16 septembre 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Israël commet à nouveau un massacre dans une école des Nations Unies

dimanche 3 août 2014 - 12h:02

Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Dix Palestiniens ont été massacrés ce dimanche par des obus israéliens qui ont frappé une école des Nations Unies à Rafah, où des milliers de personnes avaient trouvé refuge pour tenter de s’abriter de l’offensive israélienne en cours.

JPEG - 50.8 ko
Le 24 juillet, Israël avait déjà bombardé une école des Nations Unies à Beit Hanoun, faisant 18 tués et plus de 120 blessés parmi les gens qui y étaient réfugiés

Au moins 30 personnes ont été blessées, selon Ashraf al-Qidra, le porte-parole du ministère de la Santé à Gaza.

Chris Gunness, porte-parole de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens [UNRWA] a déclaré que l’école hébergeait des milliers de personnes déplacées qui avaient été forcées de fuir leurs maisons à cause de la poursuite des bombardements israéliens dans la bande de Gaza.

« Les bombardements se sont produits sur l’école de l’UNRWA à Rafah qui abrite près de 3000 personnes déplacées. les rapports initiaux font état de plusieurs décès et de blessés », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Ces frappes israéliennes ont fait grimpé le nombre de tués dimanche matin dans la bande de Gaza à 47, alors que les forces israéliennes pilonne l’enclave côtière assiégée sans relâche par terre, mer et air. Plus de 1749 Palestiniens ont été assassinés depuis qu’Israël a lancé son assaut.

Israël a bombardé des abris de l’ONU pour les personnes déplacées au moins à six reprises depuis le début de son agression il y a quatre semaines, tuant des dizaines de personnes.

L’es nations Unies ont condamné les frappes à plusieurs reprises, en soulignant qu’elles avaient donné à plusieurs reprises les coordonnées exactes de chaque abri aux responsables israéliens, afin de s’assurer que les civils qui sy ’étaient réfugiés seraient alors en lieu sûr.

Au cours de l’agression qui dure depuis 27 jours, un quart des habitants de Gaza - plus de 400 000 personnes - ont été déplacées. Israël a gardé toutes les frontières bouclées, avec l’assistance de l’Égypte, ce qui signifie que les personnes déplacées n’ont nulle part où fuir et qu’elles doivent à tout prix tenter de trouver un abri dans la bande de Gaza.

Israël a lourdement pilonné Rafah après que des combats avec les forces du Hamas aient éclaté ce vendredi, et les autorités médicales ont dit que les israéliens ont massacré plus de 110 personnes dans une vague de bombardements qui a duré 24 heures sur les quartiers Est de la ville.

3 août 2014 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.net/eng/ViewDet...
Traduction : Info-Palestine ;eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.