3 décembre 2016 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Les Etats-Unis impliqués dans l’attaque de la Flottille pour Gaza

vendredi 27 mai 2011 - 06h:52

Maureen Clare Murphy, Electronic Intifada

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Des poursuites sont engagées pour obtenir des informations sur l’implication des Etats-Unis dans l’attaque meurtrière de la flottille.

Le Centre pour les droits constitutionnels a lancé une action en justice au titre du Freedom of Information Act (la loi sur la liberté de l’information : FOIA) pour déterminer le rôle qu’ont joué les USA et les informations qu’ils possédaient en ce qui concerne l’attaque israélienne de la Flottille de la Liberté en route pour Gaza à cette époque de l’année il y a un an.

Parmi les neuf civils tués pendant le raid dans les eaux internationales il y avait un ressortissant étasunien de 18 ans, Furkan Dogan "qui a reçu plusieurs balles alors qu’il filmait le raid à 4 heures du matin, puis une autre en plein visage à bout portant quand il était par terre blessé" selon le communiqué de presse du Centre pour les droits constitutionnels.

"Quinze autres citoyens étasuniens participaient à la flottille dont cinq voyageaient sur un bateau enregistré aux USA ; beaucoup d’entre eux ont été frappés et blessés" ajoute CCR dans son communiqué.

Le communiqué se poursuit ainsi :

Le Centre pour les droits constitutionnels a porté plainte contre le Département de la Défense et de nombreux autres département fédéraux dont la Justice et l’Etat et diverses composantes de l’armée. La plainte a été enregistrée sous le nom de Centre pour les droits constitutionnels contre le Département de la défense, etc... dans le district sud de New York. Les premières demandes d’information au titre de la FOIA ont été formulées il y a 11 mois : seulement deux institutions ont répondu et leurs réponses étaient tout à fait insuffisantes selon les plaignants.

Les membres du commando israéliens ont aussi saisi les affaires des citoyens étasuniens qui étaient sur les bateaux dont un était enregistré aux USA. Le CCR affirme que :

Le Centre est à la recherche de documents qui pourraient prouver que le Département d’Etat et d’autres institutions ont pris les mesures nécessaire pour que la mort de Furkan fasse l’objet d’une enquête indépendante et sérieuse. La mission d’enquête de l’ONU est arrivée à la conclusion que le refus d’Israël de rendre ces affaires personnelles est "une tentative délibérée des autorités israéliennes pour supprimer et détruire des preuves et autres informations en relation avec les événements du 31 mai."

On peut trouver le libellé de la plainte et la description du cas sur le site web du Centre pour les droits constitutionnels (CCRjustice.org).

Le père de Furkan Doğan, Dr Ahmet Doğan et son avocat ont dit dans un interview accordé à Electronic Intifada qu’ils "étudiaient toutes les possibilités" y compris celle de faire un procès aux autorités israéliennes.

Selon The Electronic Intifada :

Depuis l’attaque de la flottille le 31 mais 2010, Doğan a reçu très peu d’informations ou d’aide des officiels étasuniens. Doğan a écrit quatre lettres aux consulats étasuniens d’Istanbul et d’Ankara pour demander une entrevue et il n’a reçu qu’une réponse - un formulaire accusant réception de sa lettre.

Il a écrit à l’automne dernier à la secrétaire d’état Hillary Clinton et n’a pas eu de réponse. "Nous sommes très déçus de l’attitude des USA, a dit Doğan... "Le fait est que ce pays ne protège pas ses citoyens."

24 mai 2011 - The Electronic Intifada - Pour consulter l’original :
http://electronicintifada.net/blog/...
Traduction : Dominique Muselet


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.