DERNIERE MISE A JOUR : vendredi 29 juillet 2016 - 18h:34

La résistance palestinienne revendique la mort de 52 soldats des troupes d’occupation

mercredi 23 juillet 2014 - 15h:45

Al-Qassam Website

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les Brigades Ezzedeen Al Qassam a annoncé hier après-midi, mardi 22 juillet, que ses opérations contre les forces israéliennes ont entraîné la mort de 52 soldats israéliens depuis le début de la guerre israélienne contre Gaza, avec parmi eux des officiers supérieurs.

JPEG - 73.6 ko
Une scène devenue coutumière pour l’armée israélienne - Le chiffre de 52 soldats israéliens tués est une estimation basse, et les autorités d’occupation imposent de sévères restrictions sur la divulgation des véritables chiffres

Les Brigades détaillées dans son communiqué militaire que ce chiffre n’incluait pas ceux qui ont ont pu être tués à l’intérieur des véhicules militaires, et que ce nombre se limite aux tués dans les affrontements directs.

Il est à noter que la plupart des soldats et des officiers qui ont été tués appartenaient à des soi-disant divisions d’élite dans l’armée israélienne comme « Golani », « Egoz » (élite de l’élite !) et « Parachutistes ».

Les Brigades ont ajouté que ses combattants avaient été en mesure de détruire 36 véhicules militaires, cibler 35 places où les forces israéliennes étaient barricadées avec 33 engins explosifs et en tuant à distance (sniped) 11 soldats.

Auparavant, les Brigades avaient capturé un soldat israélien dans la bataille héroïque avec une unité spéciale israélienne à l’est d’At Touffah. Israël a tenté d’ignorer cette question pendant plus de deux jours, mais il a fini par reconnaître la disparition d’un de ses soldats dans les affrontements.


Les médias israéliens décrivent la mort d’un officier comme un « coup décisif »

Middle East Monitor - 22 juillet 2014

Selon Al-Mesryoon, les médias israéliens ont révélé qu’un lieutenant de l’armée a été tué hier en compagnie de trois soldats dans une embuscade tendue par les combattants des Brigades Izz ad-Din al-Qassam près de la colonie Naraam dans le nord de la bande de Gaza.

Le site Web de nouvelles Al-Qods a cité la chaîne israélienne Channel 10 qui disait : « le lieutenant-colonel Dolev Kedar, commandant du Bataillon Geffen est le plus haut gradé à être tué par la résistance palestinienne depuis le début de l’agression israélienne contre la bande de Gaza, et sa mort représente un coup décisif pour l’armée israélienne ».

Les Brigades, l’aile militaire du mouvement de résistance islamique Hamas, a déclaré qu’une unité spéciale avait utilisé un tunnel pour infiltrer le territoire israélien près de la colonie Naraam. Les combattants portaient des uniformes de l’armée israélienne et ont engagé et tué dans leur intégralité un groupe de soldats israéliens dont faisait partie Kedar.

Selon une enquête menée par l’armée d’occupation et publié par Channel 10, l’armée israélienne avait vu l’unité en question mais ne l’avait pas attaquée en pensant que c’était une force israélienne.

Les Brigades ont déclaré dans un communiqué : « une unité de combat d’élite composé de douze membres s’est infiltrée sur le territoire israélien et a effectué une attaque à l’est de Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza, infligeant de lourdes pertes à l’armée israélienne. »

Selon le communiqué, l’unité qui avait été divisée en deux groupes a pris dans une embuscade l’unité de patrouille israélienne qui se composait de deux jeeps, attaquant la première jeep avec une roquette RPG et tuant les soldats qui étaient à bord. La déclaration a souligné que l’un des deux groupes s’est retiré du site, mais qu’il avait été bombardé par un hélicoptère israélien, tandis que le second a été engagé dans un affrontement violent avec une unité spéciale israélienne qui est arrivée sur les lieux.

Les Brigades al-Qassam ont confirmé que 10 combattants sont morts en martyrs dans l’opération, tandis que deux autres sont retournés à leurs bases en toute sécurité. Mais l’armée israélienne a déclaré que neuf combattants ont été tués dans l’attaque.


Les Brigades Al-Qods revendiquent la morts de trois soldats israéliens au sud de Gaza

Ma’an News - 23 juillet 2014

L’aile militaire du Jihad islamique, a déclaré mercredi que ses combattants avaient tué trois soldats israéliens dans le sud de la bande de Gaza.

Les Brigades Al-Quds ont déclaré dans un communiqué que leurs combattants avaient tendu une embuscade à al-Khuzaa près de Khan Younis, tuant trois soldats.

Une porte-parole de l’armée israélienne n’a pas commenté immédiatement la revendication.

Mercredi également, les Brigades al-Qassam du Hamas ont déclaré que ses combattants avaient mené une attaque sur un char israélien dans le nord de la bande de Gaza.

« Nos combattants ont à 10 heures bombardé aujourd’hui un tank ’Merkavah’ dans l’est de Jabaliya », ont déclaré les Brigades Ezzedeen al-Qassam.

Selon les chiffres officiels israéliens, 29 soldats sont morts dans la bande de Gaza depuis le début de l’invasion au sol le 17 Juillet.

Plus de 650 Palestiniens, la plupart des civils, ont été assassinés depuis le 8 juillet, début de l’offensive israélienne sur le territoire sous blocus.

Lire également :

- La résistance porte de nouveaux coups à l’occupant qui reconnait 27 soldats tués - 22 juillet 2014
- Shaul Aron, matricule 6092065 : premier soldat israélien capturé par la résistance - 21 juillet 2014
- L’armée israélienne d’occupation reconnait 18 soldats tués et plus de 60 blessés - 20 juillet 2014
- Gaza - Cinq soldats des troupes coloniales tués par la résistance palestinienne - 20 juillet 2014
- La résistance palestinienne tient Israël en échec ! - 15 juillet 2014

23 juillet 2014 - Al-Qassam Website - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.qassam.ps/news-8667-In_t...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.