DERNIERE MISE A JOUR : lundi 25 juillet 2016 - 07h:36

Dérive totalitaire : le pouvoir socialiste en France interdit les manifestations de soutien à la Palestine

vendredi 18 juillet 2014 - 19h:46

Peter Allen

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Le gouvernement [prétendument] socialiste de la France a provoqué l’indignation générale ce vendredi en interdisant les manifestations contre l’agression israélienne en Palestine.

JPEG - 84.5 ko
Depuis plusieurs semaines, les manifestations de soutien à la Palestine se succèdent en France - Photo : AFP

C’est le seul gouvernement dans le monde occidental à adopter une telle mesure et l’un des rares dans le monde à vouloir étouffer ainsi les manifestations publiques de soutien à la cause palestinienne.

Dans ce qui est considéré comme une attaque scandaleuse contre la démocratie, le ministre socialiste de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré que les importantes manifestations prévues pour le week-end devaient être stoppées.

Cazeneuve a prétendu qu’il y avait une « menace à l’ordre public », tandis que les opposants à la mesure dénonçent « la criminalisation » du soutien populaire au peuple palestinien.

Des milliers étaient attendus pour manifester contre le massacre en cours à Gaza, appelant à une cessation immédiate des hostilités dans lesquelles des civils dont de nombreux enfants ont été tués.

Mais Cazeneuve a déclaré qu’il craignait qu’il y ait une répétition des affrontements entre des milices juives « fascistes » et des pro-palestiniens, qui avaient éclaté après une manifestation dimanche dernier (déclaration s’appuyant sur une information biaisée et mensongère - NdT).

Se référant à la principale manifestation à Paris, Cazeneuve a déclaré : « Je considère que les conditions ne sont pas bonnes pour garantir la sécurité. »

Il s’est félicité d’une procédure juridique lancée par la police de Paris pour interdire la manifestation, malgré que celle-ci ait déjà été largement annoncée.

Cazeneuve a également informé les autres préfets à travers la France pour examiner les marches prévues au « cas par cas », et les interdire « le cas échéant ».

Mais Michele Sibony, de l’Union juive pour la paix, a déclaré : « En interdisant la liberté d’expression pour les manifestations pro-palestiniennes, la France se place dans une position unique dans le monde et en Europe. »

Et Youssef Boussoumah, du Parti des Indigènes de la République (PIR) a déclaré de son côté : « La France criminalise toute manifestation de solidarité avec le peuple palestinien. »

« C’est un scandale absolu, c’est une continuation des tentatives de museler le peuple palestinien, pour l’amener ainsi que ses partisans en France à capituler complètement face à l’oppression d’Israël. »

Sylvie Perrot, une autre militante pro-palestinienne de Paris, a déclaré : « Les États fascistes réprimaient les gens qui manifestaient contre la guerre - il est inconcevable que les socialistes français suivent leur exemple. »

Il y a eu de fausses déclarations faites la semaine dernière selon lesquelles des synagogues de Paris avaient été ciblés par des manifestants pro-palestiniens, des fidèles étant alors piégés à l’intérieur par les manifestants. Cependant, les vidéos ensuite diffusées ont clairement montré comment la milice armée d’un groupe appelé la Ligue de défense juive (LDJ) a provoqué et attaqué les manifestants pro-palestiniens.

Aucun milicien de la LDJ n’a été arrêté, malgré les preuves évidentes qu’ils provoquaient à la violence et brisait du mobilier (de terrasse de café) sous le nez de la police.

Six manifestants pro-palestiniens ont par contre été arrêtés pour diverses infractions à l’ordre public, bien que la controverse ait entaché les arrestations, les manifestants arrêtés affirmant qu’ils étaient loin les synagogues de Paris en question.

Une enquête judiciaire est prête à être lancé sur les fausses allégations au sujet des attaques de synagogues. Les synagogues mentionnées étaient restées absolument intactes lors des affrontements.

18 juillet 2014 - Middle East Eye - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.middleeasteye.net/news/f...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.