DERNIERE MISE A JOUR : mardi 28 juin 2016 - 07h:21

Quand Ratzinger collabore avec l’occupation...

mardi 12 juin 2012 - 06h:45

D’après Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les organisations politiques palestiniennes ont fermement condamné ce dimanche un projet d’accord économique entre Israël et le Vatican, expliquant que cet accord implique la reconnaissance par Rome de la législation israélienne sur Jérusalem-Est et les territoires palestiniens sous occupation.

JPEG - 39.8 ko
Pape de choc pour une église occidentale aujourd’hui en perdition dont le passé est synonyme de "sabre et goupillon", Ratzinger n’a aucun scrupule à se montrer "faible avec les forts et fort avec les faibles"

Le document présentant un accord entre Israël et le Vatican sur les questions juridiques et fiscales a circulé dans différents milieux, a déclaré l’OLP dans un communiqué.

En omettant de faire la distinction entre Israël, Jérusalem-Est annexé et les territoire palestiniens sous occupation, le texte fait comprendre que le Vatican reconnaît indirectement à Israël « l’exercice des pouvoirs et de son autorité dans les territoires palestiniens occupés », a déclaré l’OLP.

La Commission bilatérale permanente de travail entre Israël et le Vatican se réunira ces lundi et mardi à Rome pour discuter du projet, a rapporté le quotidien israélien Haaretz.

« Nous espérons que le Saint-Siège clarifiera la situation et affirmera qu’il maintient sa responsabilité juridique et morale en tant que Haute Partie Contractante à la Quatrième Convention de Genève, » a déclaré Nabil Chaath, un des responsables du Fatah, dans un communiqué.

Kayed al-Ghoul, un membre du Front palestinien pour la libération de la Palestine [FPLP], a déclaré que si le projet était signé, il représenterait un changement sérieux dans la position du Vatican envers les Palestiniens.

Adnan al-Ghareeb, du Front de Libération de la Palestine, a appelé le Vatican à maintenir sa position à l’égard de l’occupation israélienne, selon un communiqué.

Le Vatican fait normalement partie du consensus international qui reconnaît les territoires palestiniens comme étant sous occupation militaire israélienne, a ajouté Nabil Chaath.

« En tant que tel, tout accord avec Israël ne doit pas compromettre ou nuire à cet état de fait juridique, ni contribuer à des politiques systématiques et illégales d’Israël de porter atteinte au droit inaliénable du peuple palestinien à l’autodétermination », a-t-il ajouté.

Lire également :

- Madrid : « Indignés » évacués, place aux « pape-boys » - 15 août 2011
- Ratzinger en Palestine : fort avec les faibles et faible avec les forts - 31 mai 2009

11 juin 2012 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.net/eng/ViewDet...
Traduction : Info-Palestine.net


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.