DERNIERE MISE A JOUR : vendredi 29 juillet 2016 - 18h:34

Vous êtes ici : Accueil > PCHR > Rapports PCHR

Rapport sur les violations israéliennes des droits humains

jeudi 28 novembre 2013 - 18h:58

PCHR du 21 au 27 novembre 2013

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les forces d’occupation israéliennes (FOI) continuent leurs agressions contre les civils palestiniens et leurs biens dans les territoires palestiniens occupés (TPO).

Durant cette période du 21 au 27 novembre 2013 :

  • les FOI ont tué 3 civils palestiniens à Yatta, au sud d’Hébron :
    • 2 des victimes ont été exécutées de façon extrajudiciaire et la troisième dans un usage démesuré de la force ;
  • un enfant palestinien a été blessé à Qarawet Bani Zaid, au nord-ouest de Ramallah ;
  • les FOI ont continué leurs tirs sur les zones frontalières dans la bande de Gaza :
    • 2 civils palestiniens ont été blessés dans le nord de la bande de Gaza ;
  • les FOI ont continué d’user d’une force excessive contre les manifestants non armés en Cisjordanie :
    • 3 civils palestiniens, dont un enfant, ont été blessés à Bil’in, à l’ouest de Ramallah, et à Kofur Qaddoum, au nord-est de Qalqilya ;
    • 5 civils, dont 2 enfants, ont été blessés dans le camp de réfugiés d’al-Jalazoun, au nord de Ramallah ;
  • les FOI ont mené 64 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie :
    • au moins 46 Palestiniens, dont 10 enfants, ont été arrêtés en Cisjordanie ;
    • 3 enfants ont été arrêtés dans la bande de Gaza et libérés après avoir été interrogés ;
  • Israël a maintenu un bouclage total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :
    • les FOI ont monté des dizaines de checkpoints en Cisjordanie ;
    • au moins 5 Palestiniens, dont 2 enfants, ont été arrêtés aux checkpoints en Cisjordanie ;
  • les forces navales israéliennes ont poursuivi leurs tirs sur les pêcheurs palestiniens en mer :
    • 2 pêcheurs palestiniens ont été arrêtés au port de pêche de Rafah dans le sud de la bande de Gaza ;
  • les FOI ont maintenu leur soutien aux activités de colonisation en Cisjordanie et les colons israéliens ont poursuivi leurs agressions contre les biens et les civils palestiniens :
    • les FOI ont démoli deux pièces habitées et 2 hangars, à l’ouest d’Hébron ;
    • des colons israéliens ont endommagé 210 oliviers dans le nord et le sud de la Cisjordanie.
JPEG - 66.3 ko
Bethléhem : Des oliviers arrachés par les forces israéliennes.




Violations israéliennes recensées durant la période du 21 au 27 novembre 2013

Résumé

Tirs

Durant cette période, les FOI ont assassiné 3 civils palestiniens, à Yatta, et en ont blessé 11, dont 3 enfants, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza : 9, dont 3 enfants, en Cisjordanie, et 2 dans la bande de Gaza.

- En Cisjordanie, nouveau crime par exécution extrajudiciaire le 26 novembre, les FOI ont assassiné 2 civils palestiniens à Hébron en ciblant leur véhicule, au nord de Yatta.

Une demi-heure plus tard, dans une force démesurée, les FOI ont assassiné un civil palestinien dans le sud d’Hébron.

En outre, les FOI ont continué d’user systématiquement d’une force excessive contre les manifestations pacifiques organisées par les militants palestiniens, israéliens et internationaux, contre la construction du mur d’annexion et les activités de colonisation en Cisjordanie. Trois civils, dont un enfant, ont été blessés : deux lors de la manifestation de Kofur Qaddoum, au nord-est de Qalqilya, et un lors de celle de Bil’in, à l’ouest de Ramallah.

Dans le même contexte, le 23 novembre, 5 civils dont 2 enfants ont été blessés quand des dizaines de garçons se sont rassemblés à l’entrée sud du camp de réfugiés d’al-Jalazoun, au nord de Ramallah, et se sont affrontés aux forces israéliennes d’occupation.

Le 23 novembre, un enfant palestinien a été blessé par deux balles dans la jambe gauche quand les FOI sont entrées dans Qarawet Bani Zaid, au nord-ouest de Ramallah.

- Dans la bande de Gaza, le 22 novembre, 2 civils palestiniens ont été blessés quand les FOI se sont positionnées le long de la clôture/frontière, à l’est du cimetière d’al-Shuhada, à l’est de Jabalila, dans le nord de la bande de Gaza, et qu’elles ont ouvert le feu sur un groupe de jeunes hommes qui se trouvaient à quelques mètres à l’ouest de ladite clôture.

Dans le contexte des tirs contre les pêcheurs en mer, le 27 novembre, les navires israéliens ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche palestiniens qui naviguaient à environ un mile nautique du port de pêche de Rafah. Les navires israéliens en encerclé un bateau de pêche palestinien avec à bord 2 pêcheurs, de Sweden, village au sud-ouest de Rafah. Ils ont arrêté les pêcheurs et les ont conduits vers une destination inconnue.


Incursions

Durant cette période, les FOI ont conduit 64 incursions militaires dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie, durant lesquelles elles ont arrêté au moins 46 Palestiniens, dont 10 enfants.

Dans la bande de Gaza, le 23 novembre, les FOI ont arrêté 3 enfants palestiniens de la vallée de Gaza (Johr al-Deek), alors qu’ils traversaient le passage frontalier. Les enfants ont été interrogés, puis relâchés trois heures plus tard, via le passage de Beit Hanoun (Erez).

(Voir le rapport détaillé : Incursions dans les zones palestiniennes, et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza)


Restrictions aux mouvements

Israël a poursuivi l’imposition d’un bouclage serré des TPO, imposant des restrictions sévères aux mouvements des civils palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée.

Des milliers de Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza sont toujours interdits d’accès à Jérusalem.

Le blocus illégal de la bande de Gaza, qui s’est renforcé depuis juin 2007, a un impact désastreux sur la situation humanitaire et économique de la bande de Gaza. Les autorités israéliennes imposent des mesures qui sapent la liberté de commerce, notamment des produits de première nécessité pour la population de la bande de Gaza et les produits industriels et agricoles à l’exportation. Pendant 7 années consécutives, Israël a renforcé le blocus terrestre et maritime pour isoler la bande de Gaza de la Cisjordanie, y compris Jérusalem occupée, et des autres pays du monde. Il en résulte une flagrante violation des droits économiques, sociaux et culturels, et une détérioration des conditions de vie de 1,7 million d’habitants. Les autorités israéliennes ont monté le passage de Karm Abu Salem, en tant que passage unique pour les importations et exportations, de sorte qu’il a tout contrôle sur l’économie de la bande de Gaza, laquelle se détériore au fils des années en raison de la pénurie des importations. Elles visent aussi à imposer une totale interdiction sur les exportations de la bande de Gaza.

(Voir la diffusion chaque semaine de la situation à Gaza : importations et exportations, fermetures des portes, etc. par Jacques Salles : jacques.salles@wanadoo.fr )
publiée cette semaine à la section : Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière dans la bande de Gaza

Utilisant les checkpoints militaires et les passages frontaliers comme des pièges pour arrêter les Palestiniens sous prétexte qu’ils seraient « wanted », les FOI ont arrêté cette semaine au moins 5 civils, dont 2 enfants, aux checkpoints en Cisjordanie.

(Voir le rapport détaillé : Arrestations et mauvais traitements aux checkpoints)


Activités de colonisation

Israël a poursuivi ses activités de colonisation des TPO, en violation flagrante du droit humanitaire international, et les colons leurs agressions contre les civils et les biens palestiniens.

- Le 25 novembre, les FOI ont rasé au bulldozer une structure en tôle de 300 m² à l’ouest d’Ezna, à l’ouest d’Hébron, qui appartenait à Nader Mohammed Mahmoud Faraj Allah, pour absence de permis, sans qu’il ne soit autorisé à sortir ses biens. Les Israéliens ont également confisqué un Mercedes 410 chargé de pièces métalliques.

- Le même jour, les FOI ont rasé au bulldozer une maison de 40 m² comprenant une pièce, une cuisine et une salle de bains appartenant à Ashraf Mohammed Yousif al-Batran dans le quartier d’al-Ra’s, à l’ouest du village, et une structure en tôle de 160 m² sous le prétexte qu’il n’avait le permis de construire israélien.

- Le 23 novembre, un groupe de colons, sous haute escorte des FOI, a agressé des membres d’Awad Faily, et plusieurs militants israéliens de la solidarité du groupe Coexistence et des mouvements Yashin Dove qui se dirigeaient vers le secteur de Qweiwes, à l’est de Yatta. Certains ont souffert de contusions, et 5, dont 3 enfants, ont été arrêtés.

- Le même jour, un groupe important de colons de la colonie Beit Eil, au nord d’al-Birah, a lancé des pierres sur des voitures palestiniennes. Les soldats israéliens sont alors intervenus pour maîtriser les colons et les faire partir. Sans autre blessure ni dommages aux véhicules de signalés.

- Le 24 novembre, des habitants de Borqin, à l’ouest de Salfit, ont constaté qu’un groupe de colons de la colonie Brokhin avait abattu 10 oliviers appartenant à ‘Abdullah Mohammed ‘Othman Sheikh ‘Omer, 65 ans, dans le secteur de la vallée de Baqdounis, au nord du village.

- Le 25 novembre, un groupe de colons de l’avant-poste colonial de Givat, une extension de la colonie Brakha, au nord-est de Bourin, au sud de Naplouse, a agressé une maison appartenant à la famille de Ghassan Mustafa ‘Emran, sur laquelle les colons ont lancé des pierres et un cocktail Molotov.

- Le même jour, les FOI ont confisqué 120 m² de briques de construction à al-Dirat, au nord-est de Yatta, sous le prétexte d’une construction de mosquée sans le permis de construire israélien.

- Le 26 novembre, une trentaine de colons de la colonie Nokadim, à l’est de Taqou’a, au sud-est de Bethléhem, et de la colonie Tekwa’a, au nord-est du village, ont abattu environ 200 oliviers âgés de 30 à 60 ans, sous la protection des soldats de l’occupation.




Incursions dans les zones palestiniennes, et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

Jeudi 21 novembre

1 h, les FOI entrent dans le camp de réfugiés d’al-Aroub, au nord d’Hébron : elles patrouillent dans les rues, se postent sur la route de contournement n° 60 et se déploient entre les maisons, avant de se retirer.

2 h 30, les FOI entrent dans Deir Samet, au sud-ouest de Doura, patrouillent quelques temps et se retirent.

12 h 40, incursion dans Deir Abu Mesh’al, au nord-ouest de Ramallah. Pendant que les FOI patrouillent, des jeunes garçons se regroupent et lancent des pierres et des bouteilles vides sur l’occupant qui réplique en lançant des bombes assourdissantes, des grenades lacrymogènes et en tirant à balles d’acier enrobées de caoutchouc. Nombre de civils inhalent les gaz et sont soignés sur place.

16 h, dans Beit Ummar, au nord d’Hébron : patrouilles dans les rues, positionnement dans le secteur de Beit Za’ta, à l’est du village. Raid sur la maison d’Hamed Mahmoud Sabama, 40 ans. Puis retrait.

16 h 30, les FOI postées à l’entrée de Beit Ummar forcent et fouillent la maison de Mahmoud Abu Ayyash qui touche à la route de Jérusalem à Hébron. Elles font ce raid au motif qu’elles auraient reçu des pierres. Elles interpellent deux fils d’Ayyash : Mahmoud, 23 ans, et Omar, 13 ans, près d’un mirador à l’entrée du village pendant quelques heures, puis les relâchent. Dans l’intervalle, les FOI ferment l’entrée du village et bloquent les véhicules palestiniens pour contrôler les identités des passagers. Sans arrestation.

22 h 30, dans Deir Qeddis, à l’ouest de Ramallah.

23 h 30, dans al-Ouja, au nord-est de Jéricho.


Vendredi 22 novembre

1 h 30, incursion dans Sheqba, à l’ouest de Ramallah.

2 h, dans le camp de réfugiés d’al-Aroub, au nord d’Hébron : les FOI patrouillent dans les rues, opèrent sur la maison de Mohammed Badawi Meqbel, 82 ans ; elles remettent à son fils Khalil, 54 ans, ancien prisonnier, une convocation devant les Renseignements israéliens dans la colonie de Gosh Etzion au sud de Bethléhem. Il faut noter que Khalil a été prisonnier dans les geôles israéliennes pendant 24 ans et qu’il a été libéré il y a deux semaines.

2 h 30, incursion dans Deir Ballout, à l’ouest de Salfit : raids sur plusieurs maisons avec les arrestations de 2 civils, dont un enfant :

  • Ramez Naji Mousa, 17 ans, et
  • Mohanned Said Jaber, 24 ans.

Il faut noter que Jaber souffre de problèmes rénaux graves et qu’il est en très mauvaise santé.

Même moment, incursion dans Azzoun, à l’est de Qalqilya : raids sur plusieurs maisons dans le quartier ouest avec 3 arrestations :

  • As’ad Mhanna Mesh’al, 18 ans ;
  • Adam Basem Salim, 19 ans, et
  • Aladdin Samir Othman, 24 ans.

- 3 h, dans Doura, au sud-ouest d’Hébron : dans le quartier d’Abu Helal, raid sur la maison de Mohammed Awlad Mohammed, 35 ans, à qui les Israéliens remettent une convocation devant les Renseignements israéliens à Gosh Etzion.

Même moment, dans Far’oun, au sud de Tulkarem : patrouilles et raid sur un atelier de pièces de détachées pour voitures. Les FOI fouillent l’atelier et confisquent une partie de son contenu. Elles arrêtent Mahmoud Hassan Hamed, 37 ans, puis se retirent.

14 h, dans le secteur de Mothallath al-Aqaba, à Doura : les FOI se postent dans la forêt d’al-Raj’i, quand un groupe de garçons leur lancent des pierres et des bouteilles vides ; les soldats répliquent et de nombreux jeunes suffoquent sous les lacrymogènes.

À environ 16h00, les forces israéliennes stationnées à la frontière, à l’est de cimetière al-Shuhada ’, à l’est de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, ont ouvert le feu sur un groupe de jeunes hommes, qui étaient à quelques mètres de la frontière. En conséquence, deux d’entre eux ont été blessés : Mohammed Adel Afana (23), de Beit Lahia, blessé par une balle à la jambe droite (entrée et sortie), et Sami Ashour Allouche (34), de Jabalia, blessé par un éclat d’obus à la tête.

Les blessés ont été conduits par une ambulance du Croissant-Rouge palestinien à l’hôpital Kamal Odwan à Beit Lahia. Les médecins ont constaté les blessures. Afana avait une blessure grave parce que les artères ont été endommagées. Les médecins ont décidé qu’il avait besoin d’une opération, le samedi matin, le 23 Novembre 2013. La blessure de Allouche était mineur, il a donc quitté l’hôpital.

23 h, incursion dans Ethna, à l’ouest d’Hébron.


Samedi 23 novembre

1 h, incursion dans Qarawet Bani Zaid, au nord-ouest de Ramallah. Les FOI patrouillent et se déploient entre les maisons. Des garçons se rassemblent et jettent des pierres et des bouteilles vides sur les soldats qui tirent. Un civil de 18 ans est blessé de deux balles dans la jambe gauche et plusieurs civils inhalent les lacrymogènes. Les Israéliens remettent des convocations à Mohammed Yasser Hjeiji, 27 ans, et Ayman Nasser Hjeiji, 39 ans, des convocations devant les Renseignements israéliens.

1 h 30, dans al-Zbeidat, au nord de Jéricho.

4 h, dans Jénine : les Israéliens patrouillent et fouillent la maison d’Ahmed Shafiq Abu Zaina, 25 ans, qui est arrêté ; et la maison de Salim Tawfiq Jarbou’, 26 ans, lui aussi arrêté.

À environ 12h30, les forces israéliennes ont arrêté trois jeunes de la vallée (Johr al-Deek) . Ils essayaient de franchir de la frontière. Ils ont été interrogés puis relâchés par Beit Hanoun (Erez) au bout de 3 heures. Ces jeunes étaient : Eid al-Jam’an Bahabsa (17) ; Ahmed Sabri Abu Daher (16), et Mohammed Fawzi Abu Ghnaim (al-Sawarka) (17).

23 h 30, incursion dans Aboud, au nord-ouest de Ramallah.


Dimanche 24 novembre

1 h, incursion dans Beit Awwa, au sud-ouest de Doura, au sud-ouest d’Hébron : raid sur la maison d’Ahmed Maher al-Masalma, 18 ans, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

1 h 20, dans Taqou’, au sud-est de Bethléhem : raids sur la maison d’Amer Salim al-Badan, 30 ans, et la maison de Majed Hussein al-Sha’er, 32 ans, directeur de l’école. Les Israéliens fouillent les deux maisons et remettent des convocations à ces deux Palestiniens devant les Renseignements israéliens à Gosh Etzion.

2 h, dans Beit Ummar : les Israéliens patrouillent, se postent dans le secteur d’Asida, fouillent la maison de Montaser Abdul Hamid Awad, 22 ans, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

Même moment, dans Beit Oula, à l’ouest d’Hébron : raid sur la maison d’Ibrahim Ahmed al-Adam, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

2 h 30, dans al-Shyoukh, au nord-est d’Hébron.

8 h, dans Tulkarem.

13 h 45, dans Kofur al-Labad, à l’est de Tulkarem. Les Israéliens patouillent et contrôlent les puits artésiens du village.

14 h 30, dans Deir al-Ghosoun, au nord de Tulkarem.

15 h, dans Bal’a, au nord-est de Tulkarem : patrouilles dans les rues, des jeunes se rassemblent et s’en prennent à l’occupant. Nombre de civils suffoquent sous les gaz.

22 h 30, dans Faqou’a, au nord-est de Jénine.


Lundi 25 novembre

Tôt le matin, les FOI entrent dans al-Jalama, au nord de Jénine, patrouillent dans les rues. Des sources locales ont déclaré au PCHR que les FOI s’en sont prises à la maison d’Alaa’ Nabil Abu Farha, 30 ans. Elles lui remettent une convocation devant les Renseignements israéliens au centre de détention de Salem, au nord-ouest de Jénine. Elles lui laissent aussi une autre convocation pour son frère Ahmed, 26 ans ;

Minuit trente, incursion dans al-Zababda, au sud de Jénine ;

dans Masaliya, au sud de Jénine ;

dans Ramim, à l’est de Tulkarem : patrouilles dans les rues, intervention de jeunes contre l’occupant qui réplique. Des jeunes suffoquent sous les lacrymogènes.

1 h, incursion dans le centre de la vieille ville d’Hébron : raids sur de nombreuses maisons, arrestations de 4 civils :

  • Rasmi Mahmoud al-Ajlouni, 30 ans ;
  • Amir Ahmed al-Ajlouni, 18 ans ;
  • Lo’ai Hani al-Ajlouni, et
  • Nassar Nidal Meizer.

1 h 30, dans le camp de réfugiés de Balata, à l’est de Naplouse : raids sur plusieurs maisons avec les arrestations de Mohammed Sa’id Sahloula, enseignant, et d’Ibrahim Mahmoud Issa, 22 ans.

Même moment, dans Sourif.

1 h 50, dans al-Ebeidiya, à l’est de Bethléhem : raids sur deux maisons : celle d’Hosam Omar Hasasna, 15 ans, et Yusef Jamal Hasasna, 17 ans, qui sont arrêtés tous les deux et conduits vers une destination inconnue.

3 h, dans le centre de Yatta.

3 h 15, dans al-Khader, au sud de Bethléhem : raid sur la maison de Rabee’ Rezeq Atwan, 19 ans, près du mur d’annexion, à l’ouest du village ; il est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

5 h, dans Jénine et le camp de réfugiés de Jénine : raids sur de nombreuses maisons et arrestations de 3 civils :

  • Mohammed Hussein Zaidan, 25 ans ;
  • Sohaib Yusef al-Sa’di, 20 ans, et
  • Ghassan Ragheb al-Sa’di, 49 ans.

20 h 50, dans Kufol Hares, au nord de Salfit.

23 h 30, dans Marka, au sud de Jénine.


Mardi 26 novembre

Minuit vingt, les Israéliens entrent dans Kufol Hares, au nord de Salfit, patrouillent puis se retirent.

1 h, dans Halhoul, au nord d’Hébron : patrouilles, raid sur la maison de Mohammed Abdul Majid Zama’ra, 14 ans, qui est arrêté ; et raids sur deux maisons : celles de Mohammed Ra’fat Sawalma, 18 ans, et d’Ahmed Belal al-Mughtha, 18 ans, les deux étant arrêtés par l’occupant.

Même moment, dans al-Koum, au sud-ouest de Doura.

2 h, dans la zone de Qaizoun, à l’est d’Hébron : raid sur la maison de Yazid Yusef al-Ja’bari, 19 ans, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

Même moment, dans le camp de réfugiés d’al-Aroub, au nord d’Hébron : raid sur la maison de Rami Ibrahim al-Mughrabi, qui est arrêté et conduit vers une destination inconnue.

Même moment, dans Tulkarem : pendant les patrouilles, des jeunes s’en prennent à l’occupant en jetant des pierres, les soldats répliquent. Nombre de civils suffoquent sous les lacrymogènes. Puis, raid sur la maison de Mo’ayed Adel Jaroushi, 23 ans, qui est arrêté.

3 h, dans le centre de Yatta ;

dans Bir Zeit, au nord de Ramallah.

3 h 40, dans al-Funduq, à l’est de Qalqilia.

10 h, dans Rantis, au nord-ouest de Ramallah.

17 h, les Israéliens postés le long de la clôture de sécurité, au sud de Beit Ummar, lancent des bombes assourdissantes sur des civils palestiniens sur leurs terres, dans le secteur de Daher al-Baraheesh. Nombre de civils respirent les lacrymogènes tirés par l’occupant.

Dans la soirée, commettant un nouveau crime par exécution extrajudiciaire, les FOI ont assassiné 2 civils palestiniens dans Hébron, en ciblant leur véhicule près du secteur de Zaif, au nord de Yatta, au sud de la ville.

Selon les investigations conduites par le PCHR, vers 18 h, Mousa Mohammed Makhamra, 24 ans, de Yatta, et Mohammed Fo’ad Nairoukh, 24 ans, d’Hébron, conduisaient une Subaru, sur le chemin qui relie le secteur d’al-Berka, à l’est de Yatta, à la route de contournement n° 60. Une Kangoo Renault les suivait. La Subaru était presque arrivée à la route de contournement quand un détachement d’infanterie israélien s’est déployé dans les terres agricoles environnantes. Les soldats ont ouvert le feu directement sur le véhicule pendant que d’autres soldats tiraient eux aussi sur le véhicule depuis une Renault. Bientôt, un Mercedes 608, ainsi qu’un bus Mercedes et une jeep Isuzu – tous avec des plaques d’immatriculation palestinienne – sont arrivés et se sont arrêtés sur la route 60. Un grand nombre de soldats israéliens est descendu des véhicules et s’est déployé dans le secteur. Une heure et demie plus tard, les Israéliens ont amené un robot pour descendre les morts palestiniens de leur véhicule. Un objet suspect a été aussi retiré du véhicule et a explosé. Vers une heure, mercredi 27 novembre, les FOI ont remis les deux corps à une ambulance du Croissant-Rouge palestinien qui les a conduits à l’hôpital d’Abu al-Hassan al-Qasem à Yatta. Des sources médicales de l’hôpital ont déclaré que Nairoukh avait été tué de 3 balles dans la poitrine et d’une balle dans le côté droit du front (entrée et sortie). Makhamra a été tué d’une balle dans l’œil droit (entrée et sortie), d’une deuxième balle dans le côté droit du cou, d’une troisième balle dans la poitrine et d’une quatrième dans le bassin.

Une demi-heure plus tard, dans un usage excessif de la force, les FOI tuent un Palestinien dans le sud d’Hébron.

Selon les investigations conduites par les PCHR, vers 18 h 30, les FOI ont encerclé une maison appartenant à la famille de Khalil Mohammed Abu ‘Eram, 43 ans, du secteur d’al-Berka, au nord de Yatta. Elles ont immédiatement ouvert le feu sur la maison pendant quelques minutes, puis utilisé un dispositif explosif pour en faire sauter la porte. Elles ont aussi tiré sur un passant.

Issa Abu ‘Eram a déclaré au PCHR qu’un grand nombre de soldats israéliens est entré dans le secteur et a encerclé une maison appartenant à son frère Khalil. La maison est louée par 3 Palestiniens qui se disent de Jénine. Vers 18 h 30, ils ont entendu des coups de feu autour de la maison puis le bruit d’une explosion. Après un moment, une ambulance du Croissant-Rouge palestinien est arrivée. Les habitants du secteur ont appris par la suite qu’un civil avait été assassiné près de la maison. Vers 1 h 30, mercredi 27 novembre, les FOI ont rendu le corps à une ambulance qui l’a amené à l’hôpital d’Abu al-Hassan à Yatta. La victime a été identifiée comme étant Mahmoud Khaled al-Najjar, 24 ans, de Yatta.

Après examen des lieux du crime, il a été constaté que les Israéliens avaient ouvert le feu à bout portant sur al-Njjar, alors qu’il marchait près de la maison, ce qui a fait qu’il a reçu un grand nombre de balles qui ont provoqué sa mort avant qu’il n’arrive à l’hôpital. Selon des sources médicales, al-Najjar a reçu une balle dans le côté gauche de la poitrine, 3 balles dans la poitrine et une autre dans l’épaule droite. En outre, une partie de sa tête est sortie quand il a été traîné par un robot.

Il doit être noté que les FOI ont opéré et ont fouillé une autre maison habitée par Khalil Mohammed Abu ‘Eram, 43 ans, qui a été arrêté avec son fils Khalil, 17 ans. Dans le même temps, les FOI sont entrées dans le secteur de Khellet al-Maya, à l’est de Yatta, ont fouillé plusieurs maisons avec des chiens renifleurs et arrêté 4 Palestiniens :

  • Mohammed Mansour Msallam, 40 ans ;
  • Mahmoud Abdullah Msallam, 33 ans ;
  • Ibrahim Abdullah Msallam, 29 ans, et
  • Yusef Abdullah Msallam, 20 ans.

Il a été constaté par la suite qu’ils étaient parents avec Mousa Makhamra, assassiné ce même jour vers 18 h dans Hébron.

21 h 30, incursion dans Beit Our al-Tahta, au sud-ouest de Ramallah.

22 h, dans al-Samou’, au sud d’Hébron ;

dans al-Samou’, même secteur.

23 h, dans Bani Na’im, même secteur.


Mercredi 27 novembre

1 h, incursion israélienne dans al-Koum, au sud-ouest de Doura.

2 h, dans Beit Ummar : raid sur la maison de Mohammed JadAllah Salibi, 17 ans. Les Israéliens regroupent sa famille dans une pièce, arrêtent l’enfant et confisquent la carte d’identité de son frère Yehia, 22 ans. Dans l’intervalle, les FOI opèrent sur la maison de Yehia Falah Abu Maria, 17 ans, et l’arrêtent.

2 h 30, dans le centre d’Hébron : fouilles de plusieurs maisons et arrestations de 4 Palestiniens :

  • Obaida Mohammed D’eis, 20 ans ;
  • Anas al-‘Ajouri, 19 ans ;
  • Nabil Nader al-Rajabi, 22 ans, et
  • Lo’ai Faisal al-Hashlamoun, 25 ans.

3 h, incursion dans le centre de Yatta.

10 h, dans Tulkarem : les Israéliens patrouillent dans les rues, se postent près du Directorat de l’Enseignement, rue Shweika. Dans le même temps, des jeunes se rassemblent et lancent des pierres sur les soldats. Ceux-ci lancent des bombes assourdissantes et des lacrymogènes sur les jeunes, dont nombre vont suffoquer sous les gaz.

À environ 18h00, navires de guerre israéliens ont ouvert le feu sur un des bateaux de pêche qui naviguaient à environ un mile nautique au large du port de pêche de Rafah. Un certain nombre de navires de guerre ont arraisonné un petit bateau de pêche conduit par 2 pêcheurs : Ahmed Khalil Hasouna (16) et son cousin Mahmoud Mohammed Hasouna (17), tous deux du camp de Sweedish village au sud-ouest de Rafah. Les forces navales israéliennes ont arrêté les deux pêcheurs et les ont emmenés vers une destination inconnue. Khalil Mahmoud Hasouna, le père de l’un des pêcheurs, a dit qu’il savait où ils étaient détenus grâce à d’autres pêcheurs qui étaient autour d’eux.

23 h, incursion dans Bani Na’im, au sud d’Hébron.



Arrestations et mauvais traitements aux checkpoints

- Jeudi 21 novembre, 11 h, des FOI stationnées à l’entrée de la mosquée al-Ibrahimi, dans la vieille ville d’Hébron, arrêtent Muhanned Raed al-Muhtaseb, 17 ans, sous le prétexte qu’il porte un couteau. L’enfant est conduit au poste de police de Ja’abarah, près de la mosquée.

- Même jour, 15 h, les FOI qui ont monté un checkpoint à l’entrée de Ya’bod, au sud-ouest de Jénine, arrêtent Ramez Ghalib Khaled Abu Baker, 24 ans, membre de la Garde présidentielle palestinienne, qui traverse au checkpoint.

- Samedi 23 novembre, 11 h, les FOI se sont déployées sur les terres pastorales, à l’est de Bani Na’im, à l’est d’Hébron, et elles arrêtent Mohammed S’oud al-Faqir, 17 ans, et Mahmoud Sa’id al-Faqir, 16 ans, qui tous deux, y faisaient paître leurs moutons. Ils sont conduits vers une destination inconnue.

- Lundi 25 novembre, 16 h, les FOI montent un checkpoint sur la grande route entre Tulkarem, Naplouse et Jénine, près du carrefour d’‘Arrabah, au sud de Jénine. Quand Ahmed Ghalib Khaled Abu Baker, 20 ans, et ‘Abdullah Farouq Khaled Abu Baker, 20 ans également, passent au checkpoint, les soldats les arrêtent et les conduisent vers une destination inconnue.




Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière dans la bande de Gaza

Bande de Gaza - Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière


Karm Abu Salem (Kerem Shalom)

Importations

Date  : Désignations  : Tonnes - Quantités - Litres
 :
20 novembre  : Denrées alimentaires  : 1093
 :
 : Produits agricoles  : 1198
 :  :
 : Produits divers  : 1011
 : Cartons de vêtements  : 396
 : Machines à laver  : 793
 : Téléviseurs  : 624
 : Panneaux solaires  : 210
 : Cartons de pompes à eau  : 3000
 : Cartons de pièces de rideau  : 902
 : Poteaux électriques  : 15
 : Réfrigérateurs  : 51
 :  :
 : Aide humanitaire  : 548
 :  :
 : Gaz domestique  : 166 020
 :  :
 : Essence  : 108 000
 :  :
 : Diesel  : 338 032
 :  :
21 novembre  : Denrées alimentaires  : 1127
 :  :
 : Matériels agricoles  :
 :  :
 : Produits  : 1399
 : Cartons de vêtements  : 561
 : Vaches  : 839
 : Moutons  : 348
 : Réservoirs pour l’eau  : 120
 : Appareils électriques  : 30
 : Réfrigérateurs  : 199
 : Machines à laver  : 458
 : Générateur  : 1
 : Panneaux de verre  : 1560
 : Pneus de voiture  : 560
 : Machines d’usine  : 95
 : Téléviseurs  : 502
 :  :
 : Aide humanitaire  : 527
 :  :
 : Gaz domestique  : 166 300
 :  :
 : Essence  : 189 989
 :  :
 : Diesel  : 431 018
 :  :
24 novembre  : Denrées alimentaires  : 1355
 :  :
 : Produits agricoles  : 936
 :  :
 : Produits divers  : 1147
 : Cartons de vêtements  : 668
 : Réfrigérateurs  : 183
 : Cartons de chaussures  : 115
 : Machines à laver  : 102
 : Téléviseurs  : 272
 :  :
 : Aide humanitaire  : 617
 :  :
 : Gaz domestique  : 166 220
 :  :
 : Essence  : 145 016
 :  :
 : Diesel  : 429 403
 :  :
25 novembre  : Denrées alimentaires  : 691
 :  :
 : Produits agricoles  : 2136
 :  :
 : Produits divers  : 1393
 : Cartons de vêtements  : 395
 : Réfrigérateurs  : 93
 : Volailles  : 518
 : Machines à laver  : 165
 : Air conditionné  : 12
 : Poteaux électriques  : 210
 : Batteries  : 653
 : Bouteilles d’oxygène  : 160
 : Pneus de voiture  : 180
 : Réservoirs pour l’eau  : 85
 : Pneus de voiture  : 30
 :  :
 : Aide humanitaire  : 531
 :  :
 : Gaz domestique  : 174 640
 :  :
 : Essence  : 152 015
 :  :
 : Diesel  : 428 088
 :  :

Beit Hanoun (Erez)

Catégorie  : 19 nov. - 20 nov. - 21 nov. - 22 nov. - 23 nov. - 24 nov. -
Patients  : 58 58 35 2 " 56
Accompagnateurs  : 56 56 24 2 1 50
Cas personnels  : 49 44 34 6 " 48
Familles de prisonniers  : " " " " " "
Arabes d’Israël  : 20 10 15 1 " 22
Diplomates  : " " " " " "
Journalistes internationaux  : " " 2 " " "
Travailleurs internationaux  : 8 46 41 21 " 22
Défunts  : " " " " " 1
Gazaouis  : 3 2 3 2 " 5
Gens d’affaires  : 120 104 104 " " 121
Réunions d’affaires  : " 1 6 " " 2
Entretiens sécurisés  : 1 3 " " " 2
Personnalités  : " " " 1 " "
Ambulances vers Israël  : 3 3 4 " " 1
Ambulances venant d’Israël  : " " " " " "
 :




Recommandations du PCHR à la communauté internationale - (les plus récentes, du 28 mars 2013)



Document public

Pour plus d’informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR, ou de le contacter à son bureau à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org, ou par téléphone : (+972 (0)8 2824776 - 2825893).

Rapport hebdomadaire pour la période du 21 au 27 novembre 2013 : PCHR
sur Info-Palestine.net - traduction : JPP pour la Cisjordanie et Jacques Salles pour la bande de Gaza.


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.