - 24 juillet 2014
- La résistance palestinienne revendique la mort de 52 soldats des troupes d’occupation - 23 juillet 2014
- La résistance porte de nouveaux coups à l’occupant qui reconnait 27 soldats tués - 22 juillet 2014
- Shaul Aron, matricule 6092065 : premier soldat israélien capturé par la résistance - 21 juillet 2014
- L’armée israélienne d’occupation reconnait 18 soldats tués et plus de 60 blessés - 20 juillet 2014
- Gaza - Cinq soldats des troupes coloniales tués par la résistance palestinienne - 20 juillet 2014
- La résistance palestinienne tient Israël en échec ! - 15 juillet 2014

7 août 2014 - Al-Akhbar - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.al-akhbar.com/conten...
Traduction : Info-palestine.eu - Dominique Muselet


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.