DERNIERE MISE A JOUR : lundi 26 septembre 2016 - 09h:13

Après plus de 60 jours de grève de la faim, les prisonniers palestiniens suspendent leur mouvement

mercredi 25 juin 2014 - 18h:23

Al-Akhbar

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Des dizaines de prisonniers palestiniens qui ont refusé de s’alimenter depuis 62 jours, ont suspendu leur grève de la faim après avoir trouvé un accord avec le Service pénitentiaire israélien, selon ce qu’a déclaré à l’AFP un de leurs avocats.

JPEG - 52.2 ko
Une manifestation de soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim a été organisé le 20 juin 2014 à Hébron. Mais ce sont les supplétifs de l’Autorité de Ramallah qui ont fait le boulot des Israéliens et qui se sont chargés de l’interdire... - Photo : AFP/Hazem Bader

Les prisonniers avaient commencé à refuser toute nourriture le 24 avril, afin de protester contre leur détention par Israël sans inculpation ni jugement en vertu d’une procédure appelée la détention administrative [héritée de la période coloniale britannique] qui peut être prolongée indéfiniment pendant des années.

« Les grévistes, qui ont trouvé un accord avec les autorités pénitentiaires israéliennes, ont décidé de suspendre leur action à l’approche du Ramadan », a déclaré Ashraf Abu Snena, se référant au mois de jeûne musulman qui commence ce week-end.

Tarifs Qadoura, un responsable palestinien investi dans la défense des prisonniers, a déclaré que la grève de la faim avait été suspendue pendant la nuit, Israël faisant savoir son accord pour lever les peines infligées aux détenus [durant la grève de la faim] et d’autres mesures qui les affectent en prison.

« Nous ne parlons pas d’une grande, nette victoire dans le sens de la pratique procédurale, mais nous parlons d’une amélioration dans la question de la détention administrative, » a déclaré l’avocat Fares, sans donner plus de détails.

L’occupant israélien et les prisonniers palestiniens devraient également « poursuivre le dialogue sur la détention administrative, » a-t-il prétendu devant les journalistes.

Israël a confirmé l’accord

« La grève de la faim a été suspendue pendant la nuit », a déclaré le service israélien des prisons (IPS).

Les parties auraient atteint un « accord à court terme » qui a permis aux grévistes de la faim, qui sont tous hospitalisés en raison de leur grave état de santé, de suspendre leur action.

« Mais cette disposition n’implique pas la suspension ou l’annulation de l’utilisation de la détention administrative », n’a pas manqué de rappeler l’IPS.

L’IPS a estimé le nombre de grévistes de la faim à 75 au moment où l’accord a été conclu.

Certains des grévistes de la faim ont été maintenus en vie avec des vitamines et du sucre, mais d’autres n’ont pris que de l’eau pendant toute la durée de la grève, selon le groupe de défense des droits des prisonniers Addameer.

La détention administrative est une procédure datant du mandat britannique sur la Palestine (1920-1948) dans laquelle les prisonniers peuvent être détenus pendant des périodes de six mois pouvant être indéfiniment renouvelées par une ordonnance du tribunal.

Environ 200 des quelque 5000 Palestiniens détenus par Israël sont des détenus « administratifs », bien que ce nombre semble prêt à doubler depuis qu’Israël lance une opération majeure de kidnappings en Cisjordanie après la disparition de trois colons.

Jusqu’à présent, au moins 371 Palestiniens ont été kidnappés - 280 d’entre eux sont membres du Hamas - la plupart devant se voir infligés des ordres de détention administrative.

Les groupes de défense des droits de l’homme ont dénoncé l’utilisation de la détention administrative, appelant à une pression internationale sur Israël pour supprimer ce type de mesure répressive.

Plus tôt ce mois-ci, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est dit préoccupé par la détérioration de l’état de santé des grévistes de la faim et il avait demandé qu’Israël organise des procès ou les libère.

Dans une tentative pour empêcher de nouvelles grèves de la faim, le gouvernement israélien prévoit d’adopter une loi controversée qui permettrait aux autorités d’occupation de nourrir de force les prisonniers [technique dite de « gavage »].

Le projet de loi, également dénoncé par les groupes de défense des droits de l’homme, devrait être débattu au parlement israélien lundi. Certains médecins israéliens ont fait connaître leur opposition au projet de loi en disant que cette loi, si elle venait à être votée, serait illégale.

Lire également :

- Prisonniers palestiniens en grève de la faim : un appel pour sauver la vie de Moayad Sharab - 20 juin 2014
- Israël fait le forcing pour imposer le gavage aux prisonniers en grève de la faim - 18 juin 2014
- Après plus 50 jours de grève de la faim, les prisonniers poursuivent leur mouvement - 14 juin 2014
- Même au risque de mourir, les détenus administratifs en grève de la faim ne céderont pas - 13 juin 2014
- Prisonniers palestiniens : la plus longue grève de la faim collective - 11 juin 2014
- Blackout sur la grève de la faim des prisonniers palestiniens - 11 juin 2014
- Après 46 jours de grève de la faim, les prisonniers sont en danger de mort - 10 juin 2014
- Le Shin Bet ne veut aucune négociation avec les prisonniers palestiniens en grève de la faim - 9 juin 2014
- Israël discute du gavage des prisonniers palestiniens en grève de la faim - 8 juin 2014
- Les grévistes de la faim sont victimes d’actes « barbares » - 8 juin 2014
- Des centaines de personnes se sont rassemblées dans Gaza, en solidarité avec les prisonniers grévistes de la faim - 7 juin 2014
- Après 43 jours de grève de la faim, Addameer exige une intervention immédiate pour sauver la vie des grévistes et imposer leurs revendications - 6 juin 2014
- Prisonniers palestiniens : 41e jour de grève de la faim - 5 juin 2014
- Isolement carcéral pour les prisonniers en grève de la faim - 3 juin 2014
- Opération « ville morte » à Naplouse, en solidarité avec les grévistes de la faim - 2 juin 2014
- Territoires palestiniens : manifestations de solidarité avec les prisonniers en grève de la faim depuis 38 jours - 1e juin 2014
- Ahmad Sa’adat : « la vie des grévistes de la faim est en danger ! Il faut agir... » - 30 mai 2014
- Après 35 jours de grève de la faim, de nombreux prisonniers palestiniens sont en danger de mort - 29 mai 2014
- Assez de blackout sur la grève de la faim ! Des manifestants bloquent le siège du CICR à Ramallah - 28 mai 2014
- L’occupation attaque violemment les manifestations de soutien aux prisonniers grévistes de la faim - 25 mai 2014
- Palestiniens prisonniers en Israël : les grévistes de la faim entrent dans leur 5e semaine !... - 24 mai 2014
- Plus de 5000 prisonniers palestiniens seront en grève de la faim ce jeudi 22 mai - 21 mai 2014
- Les familles des prisonniers en grève de la faim attendent plus de solidarité ! - 19 mai 2014
- Marwan Barghouti se joint à la grève de la faim illimitée - 17 mai 2014
- Lorsque les prisonniers Palestiniens échappent aux chiffres officiels - 17 mai 2014
- Israël prend des mesures punitives contre les prisonniers palestiniens en grève de la faim - 9 mai 2014
- Prisonniers palestiniens : 14e jour de grève de la faim - 7 mai 2014
- Les prisonniers palestiniens en Israël entament leur 10e jour de grève de la faim - 3 mai 2014
- Quatre prisonniers palestiniens rejoignent la centaine de grévistes de la faim - 1e mai 2014
- Les Palestiniens prisonniers en Israël sont prêts pour une grève de la faim de masse ! - 27 avril 2014
- Massive grève de la faim lancée par les « détenus administratifs » palestiniens - 26 avril 2014

25 juin 2014 - Al-Akhbar - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.al-akhbar.com/conten...
Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.