16 septembre 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

La jeunesse de Gaza : la technologie pour défier le blocus sioniste

mardi 29 janvier 2013 - 08h:52

CPI

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Destructions, bombardements, tirs, sang, blessés, martyrs, incursions, dévastations, blocus, manque de tout, même de nourriture et de médicaments, sont le vocabulaire de la vie à Gaza.

En effet, les occupations sionistes font tout pour rendre la vie impossible aux habitants de la bande de Gaza, pour qu’ils restent toujours sur le qui-vive, sous pression, dépressifs. Les jeunes de la Bande ont cependant pu défier cette volonté destructrice sioniste. Ils l’ont défiée par des idées nouvelles, utiles, par la technologie.

La qualité de l’eau

L’ingénieur Baker Al-Wawi est un de ces ingénieurs qui ont pu défier cette volonté sadique des occupants sionistes. Il a inventé une machine qui peut tester la qualité de l’eau, de façon automatique et très rapide. Elle donne les résultats en un temps record.

L’ingénieur Al-Wawi parle à notre Centre Palestinien d’Information (CPI) de son invention. Il suffit d’accorder la machine au tuyau d’eau. Elle prend un échantillon et l’examine. Un quart d’heure plus tard, elle donnera la qualité de l’eau, détaillée sur un tableau chiffré.

C’est la qualité de l’eau de la bande de Gaza qui lui avait mis la puce à l’oreille ; la qualité spéciale de cette région devra toujours être testée avant de la boire.

La particularité de la machine est son coût. Elle ne coûte que quelques centaines de dollars, entre 500 et 700 seulement. Le coût d’une machine similaire, de fabrication américaine, dépasse de loin les vingt mille dollars. De plus, en cas de panne, personne ne pourra la toucher à part la société vendeuse.

La comparaison entre les deux machines est concluante, souligne-t-il. Les résultats de sa machine étaient aussi précis que ceux de la machine américaine.

Par ailleurs, ajoute Al-Wawi, la machine palestinienne donne les résultats en quelques minutes ; l’américaine le fera une semaine plus tard, en passant par un laboratoire.

Apprentissage dans une bonne ambiance

Pour sa part, l’ingénieur Abdou Al-Hamid Al- Fayoumi a une autre idée : « L’apprentissage par les couleurs et les jeux, en utilisant des outils intelligents  ».

Ces jeux pourront être au service de toutes les personnes, de tous les âges, dit-il. Certains de ces jeux consistent à faire du coloriage. D’autres jeux sont éducatifs, basés sur des histoires racontées.

Il dit à l’envoyé du Centre Palestinien d’Information qu’il a mis en place des jeux permettant à l’enfant d’avoir une idée de toutes les professions. Les programmes permettent aux enfants de ne pas avoir peur du médecin et du médicament.

Toutes ces idées sont réunies dans un logiciel nommé « Le monde de Bolbol  », de façon très amusante et attirante, conclut l’ingénieur.

Gaza, le 29 janvier 2013 - Palestine-Info


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.